Ecole et Cinéma


Qu’est-ce que c’est ?
- Des films de grande qualité présentés au jeune public, en salle, dans les meilleures conditions
- Une collaboration Education Nationale / Culture
- Une réflexion sur les images et les enfants

public - mise en place nationale et départementale - partenariat - stage - contacts

A l’initiative des ministères de la Culture et de la Communication et de l’Education Nationale, ce dispositif, mis en œuvre par l’association Les enfants de cinéma, a pour but d’ouvrir les portes du cinéma au jeune public scolarisé et à ses enseignants, de la grande section de maternelle à la fin du cycle élémentaire, pour y voir en salle des films de grande qualité.

Dans toute la France, depuis 1994, les enfants inscrits à Ecole et cinéma, découvrent le cinéma dans toutes ses composantes, avec des copies neuves. Des films du patrimoine et des œuvres d’aujourd’hui : longs et courts métrages, cinéma muet, comédie musicale, noir et blanc, fiction, documentaire, cinéma d’animation… composent un catalogue déjà riche de 46 films ou programmes de films. Enseignants et enfants ont accès gratuitement à des documents d’accompagnement des films et peuvent prolonger ensemble, au sein de la classe, la découverte d’une œuvre.

En 2001-2002, 70 départements participent à Ecole et cinéma avec plus de 585 salles de cinéma, 9500 classes, 255 000 enfants.

UN PUBLIC EXIGEANT, DES FILMS, DES DOCUMENTS, DES FORMATIONS


Le public. Les enseignants participent sur la base du volontariat. Les élèves de 5 à 11 ans (de la grande section de maternelle au CM2) se rendent avec leurs enseignants dans une salle de cinéma partenaire et y voient de 3 à 6 films pendant le temps scolaire (ils peuvent revoir le film en séance publique avec leurs parents).

Les films. Choisis pour le jeune public dans le catalogue d’Ecole et cinéma, ils ont en commun une grande qualité, illustrent les différents genres, époques, sensibilités du patrimoine cinématographique et du cinéma contemporain.

Les copies neuves, tirées spécialement pour le dispositif par le CNC, mettent en valeur la beauté de l’image et du son. Une copie en version originale est toujours disponible.

Les documents d’accompagnement. Chaque enseignant reçoit un document complet sur le film (un Cahier de notes sur…, d’une trentaine de pages, très illustré) et chaque enfant une grande carte postale, avec des photogrammes et un texte, mémoire affective de ce qu’ils ont vu sur le grand écran.

Les formations. Pour permettre aux enseignants, de retour en classe, de mener un parcours autour du film avec leurs élèves, les programmateurs des salles de cinéma et les représentants de l’Education Nationale organisent des pré-projections, indispensables, des journées de formation, des stages…

UNE MISE EN PLACE NATIONALE AVEC…


Le ministère de la Culture et de la Communication
. Le Centre national de la cinématographie (CNC) a fait de l’initiation et de la sensibilisation du jeune public au cinéma et à l’audiovisuel l’un de saxes prioritaires de sa politique d’intervention culturelle et territoriale. Cette priorité s’est traduite par la mise en œuvre de plusieurs programmes pour les jeunes et le milieu scolaire (Ecole et cinéma, Collège au cinéma, Lycéens au cinéma) et par un travail important hors temps scolaire (Un été au ciné, Cinéville…)

Le ministère de l’Education Nationale. La Direction de l’enseignement scolaire s’est associée dès l’origine à ce projet, de sa conception à sa mise en place. Elle le soutient, y participe en favorisant, à tous les niveaux, des initiatives dans le domaine des images en général et du cinéma en particulier.

Le ministère de la Jeunesse et des Sports a agréé en 1999 Les Enfants de cinéma comme association nationale de jeunesse et éducation populaire. La Direction de la Jeunesse et de l’Education populaire est un nouveau partenaire, pour les projets " savoir voir ", une initiation au travail sur le cinéma dans les centres de loisirs.

L’association Les enfants de cinéma. Les ministères lui ont confié la mise en œuvre du dispositif. Elle assure ainsi sa programmation, le calendrier de circulation des copies, la conception et l’édition des documents accompagnant les films, les relations avec les différents partenaires nationaux et départementaux, le suivi, l’évaluation, la coordination du stage national, la conception de projets novateurs, les relations internationales, la production de films et d’émissions sur le cinéma et le jeune public, la relation avec d’autres ministères…

… ET UNE MISE EN PLACE DEPARTEMENTALE

avec deux coordinateurs départementaux qui travaillent en étroite collaboration dans le respect du " cahier des charges " proposé par Les enfants de cinéma et veillent à ce que le dispositif soit mis en œuvre dans toute sa qualité.

Un coordinateur départemental Education Nationale. Nommé par l’Inspection Académique, il suit le dispositif dans ses relations avec les établissements scolaires, tout particulièrement en ce qui concerne les formations des enseignants.

Un coordinateur départemental cinéma. Responsable d’une salle de cinéma ou d’une association, il organise plus particulièrement la programmation, les prévisionnements, la distribution des documents, la recherche des financements, l’ouverture à d’autres villes et à d’autres salles de cinéma, les ateliers de réalisation, l’harmonisation entre le dispositif et les autres projets…

Les Directions régionales des affaires culturelles (DRAC) participent à la mise en place du dispositif au plus près du terrain, en partenariat étroit avec les coordinateurs départementaux et Les enfants de cinéma.

Des salles de cinéma associées, sous la responsabilité du coordinateur départemental cinéma, permettent de mettre en place le dispositif dans tout le département. Elles accueillent les enfants dans les meilleures conditions et dans le respect du cahier des charges.

DES PARTENARIATS

Les coordinateurs départementaux cinéma et Education Nationale oeuvrent ensemble pour mettre en place le dispositif d’une manière autonome dans leur département en tenant compte des possibilités, des particularismes, des potentialités… Ils s’attachent également à rechercher des financements pour la mise en place des stages destinés aux enseignants qui font partie du dispositif, d’ateliers de réalisation dans les classes.

Ils sont en contact avec différents partenaires : Académie, Rectorat, villes, collectivités territoriales, DRAC, Direction régionale Jeunesse et Sport, salles associées sur le département.

L’association Les enfants de cinéma est en contact avec les partenaires départementaux. Elle organise des réunions régionales où sont présents les partenaires institutionnels nationaux.

UN STAGE NATIONAL

Une fois par an, un stage national financé et initié par la DESCO et la Délégation au développement à l’Action territoriale (DDAT), organisé et coordonné par Les enfants de cinéma, réunit l’ensemble des partenaires départementaux et nationaux (conférences, analyses filmiques, échanges…), dans le but de faire émerger et d’aborder toutes les questions portant à la fois sur la découverte des œuvres proposées et sur les différentes actions pédagogiques liées à cette initiation au cinéma et au travail sur les images.

CONTACTS

Pour chaque département, contacter le pilote de l'action culturelle qui vous redirigera vers les personnes référentes et les salles de cinéma concernées


Retour au sommaire "Culture"  - cinéma