La Chandeleur



Etymologiquement, c’est la fête « des Chandelles » (cierges bénits que l’on porte en procession).
Elle a lieu le 2 février, 40 jours après le solstice d’hiver.

La Chandeleur, fête païenne récupérée par l’Eglise, est devenue la Purification de la Vierge ainsi que la présentation de l’enfant Jésus au temple, 40 jours après l’accouchement, tout en restant la fête solaire qu’elle a toujours été.

Les crêpes
La crêpe elle-même évoque  le disque solaire, ainsi que les offrandes alimentaires.
La Chandeleur marque l’ouverture de la  période de Carnaval. C’est en même temps, un signe de renaissance, de promesse d’avenir. La veille, on fait maigre.
La crêpe est censée exorciser la misère et le dénuement .
Il faut pour cela garder la première qui sera, tout au long de l’année, jusqu’à la Chandeleur suivante, garante de la prospérité. Cette crêpe que l’on ne mange pas est la survivance du rite de l’offrande. On mettait parfois un « louis d’or » dans la crêpe.

La fonction météorologique de l’ours
A la Chandeleur, l’ours annonce (ou non) la fin de la saison froide.
Dicton : « A la Chandeleur, l’hiver prend fin ou prend vigueur »
L’ours sort de sa tanière : s’il y rentre de nouveau, c’est signe de froid, mais s’il reste dehors, l’hiver est fini.

L’ours est à rapprocher du masque fréquent en Europe de l’homme sauvage, conducteur des âmes, qui couvert de verdure, de mousse ou de paille, est capable de prédire le temps ; il s’apparente également aux satyres.
L’ours, animal velu, est  représentatif de la force vitale comme le bouc ou le taureau, ils sont liés à la vie et à la fécondité, féminine, agraire, collective, ainsi qu’à l’espoir de voir la fin de l’hiver.

Le « jeu de l’ours », mimé dans certains carnavals évoque le réveil printanier : l’animal court après les filles. Il est capturé et abattu mais ressuscite et danse.

Voir aussi "L'ours" dans le dossier concernant le film  "La vallée des montreurs d'ours".

Auteur : Danielle MONTARIOL,  professeur d'Histoire-Géographie



Retour au sommaire "Culture"    -    le fait religieux   -  les fêtes chrétiennes  -  Carnaval