La Semaine Sainte
Avril, le cycle de Pâques
Le dimanche des Rameaux : on célèbre l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem durant laquelle la foule a agité des branches de palmiers. Aujourd’hui des rameaux, branches de buis ou d’olivier sont bénis et accrochés au crucifix dans les maisons ou sur les tombes .
Le Jeudi Saint rappelle la Cène , « repas du soir » . C’est le dernier repas de Jésus avec les apôtres le jeudi soir, à la veille de Pessah, la Pâque juive, commémorant la sortie d’Egypte des Hébreux .

Vendredi Saint : mise en croix de Jésus sur la  colline du  Golgotha à Jérusalem . C’est  la traduction du mot hébreu golgotha en latin que a donné notre « calvaire » . L’image de la crucifixion est omniprésente dans l’iconographie européenne . Par exemple , dans le tableau de Rubens qui se trouve au musée des Augustins à Toulouse, "Le Christ entre les deux larrons", le peintre a placé au-dessus de la tête de Jésus, un écriteau portant les initiales INRI, Iesus Nazarenus Rex Iudaeorum, Jésus roi des Juifs . Deux voleurs suppliciés encadrent le calvaire. Deux femmes et un homme, en plus du soldat romain, assistent à la scène, Marie, Marie-Madelaine et Jean, le disciple préféré.

ci-contre, branches de buis sur une tombe du Lauragais

Pâques : c’est la principale fête chrétienne. En effet, elle célèbre la Résurrection de Jésus-Christ qui est au cœur de la foi des chrétiens. Le concile de Latran avait rendu obligatoire de se confesser et de communier à ce moment-là . La  date de Pâques a été fixée par le concile de Nicée en 325 au premier dimanche de la pleine lune qui suit l’équinoxe de printemps. C’est donc une fête mobile qui se fluctue entre le 22 mars et le 25 avril.
Aujourd’hui, la cérémonie religieuse est suivie d’un repas familial où on consomme traditionnellement de l’agneau . On y offre des œufs et des cloches en chocolat. Dans l’Est et en Europe centrale, on décore les maisons et  les lieux publics avec des œufs multicolores.
ci-contre : l'ange de la Résurrection, d'après la fresque de l'église Saint Sernin (Toulouse) ; dessin de Christelle Abgrall.

Auteur : Marie-Christine ROQUES, inspectrice stagiaire d'Histoire-Géographie


Retour au sommaire "Culture"    -    le fait religieux   -  les fêtes chrétiennes  -  Carnaval