Géolo Gers

Présentation Géologique du Gers

Terre et paysages


Doté de courbes généreuses, le Gers est un pays superbement vallonné, d'ailleurs connu et salué pour ses "vallons d'oxygène"... Côté terrestre, la Gascogne joue sur deux terrains essentiels : les sols calcaires et les sols non-calcaires. Terreforts, peyrusquets, boulbènes, voici pour donner un ton un brin poétique à la réalité, un accent en tous les cas très empreint de terroir, convenant à souhait. Les sols calcaires se veulent généreux pour les cultures céréalières, que ce soient les terreforts très argileux et donc naturellement fertiles, ou les peyrusquets calcimagnésiques, terres de céréales par excellence. Quant aux boulbènes (terme gascon pour désigner les terres siliceuses, sablo-argileuses et acides), elles couvrent des vallées peu fertiles en raison de leurs sols non-calcaires tirant mal profit de leur réserve d'eau. Riches en argiles, ces terres ont surtout permis de bâtir la plupart des maisons rurales en pisé.

 

Rivières et vallons


Côté aquatique, une multitude de cours d'eau découpe le département. Les principaux : Save, Gimone, Arrats, Baïse, Osse, Douze, Midou et le Gers bien-nommé prennent leurs sources sur le plateau de Lannemezan ; très ramifié, le réseau de cours d'eau secondaire explique le morcellement du paysage.

 

Les sols du Gers:

    Les sols de Gascogne se partagent en deux grands types: les sols calcaires et les sols non-calcaires.

    Les sols calcaires sont généralement favorables aux cultures céréalières. Le Gers compte tout d'abord des terreforts, sols très favorables aux cultures céréalières car fortement argileux, et naturellement fertiles bien que manquant un peu d'humus.

Autres sols calcaires, les peyrusquets sont des sols calcimagnésiens et, par excellence, des terres de céréales.

    En revanche, les terres à colluvions argilo-limoneuses que l'on trouve au fond des vallées, sont moins favorables aux cultures céréalières en raison de leur position topographique.

    Le Gers compte aussi des sols non calcaires, les boulbènes ( terme gascon désignant des terres siliceuses, sablo-argileuses et acides ). Elles couvrent des vallées à la fertilité médiocre. En effet, ces sols utilisent mal les réserves d'eau: très humides l'hiver, ils restent longtemps froids au printemps. L'argile des boulbènes a surtout permis de bâtir la plupart des maisons rurales en pisé.