blog des écoles de Saint Pierre Lafeuille - Gigouzac

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - littérature de jeunesse

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 6 avril 2020

C'était le printemps !

14.png

15.png

Début mars, nous avions déjà découvert et comparé plusieurs versions de Jacques et le Haricot magique. Commençant à approcher un 3ème élément après l'air et l'eau, c'était le tour de la terre et forcément de ce qui peut y pousser !

En comparant les versions selon les éditions, les auteurs et les illustrateurs, nous avons pu apprécier les spécificités de chacun. Mais quand la maîtresse nous a alors présenté quelques oeuvres de Karla Gerard, nous y avons tous reconnu des haricots magiques et "des vues d'en haut" des champs, vus depuis les nuages...

Cela tombait bien, la maîtresse avait prévu que nous nous entraînions encore à tracer de nombreux graphismes, en parallèle de nos beaux efforts en écriture cursive pour les GS et juste pour le plaisir de la pratique artistique, les CP se sont joints au projet.

Quelques images.... du temps où l'on travaillait encore à l'école, il n'y a pas si longtemps !

11.png

12.png

13.png

Karla_Gerard.png Oeuvre de Karla Gerard, artiste peintre américaine contemporaine, travaillant sur tissu et par collages.

samedi 25 janvier 2020

Des légumes plein l'assiette

monsieur-loup-a-les-crocs.jpgNous avons lu en classe l'album "Monsieur loup a le crocs", l’histoire d'un loup affamé qui dévorerait bien 3 petits cochons mais qui, contre toutes attentes, deviendra végétarien. Hé oui, une bonne soupe aux légumes suivie d'un plat de lentilles corail aux tomates séchées avec une poire rôtie pour le dessert, ça vous rassasie un loup et en plus, ça le rend aimable !
Alors à notre tour, nous avons suivi la recette de la fameuse soupe des 3 petits cochons, la très classique "carottes-poireaux-pommes de terre-oignon". Les élèves de petite section se sont mis aux fourneaux et le verdict est tombé en fin de matinée : délicieuce !! Tous les bols ont été vidés.

soupe_3.jpgsoupe_1.jpgsoupe_2.jpg Enhardis, nous avons clôturé la semaine avec un apéro-légumes : bouquets de chou-fleur, bâtonnets de carottes et tranches de tomates à tremper dans du guacamole, tapenade d'olive noire, caviar d'aubergine, ketchup (pour faire plaisir à Jaouen) ou encore yaourt à la ciboulette. Uniquement des légumes servis et avalés pendant le temps d'une récréation. On s'est à nouveau régalés, les assiettes étaient vides en un rien de temps.

apero_legumes_2.jpgapero_legumes_1.jpgapero_legumes_3.jpg

dimanche 15 décembre 2019

Qui grignote ma maison ?

Hansel_et_Gretel_7.jpgNous poursuivons notre thématique de contes " à grignoter". Et c'est Hänsel et Gretel qui a été étudié la semaine dernière.
Hänsel, un petit garçon, et sa sœur Gretel sont les enfants d'un pauvre bûcheron. Craignant la famine, la nouvelle épouse du bûcheron — la marâtre — le convainc de les perdre dans la forêt. Malgré la malice de Hänsel, les enfants finiront par être abandonnés en pleine forêt. En errant dans la forêt, Hänsel et Gretel trouvent une maison en pain d'épices avec des fenêtres en caramel, une cheminée en nougat et un toit en chocolat qu'ils commencent à grignoter... Sauf que l'habitante de la maison n'est autre qu'une sorcière qui a construit cette maison pour attirer les enfants afin de les manger. Elle enfermera Hänsel dans une cage, et fera de Gretel sa servante...

Hansel_et_Gretel_4.jpgHansel_et_Gretel_6.jpgHansel_et_Gretel_5.jpg Jeudi, les enfants ont eu la très belle surprise de voir arriver en classe non pas une mais deux maisons de pain d'épices préparées par Zachary et sa maman (renommée aussitôt la "Mercotte du pain d'épices", la "Christophe Michalak du glaçage royal"). Nous nous sommes régalés pour le goûter tout à la joie d'arracher un bout de toit, de cheminée ou la porte d'entrée ! Zachary a été chaudement remercié et tous les enfants se joignent à moi pour remercier encore une fois la maman de Zachary pour cet éblouissant goûter partagé !

Hansel_et_Gretel_3.jpgHansel_et_Gretel_1.jpgHansel_et_Gretel_2.jpg

mardi 10 décembre 2019

Courez, courez tant que vous voudrez !

recette_petit_bonhomme_5.jpgComme chaque dernier vendredi de chaque mois, les élèves de petite section ont revêtu leur tablier de cuisinier afin de régaler toute la classe.
Evidemment, pour le mois de novembre, c'est la recette du petit bonhomme de pain d'épices qui a été à l'honneur. Et il était hors de question d'entendre tambouriner à la porte du four et d'assister, dépité, à la fuite du goûter !

recette_petit_bonhomme_4.jpg Nous avons donc pris toutes les dispositions nécessaires : recette suivie à la lettre, ingrédients pesés au gramme près, four monté à la température adéquate, portes et portails de l'école fermés à double tour...
Après 12 petites minutes de cuisson à 180°C, nous étions tous sur les starting-blocks, prêts à partir à la poursuite de 29 petits bonhommes de pain d'épices tout chauds et dorés tels les Usain Bolt de la pâtisserie...
Mais, ouffff, rien de tel ne s'est produit, les petits bonhommes sont restés sagement allongés sur la plaque de cuisson.

Il ne restait plus qu'à choisir par où commencer pour les déguster : pied, bras, tête ou ventre... peu importe, ils étaient tout simplement délicieux et il n'en est pas resté une miette !!

recette_petit_bonhomme_6.jpgrecette_petit_bonhomme_1.jpgrecette_petit_bonhomme_2.jpg

dimanche 8 décembre 2019

Petit bonhomme de pain d'épices

petit_bonhomme_paain_d__epices_6.jpgPour cette période, nous étudions plusieurs versions du célèbre conte du petit bonhomme de pain d'épices. C'est un conte en randonnée où le goûter prend la fuite, voire prend la confiance tout court...
A force de courir si vite, il arrive à semer tous ses poursuivants mais comme toujours, il finira par trouver plus rusé et malin que lui : en l’occurrence un renard. Mais à la fois, un petit bonhomme de pain d'épices n'est-il pas fait pour être mangé ?
Avant de mettre la main à la pâte ,nous avons mis la main aux pinceaux. Et voilà les très lumineux petits bonhommes des élèves de moyenne section.

petit_bonhomme_de_pain_d__epices_2.jpgpetit_bonhomme_de_pain_d__epices_3.jpgpetit_bonhomme_de_pain_d__epices_5.jpgpetit_bonhomme_de_pain_d__epices_1.jpgpetit_bonhomme_de_pain_d__epices_4.jpg

dimanche 20 octobre 2019

Tout est une question d'équilibre...

Bascule.jpgpetit_coup_de_main.jpg

Nous avons découvert les albums « Bascule » de Yuichi Kimura, puis « Un tout petit coup de main » de Ann Tompert.

La maîtresse nous a alors proposé de recréer pas à pas la situation des pauvres lapin et renard de l'album "Bascule"... comment ces deux animaux ont-ils pu rester si longtemps sur la même planche sans basculer dans le vide ?

Nous avons réalisé 3 défis :

Défi 1 : Comment construire une bascule à l’équilibre ?

Ressources : une planche, un pivot et beaucoup beaucoup de patience !
Les pivots les plus petits n'étaient pas les plus simples à utiliser... c'est le pivot cylindrique qui a été le plus facile à manipuler, moyennant un peu de pâte à modeler entre le pivot son socle. Fotoram.io__1_.jpg Sans_titre.png

Défi 2 : Comment équilibrer une bascule avec deux lapins ?

Après avoir usé d'un peu plus de patience encore, nous avons rapidement réussi.

Un lapin aux deux extrémités de la planche et le pivot bien au milieu : équilibre !
Nous avons trouvé plus tard que l'on pouvait aussi rapprocher les 2 compères du pivot... et l'équilibre était toujours là.

Mais bientôt, une solution s'est propagée en un rien de temps : la solution "artistes de cirque", ou "empilement de lapins" sur le pivot !

Défi 3 : Comment équilibrer une bascule avec un lapin et un renard ?

La solution "artistes de cirque" ou "tout le monde sur le pivot" a été majoritairement adoptée, et peu importe qu'une tortue soit ajoutée à la troupe... 4.png Nous avons donc remis à plus tard nos expériences... jusqu'à ce qu'un projet mystérieux, le projet "mots-biles" nous soit proposé ! Un mobile, qu'est-ce que c'est ? Nous avons observé quelques mobiles dont ceux de Calder...
FC.671_01_f02_NCR-Large-TIFF_4000-pixels-long-1024x663.jpg Un mobile est composé d’objets accrochés par des fils à un bâton et dont l'ensemble est en équilibre ? Qu'à cela ne tienne, nous nous sommes lancés !
Nous avons donc noté nos observations, qu'il s'agisse d'une bascule ou d'un mobile, nous avons conclu que cela revenait au même !
5__.png 6__.png 7__.png

Pour équilibrer la bascule ou le mobile :

- si les objets ont la même masse, on les place à la même distance du pivot.

- si les objets ont des masses différentes, on rapproche le plus lourd du pivot.

- quand le renard est 2 fois plus lourd que le lapin, nous avons remarqué qu’il doit être 2 fois plus près du pivot

8__.png Pour la suite, le projet "mots-biles" continue à la rentrée !

lundi 8 avril 2019

Sortie à la médiathèque

mediateque_1.jpgJeudi, la classe des petits te des moyens s'est rendue à la médiathèque du Grand Cahors afin de participer à l'animation autour du livre "Le manteau de mots" d'Arnaud Almeras, livre choisi dans le cadre de l'opération Premières Pages pour le département du Lot.
Le module jeux autour de l’album reprenait les différentes pièces de la maison où le bébé est tout simplement accueilli dans le livre. Les enfants ont pu jouer dans la salle de bain, mettre la table et préparer un repas dans la cuisine, se détendre et bouquiner dans le salon...
Puis nous nous sommes rendus dans l’amphithéâtre de la bibliothèque afin de partager des temps de lectures animés par les bibliothécaires : des histoires du même auteur, des histoires de loup, de petits cochons et des histoires sans texte accrochées sous forme de tableau le long des murs de la médiathèque ! L'occasion pour tous les enfants de découvrir ce lieu et de vivre autrement les livres et les albums de littérature de jeunesse.

mediateque_2.jpgmediateque_3.jpg

vendredi 1 février 2019

Grands chefs amérindiens

Depuis début janvier, nous nous familiarisons avec la culture des amérindiens. Leur culture et leur histoire sont si riches que nous ne manquons pas d'apprendre tous les jours des coutumes ou des mots différents.
petit_indien.jpgNous avons découvert par exemple la "coutume du nom" : En fait, à la naissance un nom était donné à un enfant. Chez les Sioux, l'enfant recevait ce nom qui lui était donné par un chaman (ou quelqu'un de respecté dans la famille) en fonction d'une chose particulière qui s'était passé le jour de sa naissance. Le jeune garçon recevait un "nom de guerrier" lorsqu'il avait accompli certaines épreuves et exploits. C'est ce rite que nous avons découvert à travers l'album "Petit Indien", histoire palpitante et très drôle où un petit coyotte devra accomplir de grandes choses avant le coucher du soleil pour mériter son nom d'indien. S'appellera-t-il Fourmi-Riquiqui ou Tonnerre-de-Feu ?

Nous en avons profité pour faire la connaissance des grands chefs qui ont marqué l'histoire de leur peuple comme Sitting Bull de la tribu des Sioux, Big Foot ou Crazy Horse des Lakotas, Geronimo de la tribu apache... Les enfants ont été très impressionnés et marqués par ces portraits en noir et blanc. Ensuite, les élèves de petite section se sont emparés des ciseaux afin de redonner quelques couleurs à la coiffe de ces grands chefs qui trônent désormais sur les murs de la classe.

grand_chef_indien_1.jpggrand_chef_indien_2.jpggrand_chef_indien_4.jpg

samedi 15 décembre 2018

Matriochkas à tout va

matriochka_chouette.jpg

Plumette nous ayant fait découvrir les matriochkas, nous nous sommes empressés de lire quelques histoires sur les matriochkas mais également de rapporter nos petites collections personnelles. :-) Merci Nahel et Milo ! matriochka_albums.jpg

Un prétexte parfait pour réaliser à notre tour nos séries de matriochkas tout en exerçant notre dextérité pour découper, coller ...

matriochka_fabrication.jpg matriochka_fabrication2.jpg

... mais surtout mettre à l'épreuve nos sens affûtés et nos méthodes personnelles pour comparer et ranger nos réalisations à plat ou en volume ! matriochka_comparaison.jpg

Et quitte à collectionner, autant en profiter pour décorer... agrémentées de feuilles de lierre et de pommes de pin sur lesquelles nous avons soigneusement déposé quelques touches d'acrylique blanche, voici donc nos guirlandes de matriochkas prêtes pour nos sacs de Noël ;-) matriochka_guirlandes_fin.jpg matriochka_guirlande.jpg

vendredi 30 mars 2018

Cercles littéraires...le retour !

Les GS et les CP, eux aussi s'intéressent de près à ce fameux loup, mais dans un premier temps, c'est celui du Petit Chaperon Rouge que nous avons découvert... Après avoir comparé les célèbres versions des frères Grimm et de Perrault, ce sont les versions détournées que nous collectionnons et étudions de près. Et ici aussi, le loup n'a pas toujours le rôle que l'on croit et ce sont bien ces versions-là qui nous amusent le plus !

mini_IMG-0439.JPG

Cependant à défaut de "cuisiner" le loup en CP, nous savourions toutefois les mots de ses histoires... On accentuait, on clamait, on interrogeait, on s'écriait ! Et oui.... nous préparions nos premiers cercles littéraires "étendus"...

Les CP ont donc convié aujourd'hui les petits, les moyens et les grands pour une première fin d'après-midi lecture autour de deux Petits Chaperons Rouges, sacrément facétieux.

Les petits sont certes encore un peu endormis après la sieste, mais quelle fierté pour les grands CP de pouvoir partager des histoires avec les copains !

Des copains attentifs et admiratifs, des CP aux yeux qui brillent, bref un petit moment privilégié que chacun a savouré... et il paraît qu'on en redemande ! :-)

IMG-0421.JPG

IMG-0422.JPG

IMG-0423.JPG

Je n'en ferai qu'une bouchée...

cuisine_les_3_petits_cochons_2.jpgDepuis quelques semaines, nous avons découvert de nombreuses versions du conte des "3 petits cochons". Nous faisons la comparaison de toutes ces versions pour en distinguer les similitudes et les différences : les matériaux des maisons des 3 petits cochons, le sort qui leur est réservé, la fameuse formulette du loup avant de détruire les habitations et surtout la fin de l'histoire : le loup sera-t-il triomphant ou le 3ème petit cochon sera-t-il le plus malin...
Chaque histoire est différente et savoureuse. Seulement, cette semaine, une envie impérieuse de "venger" les 3 petits cochons s'est répandue dans la classe. C'est vrai quoi, il y en a marre de s'attaquer toujours aux plus petits. Alors, pourquoi ne pas, à notre tour, dévorer le loup et n'en laisser aucune miette. Aussitôt dit, aussitôt fait ! On sort la farine, le chocolat, les oeufs, le beurre et on customise notre gâteau au chocolat.
Et voilà le sort que nous avons réservé au grand méchant loup !

cuisine_les_3_petits_cochons_1.jpg Seulement voilà... On a certainement tous un grand méchant loup qui sommeille au fond de nous... Oserait-on dès le lendemain s'attaquer aux innocents petits cochons ? Les enfants hésitent, on ne va quand même pas s'attaquer aux héros de nos histoires ! Mais maîtresse a l'air bien partante et puis si il est question d'une recette au chocolat, à la guimauve, aux petits biscuits et au sucre glace, c'est tout à fait envisageable ! Une petite étiquette pour certifier l'authenticité du produit et le tour est joué :

cuisine_les_3_petits_cochons_3.jpg Résultat du match : nous nous sommes beaucoup amusés à cuisiner le loup et les 3 petits cochons. Ce fut un très beau festin !!

mardi 13 mars 2018

Je vais souffler si fort que ta maison va s'envoler !

experiences_air_-_3_petits_cochons_7.jpgEn ce moment, nous lisons le conte des 3 petits cochons. Il y a celui qui voulait une maison "comme ci", celui qui voulait une maison "comme ça" et enfin le dernier qui en voulait une "comme ci, comme ça". Mais dans cette histoire il y a surtout le loup. Le GRAND méchant loup. Celui qui veut absolument dévorer chaque petit cochon et qui va "taper du pied, souffler et cogner !" devant la maison de paille, de bois et de brique.
Nous, elle nous fait bien rire cette histoire, on l'aime beaucoup. Il est un peu bête finalement ce loup qui tombe dans la marmite. Mais il force tout de même le respect à souffler si fort sur les 3 maisons. Et nous, serions-nous capable d'être aussi fort que le loup ? Serions-nous capable de faire s'effondrer une maison de paille et une maison de bois ?
Pour le savoir, rien de plus facile. Nous n'avons qu'à faire les expériences. On colle une bande de scotch sur la table et le défi sera de souffler si fort que la paille devra s'envoler et dépasser le trait. C'est parti pour la maison de paille. Défi relevé, la paille se soulève en un tourbillon digne d'un jour de tempête !

experiences_air_-_3_petits_cochons_2.jpg On s'attaque à la maison de bois. Il faut souffler plus fort donc prendre une plus grande inspiration mais chacun y arrive. Ce n'est pas si facile finalement.

experiences_air_-_3_petits_cochons_3.jpgAttaquons-nous à la maison de brique. Une grosse pierre est disposée sur la table. On prend une grande bouffée d'air et on souuuuuuuffle très très fort !

experiences_air_-_3_petits_cochons_4.jpg Mmmmmhhhh.... cette pierre résiste, elle n'a pas bougé d'un millimètre. Peut-être que nous ne soufflons pas assez fort. Il nous faudrait quelque chose qui produise beaucoup mais alors beaucoup plus d'air. Mais quoi ? C'est alors que maîtresse sort un sèche-cheveux de son sac. Mais oui, là c'est sûr, ça va souffler ! C'est très efficace sur nos têtes, est-ce que cela sera concluant sur la pierre ?

experiences_air_-_3_petits_cochons_6.jpgexperiences_air_-_3_petits_cochons_5.jpgBon, nous devons comme le loup nous avouer vaincus, cette pierre ne bouge toujours pas. Cette pierre est bien solide, mais surtout bien trop lourde pour notre souffle même aidé par le sèche-cheveux.
Conclusion : investir dans de la pierre, cela reste une valeur sûre... ;-)

dimanche 28 janvier 2018

Princes et princesses

La Belle au Bois Dormant de Perrault ainsi que Le bois dormait de Rebecca Dautremer ont été le point de départ de nos lectures sur les princesses endormies...

Nous avons aussi découvert l'art de Klimt à travers les magnifiques albums Le gardien de l'arbre de Myriam Ouyessad et Le coffre enchanté de JF Chabas illustré par David Sala.

C'est ainsi que sont nées nos princesses endormies, inspirées par la Belle au Bois Dormant et par les oeuvres d'illustrateurs mettant à l'honneur le travail de Klimt.

A partir d'une même description de princesse endormie sous un édredon douillet, la patience, l'application et la créativité de chacun ont permis de composer un véritable dortoir de princesses bien singulières ! Bravo les artistes !

princesses1.jpeg princesses2.jpeg princesses3.jpeg princesses4.jpeg

Et comme il nous manquait donc des princes, nous nous sommes empressés de réaliser des portraits princiers grâce à une petite comptine qui nous a appris à... voyager sur un visage !

princes1.jpeg princes2.jpeg

samedi 20 janvier 2018

Des châteaux, encore plus de châteaux ... géométriques !

Le tout petit roi de Taro Miura possède un immense château réellement ravissant, tout de blocs géométriques chamarrés. Qu'à cela ne tienne, les GS, armés de crayons, formographes et ciseaux ont travaillé précision et soin pour tracer, découper et coller les formes géométriques précédemment étudiées !



Place donc aux oeuvres de nos architectes en herbe ! Les petits hommes rois n'ont qu'à bien se tenir, pirouette cacahuète ! ;-)

chateau1.jpeg chateau2.jpeg chateau3.jpeg

mardi 26 septembre 2017

Abracadabra !!

Jusqu'aux vacances de Toussaint, nous travaillons sur le thème des sorcières. Et pour commencer en douceur (il n'est pas question ici de se faire des frayeurs...) nous avons découvert une sorcière que tous les enfants adorent : Pélagie. Cette sorcière est un peu loufoque : toute sa maison est noire, à l'intérieur et à l'extérieur. Et comme son chat Rodolphe est noir également, les ennuis arrivent fréquemment : Pélagie s'assoit régulièrement sur Rodolphe ou trébuche sur celui-ci car elle ne le voit pas. Alors, d'un coup de baguette magique, elle le transforme en chat d'un vert éclatant. Mais évidemment, comme dans tous les livres, l'histoire ne s'arrête pas là car ce serait bien trop simple...

couleurs_pelagie_7.jpg Nous, nous avons profité de cet album pour nous intéresser aux couleurs justement. Quelles couleurs se cachent dans nos feutres ? Est-ce qu'il n'y a que du jaune dans le feutre jaune ? Et le feutre vert ? Alors hop, à défaut de se transformer en sorciers nous avons revêtu nos habits de scientifiques en herbe... En avant pour une petite expérience : nous colorons une grosse marque au feutre sur des filtres à café, nous les immergeons dans l'eau et après quelques minutes, nous observons...

couleurs_pelagie_1.jpgcouleurs_pelagie_2.jpg Et là, nous nous rendons compte qu'il y a du jaune et du bleu qui se cachaient dans le feutre vert, du jaune et du rouge dans le feutre orange... Bref nous venons de découvrir tout simplement les notions de couleurs primaires et secondaires. On ne s'arrête pas là, on passe à la pratique et on mélange les 3 couleurs primaires à l'aide de notre index.

couleurs_pelagie_3.jpg Et d'un coup de baguette magique, il ne reste plus qu'à transformer nos camemberts colorés en magnifiques parapluies. ABRACADABRA !!
On ne vous avait pas dit que finalement, on était nous aussi un peu sorcier ?

couleurs_pelagie_4.jpgcouleurs_pelagie_6.jpgcouleurs_pelagie_5.jpg

lundi 15 mai 2017

Carnet rose

Toute la classe se joint à moi pour vous annoncer la naissance la transformation de Léon et Léa !!

leon_de_la_nuit.jpgTout a commencé avec la lecture d'un album : "Léon de la nuit" d'Eric Battut. Par un beau matin, Léon sortit de son cocon. "Toi, tu es un papillon ! lui dit un puceron. - Y a-t-il d'autres papillons dans les environs ? lui demanda Léon. - Bien sûr, répondit le puceron. Suis-moi !" Mais quand Léon s'approcha des fleurs du jardin, les autres papillons le regardèrent d'un mauvais œil. Car Léon-de-la-nuit était noir, de la tête aux ailes.

Ce livre a été l'occasion d'aborder de nombreux sujets : la différence et l'acceptation de l'autre, la tolérance et évidemment des questions relatives à la nature. Que savons-nous des cocons, des papillons, des chenilles ? Et plutôt que de chercher la réponse dans les livres, autant observer des cocons dans la classe... Et un beau matin, voilà ce qui nous attendait :

papillons_1.jpg Et là, force est de constater que nous avons attendu, attendu et encore attendu... Tous les jours nous sommes allés observer la chambre à papillon où les cocons étaient accrochés et pas le moindre signe de transformation à l'horizon.

papillons_4.jpg Et alors que nous commencions à perdre un peu espoir, ce matin, pour notre plus grand plaisir Léon est apparu... accompagné de Léa !!!

papillons_3.jpgpapillons_2.jpg Entre eux, cela a tout de suite été une évidence ! Nous ne sommes qu'au début de nos observations désormais. Un nouveau cycle de vie va débuter sous nos yeux... Alors chhhhhhut... laissons-les tranquilles...

lundi 6 mars 2017

Ça bulle

Depuis le retourle_petit_poisson_rouge_2.jpg des vacances, nous apprenons à connaître un nouvel animal à travers de nombreux albums. Il s'agit du poisson. Nous avons découvert l'histoire d'un petit poisson égaré dans la mer et parti à la recherche de sa maman, nous avons également fait la connaissance d'une grosse baleine et d'un minuscule poisson que tout opposait mais qui finalement deviennent amis pour la vie. En ce moment, nous avons débuté un livre où il est question d'un petit poisson, une mère-grand, un méchant requin affamé et un petit panier de crevettes…. Tiens, tiens, ça ne vous rappellerait pas à vous aussi l'histoire d'un certain petit chaperon rouge ?

poissons_1.jpg Evidemment, il était très tentant de transformer la classe en véritable aquarium pour avoir l'impression, nous aussi, de buller parmi les algues et fonds marins. Hop, les moyens s'emparent donc des craies grasses, de l'encre et des pinceaux. Et un petit dessin dirigé plus tard, voilà nos petits poissons rouges !

poissons_4.jpgpoissons_6.jpgpoissons_5.jpgpoissons_3.jpgpoissons_2.jpg

mercredi 23 novembre 2016

Boucles d'Or et les 3 nours

Depuis les vacances de Toussaint, nous ne lisons plus des histoires de lapins mais des histoires d'ours (ne pas confondre avec le "nours", qui est un animal beaucoup plus gros et beaucoup plus dangereux que le simple plantigrade...). Nous avons donc fait la connaissance de la famille ours grâce au livre de Boucles d'Or.
Cette histoire est jubilatoire pour les enfants : une petite fille qui désobéit à sa maman alors qu'elle avait promis de rester sur le sentier (ne pas confondre avec le "chantier", là c'est une autre histoire...) et qui se retrouve dans une petite clairière, perdue au fond des bois, devant une drôle de maison...
On connait tous la suite : la petite effrontée va entrer dans la maison sans y être invitée, tester les différentes chaises, goûter aux différents bols de soupe, défaire et essayer tous les lits et finir par s'endormir dans le tout petit lit car il est "juste bien". Elle s'enfuira en courant par la fenêtre, effrayée par le retour des 3 ours.
Cela fait 3 semaines que nous lisons différentes versions de ce conte. Nous essayons à chaque lecture de repérer les similitudes et les différences (comment Boucles d'Or se retrouve perdue dans la forêt, qu'y-a-t-il dans les bols, ...).
revanche_des_3_ours.jpgIl nous reste encore une histoire à découvrir : celle où les 3 ours s'invitent chez Boucles d'Or pour lui rendre la monnaie de sa pièce...
En attendant, c'est bien connu, l'ours est un animal qui marche beaucoup dans la forêt. Et comme il commence à faire frais, les élèves de moyenne section ont pensé à lui et lui ont noué une petite écharpe autour du cou pour ses longues promenades sous les arbres enneigés.

ours_hiver_1.jpgours_hiver_2.jpg

mercredi 13 avril 2016

La petite poule rousse en volume

poule_rousse_2.jpg Nos élèves de moyenne section ont travaillé dur afin de réaliser leur petite poule rousse en papier mâché. C'est qu'il a fallu se retrousser les manches (et subir la prise rapide de la colle à papier peint, la peinture qui dégouline sur les avant-bras) avant de pouvoir exposer fièrement sa petite poule rousse.

poule_rousse_3.bmppoule_rousse_4.bmp Certes, elle semble parfois assez fatiguée voire éprouvée (mais faut-il rappeler que c'est elle qui fait tout dans la maison, du sol au plafond) et la teinte de son plumage est parfois approximative. Il n'empêche. On en est très fier !!

poule_rousse_1.bmp

jeudi 31 mars 2016

La recette de la petite poule rousse

Depuis le début de la période, nous avons découvert l'histoire de la petite poule rousse. C'est l'histoire d'une poule qui trouve des graines de blé et les plante. Elle fauche les épis obtenus et bat le blé pour en récupérer les grains. Elle moud les grains pour obtenir de la farine et avec, elle fait du pain. Pour toutes ces étapes, elle va demander à chaque fois l'aide de ses 3 amis. Mais invariablement, ceux-ci préfèrent jouer plutôt que de l'aider. A la fin, le cochon, le chat et le canard veulent manger le pain avec la petite poule rousse, mais elle refusera par un "non" catégorique.
Les enfants ont trouvé la conclusion eux-mêmes : "Ils n'avaient qu'à l'aider !". CQFD. Quand on vit ensemble, on met tous la main à la pâte...
petite_poule_rousse.jpgNous avons lu plusieurs versions mais notre préférée, c'est celle de Paul Galdon. Pourquoi ? Parce que la petite poule rousse ne confectionne pas du pain mais un merveilleux gâteau avec sa magnifique farine. Elle y ajoute du lait, du sucre et du beurre. Voilà qui nous parle : des petits pains au lait ! Et comme nous sommes très gourmands, nous avons suivi sa recette à la lettre en rajoutant évidemment.... des pépites de chocolat !!!!

pains_au_lait_1.jpgpains_au_lait_2.jpgpains_au_lait_3.jpgpains_au_lait_4.jpgpains_au_lait_6.jpg

- page 1 de 3