Archive pour le mot-clef ‘Princes & Princesses’

Princes & Princesses, le carnet

Lundi 23 novembre 2009

spirale

p&p im-carnet

le carnet

  • avant la projection p 2
  • après la projection p 3
  • la leçon de cinéma  p 4 & 5
  • le DVD p 6 &7
  • autour du film : histoire des arts p 8

avant la projection

l’ affichedu film

  • DVD : 1 image
  • la composition de l’image
  • le type d’image
  • les informations données par l’image
  • l’écrit, sa place, les différents types d’écrits
  • les informations données par l’écrit
  • les couleurs…

Faire dire ce que l’on peut imaginer à partir de ces éléments.

la bande annonce du film
DVD : 1 extrait vidéo
La bande annonce met bien en évidence la parenté de Princes et Princesses avec Kirikou, plus connu des élèves.

après la projection

le déroulant :

  • DVD : 42 images

cahier de notes de l’enseignant : p 17 à 23
42 images qui seront le support du récit des élèves après la projection du film.
C’est le moment de mettre en évidence collectivement l’interprétation, la lecture de chacun, de repérer des éléments dans le film qui  permettent de reconstruire et de donner du sens à l’histoire.
On pourra, pour ce film, reprendre chacun des 6  contes et faire mettre en évidence le schéma narratif d’un conte:
situation initiale, modification, transformation, résolution, situation finale.

  • La Princesse des diamants
  • Le Garçon des figues
  • la Sorcière
  • Le Manteau de la vieille dame
  • La Reine cruelle
  • Prince et Princesse

On remettra ces 6 contes, dans le contexte général du film.
cahier de notes de l’enseignant : p 9 à 16

D’autres affiches de films de princes et de princesses :

DVD :  3 images

On peut faire comparer ces affiches à l’affiche de Princes et Princesses, plus particulièrement  insister sur leurs ressemblances.

leçon de cinéma

avec Xavier Kawa-Topor
cahier de notes de l’enseignant pages 8 à 16

*un espace en 3 dimensions : la salle de cinéma
la profondeur de champ est créée par les arrière-plans dessinés
DVD : 1 image

*un espace réduit à 1 plan : l’écran
la lumière qui en émane accentue le contre-jour
DVD : 1 image

*sur l’écran : film ou théâtre d’ombres ?
DVD : 1 extrait vidéo
film : salle de cinéma, bruit du projecteur
théâtre d’ombres : les sièges sont laissés vides par le garçon et la fille et leurs voix étouffées proviennent  de l’arrière-scène

*le cadre de l’image épouse le cadre de la scène et le théâtre d’ombres devient film.
DVD : 1 extrait vidéo

*le réalisateur filme du point de vue des spectateurs de la salle, la visée de la caméra reste perpendiculaire aux personnages.
DVD : 1 image

*la scène se déroule sur un plan unique
DVD : 1 image

*la profondeur de champ est créée par des dégradés de couleurs et des décors en silhouettes
DVD : 3 images

*les arrière-plans ne sont pas des espaces  dramaturgiques
DVD : 2 images

*tous les personnages sont placés sur le même plan,
Michel Ocelot fait sortir certains personnages du rang
DVD : 1 image – 1 extrait vidéo
Michel Ocelot place ses princesses sur des estrades
DVD : 3 images

*les dialogues :
montage alterné de gros plans montrant celui qui parle
DVD : 1 extrait vidéo

*quelques rares travellings
DVD : 2 extrait s vidéo

*le hors cadre : découpage et montage
DVD : 1 extrait vidéo

exercices

le cinéma d’animation,

vous trouverez des pistes intéressantes : http://www.cinemaodyssee.com/tonodyssee/7_mode3.html

2 DVD Le cinéma d’animation, collection L’Eden cinéma, SCÉREN CNDP

le DVD

  • affiche du film : 1 image
  • bande annonce :  1 extrait vidéo
  • d’autres affiches de films de princes et de princesses : 3 images
  • déroulant : 42 images
  • la leçon de cinéma :

les espaces du film : 2 images
écran : film ou théâtre d’ombres ? : 1 extrait vidéo
le cadre : 1 extrait vidéo
point de vue, plan, profondeur de champ, arrière plans : 7 images
les personnages : dans le rang, hors du rang : 4 images, 1 extrait vidéo
dialogues : 1 extrait vidéo
travellings : 2 extraits vidéo

hors-cadre : 1 extrait vidéo

Michel Ocelot parle de son film : 1 extrait vidéo

d’autres films d’animation :

Fantasmagorie, 1908,
Émile Cohl, 1’40
Tim Tom, 2002,
Christel Pougeoise & Romain Segaud, 4’20

Autour du film …
et du côté de l’histoire des arts…

le cinéma d’animation :

Nous vous proposons 2 films d’animation à mettre en lien avec Princes et Princesses.
Fantasmagorie, 1908 Émile Cohl
Souvent considéré comme le premier dessin animé de l’histoire du cinéma, il est réalisé « image par image ».
Ce film, où l’on voit apparaître la main du réalisateur,(comme dans Princes et Princesses) est plein de fantaisie et de poésie.
La métamorphose, que l’on retrouve aussi dans Princes et Princesses est le principe de base de ce film surréaliste.
Tim Tom, 2002 Christel Pougeoise & Romain Segaud,
Ce film, réalisé par des cinéastes formés à l’infographie est, comme Princes et Princesses, un hommage au monde de l’animation : jeux optiques du XIXe, créateur et créature, métamorphose.La théâtralité du monde des marionnettes peut se rapprocher du choix du théâtre d’ombreS de Michel Ocelot dans Princes et Princesses.

le cinéma d’animation et les silhouettes découpées

cahier de notes de l’enseignant pages 6 et 7
Le cinéma de Michel Ocelot se fonde sur des références encyclopédiques : la bibliothèque, dans le film.
cahier de notes de l’enseignant page 28
On peut conduire les élèves sur le site de la  BNF, qui présente une exposition des œuvres d’Hokusaï ; voir les œuvres de ce « fou de dessin » et comprendre le choix de Michel Ocelot qui a pris les œuvres d’Hokusaï comme références et modèles pour son film Princes et Princesses.

http://expositions.bnf.fr/japonaises/arret/07.htm

Créer des « Flipbooks »

Jeudi 19 novembre 2009

Autour de la projection de Princes et Princesses de Michel OCELOT nous avons voulu proposer aux enseignants des activités en arts-visuels et TICE qui permettraient d’introduire en classe le « B A BA » de l’image animée.

En voici les objectifs généraux :

  • Comprendre les principes élémentaires de l’animation d’images.
  • L’image animée est faite d’une succession d’images fixes.
  • Lors du visionnement la persistance rétinienne donne l’illusion du mouvement.

A travers la fabrication de flipbooks version papier ou version numérique, les élèves pourront créer des personnages et imaginer de courts scenarii.

Pour ce qui concerne les TICE, il s’agit de permettre à tous d’utiliser l’outil informatique sans qu’il nécessite de connaissances complexes (Validation de certains items du B2i élève).  Nous avons fait le choix d’applications  simples et intuitives  :

  • Paint (logiciel de dessin sous Windows)
  • Unfreez logiciel gratuit de montage de Gifs animés.

Les enfants pourront ainsi s’approprier très vite le dispositif et multiplier les expériences.

Envoyez-nous vos productions et nous les publierons sur notre blog École & Cinéma 12 …

Les ressources pédagogiques

  1. Flipbook papier : Support imprimable 4 exemplaires
  2. Flipbook papier : Support imprimable 10 exemplaires
  3. Flipbook numérique : Séquence pédagogique
  4. Flipbook numérique : Tutoriel Paint (Les incontournables)
  5. Liens utiles :
  • Voir des  Flipbooks
  • Pour aller plus loin avec Paint  voir les dossiers du CDDP12 avec :
    • un tutoriel Paint complet
    • une progression d’activités de la maternelle au CM2