Histoire-Géographie
L'épreuve du Bac...

Le Brevet des Collèges...

... avec quelques éléments de correction...

... Accédez à nos archives ...




Le bac général et technologique a fait peau neuve en 1997. Vous pouvez consulter les directives sur le BO (B.O n 12, 20 mars 1997, pages 888 à 891). Lisez une très rapide présentation dans notre dossier programmes. Excellente analyse des nouveaux programmes et des directives du bac sur le site de l'académie de Lyon. On y trouvera en particulier la conférence de l'Inspecteur Général, G. DOREL (IREGH de Lyon, 26-11-98) : La notion de puissance (au programme de GéographieTerminale) et une série de sites sur la question.
Dans les séries technologiques, il s'agit d'une épreuve orale. Voici les recommandations pour la correction de l'épreuve orale des Baccalauréats technologiques élaborées par la commission d'entente académique.

...Session 2003...

Les sujets...

Bac général

Le candidat choisit un sujet de géographie et un sujet d'histoire.

Histoire "épreuve longue"

Géographie " épreuve courte"

Bac professionnel

Le candidat traitera au choix le sujet 1 ou le sujet 2

Durée : 2 heures


Quelques conseils généraux.

Inspection Pédagogique Régionale Epreuve écrite d’histoire et géographie du baccalauréat, série L, Es et S.

EPREUVE ECRITE

L’épreuve écrite d’histoire et géographie aux baccalauréat L, ES et S vise à tester la compréhension des élèves ont du monde contemporain (et non leur érudition), leur capacité à organiser et à hiérarchiser leurs idées, à construire un raisonnement, à faire apparaître les logiques spatiales et chronologiques de leur démonstration, à donner du sens aux phénomènes étudiés.

Ces capacités doivent s’apprécier globalement au travers des deux devoirs (d’histoire et de géographie) d’un candidat. Il est donc nécessaire de ne pas corriger séparément chaque type de sujet ce qui,comme le montre l’expérience, pénalise plutôt les élèves.

Pour les dissertations,

il conviendra de valoriser tout particulièrement :

En histoire, la dissertation ne doit pas se limiter à un commentaire de la chronologie qui ne constitue pour l’élève qu’un aide mémoire et qui ne prétend pas déterminer un plan.

En géographie, lorsque le sujet impose la réalisation d’un croquis, on valorisera la copie qui présente un croquis avec une légende ordonnée, respectueuse de l’exactitude des localisations et synthétisant de façon lisible les principales données spatiales du phénomène à représenter.

Dans les commentaires de documents

, le candidat n’est tenu de répondre qu’aux questions posées. Il n’a pas à réaliser un commentaire composé si le questionnement ne l’y conduit pas. Cependant, on valorisera la mise en cohérence de l’ensemble des réponses traduisant une bonne compréhension du problème traité. La présentation des documents exigée dans la première question ne doit pas se limiter à la seule description de leur nature et de leurs caractéristiques mais doit déboucher sur la construction d’une introduction.
D’une manière générale, le baccalauréat n’est pas un concours, mais un examen. Il ne vise pas à éliminer mais a pour but d’apprécier les capacités développées par l’enseignement de la discipline. La correction doit être positive : elle repère et valorise les qualités. Elle ne doit pas être conduite de manière uniquement négative (pénaliser pour tout « ce qui manque » en retirant des points !). On ne recherchera pas une illusoire exhaustivité dans le traitement des sujets.
On valorisera la compréhension d’une question, la mise en évidence d’une problématique, le caractère logiquement hiérarchisé et organisé d’un devoir, de préférence à l’accumulation des faits. On appréciera positivement l’usage d’un vocabulaire témoignant de la maîtrise de notions essentielles à chaque domaine. Si l’on doit sanctionner les jugements péremptoires, les expressions caricaturales, les raccourcis brutaux et les erreurs réitérées de localisation ou de périodisation, il faut relativiser la découverte d’un lapsus isolé ou d’une erreur ponctuelle.
Il convient d’utiliser l’éventail le plus large dans l’échelle des notes, y compris pour les meilleurs notes. Une très bonne copie doit être créditée d’une très bonne note (> à 16), un devoir très moyen d’une note très moyenne (10).

EPREUVE ORALE

Rappel des textes réglementaires

Lors des Commissions d’harmonisation, il est capital de corriger les distorsions entre les notations.


Et pour les amateurs d'examens, nous vous signalons que les épreuves du brevet sont disponibles aussi...




Revenir à la
page de garde