IMPLANTATION DE METEO-FRANCE EN METROPOLE.

IMPLANTATION DE METEO-FRANCE DANS LE MONDE


IMPLANTATION DE METEO-FRANCE EN METROPOLE.


La notion d'échelle marque la connaissance des phénomènes météorologiques, depuis les vastes systèmes de pression qui s'étendent sur plusieurs milliers de kilomètres jusqu'aux phénomènes de brise de vallées qui soufflent sur quelques kilomètres.

L'exploitation météorologique s'articule autour d'un double mouvement de l'échelle locale vers l'échelle globale suivi d'un retour à l'échelle locale : observation locale, concentration des mesures, analyse et prévision à l'échelle globale, diffusion des résultats, adaptation locale, distribution aux usagers.

L'organisation de Météo-France, répond à cette réalité, au moyen d'une structure opérationnelle à 3 niveaux :

le centre national de Toulouse (SCEM) est à la fois le point d'ancrage de la France sur le système mondial de transmission de données et le centre de traitement a l'échelle globale,

les 93 Centres Départementaux (cf. carte) de la Météorologie prennent en charge l'échelon local, et entre les deux échelons précédents, les centres régionaux, 7 en métropole (cf. carte) et 4 outre-mer, jouent un rôle essentiel dans le relais des informations et l'adaptation des prévisions.

A cette structure s'ajoutent des centres spécialisés comme :

le Centre de Météorologie Spatiale

le Centre d'études de la Neige

le Centre de Météorologie Marine

le Centre d'Aviation Météorologique

Les services opérationnels sont soutenus par les services techniques suivants :

Ecole (ENM)

Recherche (CNRM)

Instruments (DSO)

Communication et Commercialisation (D2C).

La Direction Générale se trouve à Paris.
L'ENM, le SCEM et le CNRM sont regroupés sur la Météopole de Toulouse.

_______________________

IMPLANTATION DE METEO-FRANCE DANS LE MONDE



Pour toute question ou problème concernant ces pages Web, envoyez un email à :