Pistes pour élaborer séance

Thursday 3 December 2009 by Francine Cante

Fiche ressource : Pistes pour élaborer séance, séquence, progression, programmation (à partir de incontournables des programmes)
Cette fiche est destinée aux enseignants de l’école primaire afin de les aider à élaborer leurs séances et à bâtir une progression et une programmation intégrant les structures incontournables des programmes ainsi que le lexique afférent.
Elle a pour objectif :

- de décliner les différentes étapes de la séance (Rituels, rebrassages, réactivation de la ou des séances précédentes, introduction des éléments nouveaux, trace écrite, PRL, synthèse de la séance ou rituel de fin de séance) en visant à optimiser leur efficacité au fil des apprentissages.

- de lister les structures incontournables des programmes qu’il convient d’intégrer dans sa progression et sa programmation et de recycler régulièrement.

Conseils pour élaborer
séance, séquence, progression, programmation

Structure d’une séance

1-Rituels : salutations, date, appel, météo, heure...

1- Hello! Hi! (Good morning! Good afternoon! ...)
- How are you today? I’m fine, thank you/thanks, I’m so-so, I’m tired … (A enrichir progressivement)

2-Who’s absent /missing today? No-one
X is absent (not here, missing)
X is ill (sick)

3- What’s the date today? Today is Monday, June, 16th, 2009

4- What’s the weather like today? Today, it’s rainy…

Au cours des rituels, les élèves doivent eux-mêmes se poser les questions et y répondre.
Ces rituels ne doivent pas être figés, ils doivent évoluer au fil de l’année, des années et des cycles.

Par exemple, il convient peu à peu de faire demander dire la date du jour mais également celle de la veille et du lendemain : What was the date yesterday ? Yesterday was Sunday/ What will be the date tomorrow? Tomorrow will be Tuesday.

On peut enrichir le rituel météo en faisant complexifier l’énoncé par l’emploi des conjonctions de coordination : and et but : Today, it’s hot and sunny/ Today , it’s sunny but it’s cold en faisant poser la question : Is it cloudy ? Yes, it is / No, it isn’t. Comme pour la date, on peut faire dire le temps qu’il a fait la veille : What was the weather like yesterday ? Yesterday, it was sunny …

2-Rebrassages :

A/ Prise de parole interactive entre élèves afin de revoir régulièrement toutes les questions apprises depuis le début des apprentissages, c’est-à-dire le début du cycle ou même antérieurement, en voici quelques unes à titre d’exemples :

1-What’s your name? My name’s X (I’m X).
2-How old are you? I’m 10 (years old).
3-Where do you live? I live in Foix.
4-Where are you from? I’m from Foix / I’m from France.
5-What’s your nationality? I’m French.
6-What’s your (tele)phone number? My (tele)phone number is 0/5/6/1/0/2/9/3/1/5.
7-When is your birthday? My birthday is in November.
8-How many brothers and sisters have you got? I’ve got no brothers and no sisters/ I’ve got one brother and one sister/ I’ve got 2 brothers and 3 sisters.
9-Have you got a brother or a sister? Yes, I have/ No, I haven’t.
10- Do you like chocolate? Yes, I do / No, I don’t.
11-What do you like? I like chocolate (baseball / English).
12-What’s your favourite colour? My favourite colour is red.
13-What’s your favourite sport? My favourite sport is cricket.
14-What time is it? It’s 11.15 (Eleven fifteen / Quarter past eleven).
15-What colour is it? It’s blue.
16-Can you swim? Yes, I can / No, I can’t.
17-What’s this? It’s a book.
18-Who’s this? It’s Mary.
19-Whose book is it? It’s Peter’s book.
……

NB (1): Cette liste n’est ni exhaustive, ni figée. L’ordre proposé est arbitraire. Chacun l’adaptera à sa programmation, à sa progression et aux acquis antérieurs des élèves.

NB (2): Lors des rebrassages, notamment au cycle 3 (en CM1 et CM2), il convient d’opérer parfois des choix et de privilégier régulièrement les structures qui sont moins bien acquises afin que les élèves ne se contentent pas d’utiliser sans cesse les mêmes structures bien maîtrisées qui les sécurisent : nom, âge, lieu d’habitation…)
Pour éviter que le même élève n’ait souvent recours à la même question, on peut remplacer le jeu de balle ou le chaining le plus souvent utilisés par un tirage au sort d’étiquettes avec le prénom anglais de la personne à interroger et de cartes images comportant un symbole correspondant à une question à poser...)

B/Prise de parole en continu à l’aide de flashcards, de pictogrammes permettant de susciter la prise de parole.
NB(1): Il convient de faire varier l’ordre des images et d’enrichir régulièrement la production des élèves avec les nouvelles structures vues.
NB(2): Il convient également de diversifier les thèmes : savoir se présenter, décrire sa maison, sa chambre, décrire un animal, parler de sa routine quotidienne… (Au fil de l’année, on tire au sort un thème vu)

C/ travail régulier à partir d’étiquettes pour travailler la segmentation de tous les énoncés déjà étudiés.

D/ Reprise et enrichissement réguliers des verbes d’action (exécution d’ordres, mimes, Simon says) : jump, dance, swim, run, … L’acquisition régulière de verbes est indispensable pour développer l’expression. Ils serviront tour à tour à exprimer la capacité, la possibilité, la permission avec : can, la volonté avec : want to, la routine…

• Réactivation de la ou des séances précédentes.

• Introduction et pratique des éléments linguistiques nouveaux.
Dans une séance, mieux vaut apporter une structure grammaticale nouvelle avec du lexique connu ou l’inverse lorsque cela risque de poser problème.

• Trace écrite
En cours ou en fin de séquence (dessins, texte à trous...en Cycle 2), plus élaborée et travaillée au fil du cycle 3), lorsque la phonologie est acquise par un maximum d’élèves.
Il est souhaitable que l’enseignant vérifie systématiquement la trace écrite ou la fournisse pour éviter les erreurs de copie.
Un travail sur la trace écrite est indispensable. Il conviendra de faire souligner les syllabes accentuées, de faire repérer les lettres non prononcées avec des parenthèses, de souligner les mots porteurs de sens, de faire noter par une flèche le schéma intonatif montant ou descendant en fin de phrase. Il conviendra de travailler sur le rapport graphie/phonie.
Il conviendra également de travailler sur la segmentation de l’énoncé.
La trace écrite doit faire l’objet d’un apprentissage oral et écrit à la maison comme pour les autres disciplines.

• Synthèse orale en français (si nécessaire). Eventuellement PRL (pratique raisonnée de la langue) lorsqu’un corpus suffisant a été travaillé et dégagé.
En cycle 2, il est possible de clore la séance par une chanson, une comptine...

REMARQUE : INCONTOURNABLES à intégrer le plus tôt possible dans sa progression et sa programmation et à recycler régulièrement. (Tous ces points devront être abordés avant fin avril afin d’être réellement acquis en fin de cycle 3)
NB : l’ordre proposé n’est pas obligatoire, il demeure arbitraire.

Structure grammaticale Lexique associé
I’ve got … (1)
I haven’t got … (2)
Have you got …? (3) Yes, I have /No I haven’t Famille, animaux, matériel de classe, vêtements, couleurs…
I like …I don’t like, Do you like? Yes, I do / No, I don’t Nourriture, sports, couleurs, disciplines scolaires...
I can … I can’t / can you, Yes I can no, I can’t Verbes d’action et sports.
How many …are there?
There is … / there are … Famille, animaux de compagnie, objets...
I want (to) … Verbes d’actions.
Where …. ? Prépositions in, on, under (1), behind, in front of (2), between (3), near et next to (4) ; pièces de la maison et mobilier.
Whose ...?
It’s Mary’s book. Vêtements, objets divers, animaux, membres de la famille...
His / her ... Matériel de classe, prénoms, métiers...
Présent d’habitude “Every day, I play/run/swim" (n’importe quel verbe d’action).

Remarques

1) Cette progression concerne le Cycle 3 (CE2-CM1-CM2).
Elle peut être déclinée chaque année : il suffit de réactiver, d’enrichir le lexique, de varier les supports et les activités d’une année sur l’autre. Pour différencier entre CE2 et CM, on peut par exemple introduire la 3ème personne du présent simple (I am/She ou he is ; I like/He ou she likes + she doesn’t like au CM2 ; I’ve got/she ou he’s got). She/he can/What’s his/her name? His/her name is...

2) Pour aborder les « incontournables », il est possible et souhaitable de travailler sur un thème culturel comme les fêtes calendaires, la vie quotidienne (école, loisirs, sports) …
Le culturel ne doit pas faire l’objet d’un traitement à part, il est partie intégrante de la langue.

3) Concernant « How many », il peut être dans un 1° temps utilisé en tant que bloc lexicalisé dans la question rituelle « How many brothers have you got ? ». A la place de « I haven’t got any brothers. », il est plus facile d’utiliser « I’ve got no brothers. »

Vous pouvez télécharger la fiche sous format pdf


titre documents joints

séance_type

3 December 2009
info document : PDF
21.9 kb

Home | Contact | Site Map | | Site statistics | Visitors : 9129 / 664547

Follow site activity en  Follow site activity Primaire  Follow site activity Ressources   ?

Site powered by SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

23 visitors now