Exemples de séquences pédagogiques en Lettres
RETOUR

Philippe LAVERGNE - La Seconde SVT du Lycée Déodat-de-Séverac de Toulouse

Le pastiche

 

Présentation de la séquence :

   Les nouveaux programmes de la classe de Seconde mettent l'accent sur les travaux d'écriture et les exercice capables de stimuler l'activité imaginative. Dans ce cadre, la composition d'un pastiche semble tout à fait indiquée. L'exercice suppose d'avoir parfaitement intégré les techniques particulières d'un style pour être capable de les imiter dans une production personnelle. Il concilie donc les exigences de l'apprentissage des techniques d'écriture, l'approche des types de textes et des genres littéraires. Il permet en outre de laisser librement s'exprimer dans ce cadre l'imagination voire la fantaisie des élèves. Dans les modules de Seconde et de Première, le pastiche est ainsi une activité très formatrice et elle peut avoir ses côtés ludiques. On peut choisir de parodier le style d'un auteur dont on est s'est suffisamment imprégné à l'issue de l'étude d'une œuvre intégrale. On peut préférer s'exercer à composer un même texte selon les caractères des différents types. C'est à cette activité que nous allons nous consacrer, en prenant pour support la nouvelle de Guy de Maupassant, La Parure, qui s'est rapidement imposée en raison de la rigueur de sa structure et des différents registres qu'elle permettait  de mettre en œuvre.

Modalités :

- Travail à la maison. Lecture de la nouvelle par les élèves autour de la consigne : Établissez son schéma narratif.
- Séance 1. Correction collective de ce travail. Chaque unité du schéma narratif ainsi constituée est examinée dans les caractéristiques offertes par le récit. Le professeur invite les élèves à imaginer une transcription possible de chaque passage dans un type de texte différent. Au cours de la séance sont ainsi repérées huit unités autonomes susceptibles d'être réécrites, autour desquelles huit groupes de travail sont constitués :

groupe 1 : le journal intime

. pré-requis : le changement de point de vue (intériorisation du récit).
. objectif : après étude de certaines pages de journaux intimes, mise en place des contraintes (étalement sur plusieurs journées, choix de l'événement générateur de l'écriture intime, représentation concrète du caractère suggéré (mépris du mari, jalousie à l'égard de Mme Forestier).

groupe 2 : la scène de comédie

. pré-requis : le découpage actes/scènes, techniques du dialogue.
. objectif : après étude de certaines scènes comiques, écriture et mise en place des didascalies, représentation scénique du caractère (tic de langage de Loisel).

groupe 3 : la chronique mondaine

. pré-requis : le changement de point de vue, techniques descriptives.
. objectif : après examen de certains articles de la presse spécialisée, recherche et imitation de stéréotypes.

groupe 4 : le procès-verbal

. pré-requis : le résumé du texte narratif.
. objectif : production de l'imprimé officiel par traitement de texte, transformation des indices narratifs en données objectives.

groupe 5 : la lettre officielle

. pré-requis : le changement de point de vue lié au changement de destinataire.
. objectif : mise en page et dactylographie de la lettre officielle, vocabulaire et formules typiques de cette production épistolaire

groupe 6 : l'étude socio-historique

. pré-requis : connaissance du texte informatif.
. objectif : après lecture de documents, transformation en données historiques et objectives des éléments du récit.

groupe 7 : le sonnet

. pré-requis : éléments de versification.
. objectif : après lecture de différents sonnets, répartition du récit dans les quatrains et les tercets, passage du ton élégiaque au ton didactique.

groupe 8 : l'exercice de style

. pré-requis : connaissance des trois discours rapportés et des niveaux de langue.
. objectif : pastiche du style de Marguerite Duras à la suite de l'examen de quelques extraits; étude de quelques Exercices de style de Raymond Queneau et choix de niveaux de langue adaptés au statut social des personnages pour l'écriture de la dernière page.

- Séances suivantes :  le travail des groupes s'effectue pour l'essentiel  pendant les heures de modules et se poursuit sur quatre semaines.

- La dernière séance fait l'objet une mise au net collective et, dans la salle informatique, procède à la réalisation de l'hypertexte qui permet de passer rapidement du passage concerné à sa réécriture.

 

Vous trouverez dans la page suivante le texte intégral de La Parure, interrompu parfois par le signe qui vous invitera à vous rendre dans un hypertexte ; le passage que vous viendrez de lire vous sera alors proposé sous une autre forme : le journal intime, la scène de comédie, la chronique mondaine, le procès-verbal, la lettre, l'étude socio- historique, le sonnet, l'exercice de style. Huit "couleurs" pour une parure.