LANGUES ANCIENNES
Sommaire Lettres
Actualités
Usages des TICE
Textes officiels
Ressources en ligne
Logiciels
Bibliothèque
Lexique grec-français
Ecrire en grec
Travail collaboratif
Liens externes
Recherche
 
Langues anciennes
Lire et écrire le grec polytonique en unicode
(retour à la première page)
 
La révolution de l'unicode est liée à la fois au développement des échanges par Internet et aux progrès des systèmes informatiques. Les polices "antiques" (fin du XX° siècle) ne pouvaient dépasser 255 caractères alors qu'elles peuvent aujourd'hui en stocker plusieurs dizaines de milliers, ce qui est largement suffisant pour incoporer tous les alphabets du monde et de tous les temps, y compris les idéogrammes et les hiéroglyphes. Pour l'unicode, on parle d'ailleurs de "glyphe" plutôt que de "caractère".

Dans un tel système, le grec ancien a naturellement trouvé sa place. Désormais, chaque lettre, accentuée ou non, est codée et reconnue universellement par toutes les polices, à l'instar des caractères latins qui, jusqu'à une date récente, étaient les seuls à bénéficier de ce privilège.
Comment procéder ?
1. Pour lire le grec unicode, il faut disposer d' une police unicode sur son ordinateur. Peut-être en avez-vous déjà une sans le savoir. Si  le petit texte ci-dessous s'affiche correctement,  vous n'avez rien à faire. Vous pouvez passer directement au point 2.
§Á}¼µ¸± ³pÁ À¿»¹Äµw³ ¿P ¶·»¿{Ãà Ŀz Äö½ Às»±Â ½y¼¿ÅÂ, À±Áq´µ¹³¼± ´r ¼¶»»¿½ ±PÄ¿v D½ÄµÂ ĹÃv½ "
 ¼¹¼¿{¼µ½¿¹ ÄsÁ¿ÅÂ.

Si la citation de Thucydide est illisible, ou mal accentuée, c'est que vous n'avez pas de police unicode ou que celle dont vous disposez ne contient que les caractères grecs monotoniques. Vous devez donc en installer une. Nous vous conseillons pour cela de vous reporter au site de Denis Liégeois qui vous proposera
une liste très complète et des sites de téléchargement. Attention, certaines de ces polices sont payantes ou liées à l'achat d'un logiciel.

2. Pour écrire, il reste une étape à franchir.

Si vous êtes sous Windows 98, sous Linux, ou si vous utilisez un Macintosh, reportez-vous au site de Denis Liégeois qui vous donnera les sifférentes procédures à suivre.

Si vous êtes sous Windows XP, c'est plus simple. Il  vous reste deux opérations, que vous effectuerez une fois pour toutes.
a) Installez sur votre ordinateur le clavier grec polytonique.
- Accédez au "panneau de configuration"
- Choisissez "Options régionales et linguistiques"
- Cliquez sur "Langues"
- Cliquez sur "Détails
- Cliquez sur "Ajouter"
- Dans la liste déroulante "Langue d'entrée", choisissez "Grec".
- Dans la liste déroulante "Configuration Clavier", choisissez "Grec polytonique"
- Cliquez sur "OK"
- Cliquez sur "APPLIQUER"
- Cliquez sur "OK"

b) Installez le pilote pour clavier AZERTY  proposé gratuitement par Denis Liégeois.

La fonction de cet utilitaire est d'ajuster  la frappe des caractères à celle d'un clavier AZERTY, l'unicode étant malheureusement basé sur une disposition en QWERTY. Ainsi la lettre "alpha" sera bien sur la touche "A" et non sur le "Q", par exemple.
-Allez sur le site de Denis Liégeois
- Choisissez le pilote pour clavier français (le clavier belge est légèrement différent)
- Téléchargez l'utilitaire" kbdeptf.exe" dans un répertoire temporaire de votre disque dur
- Lancez une fois cet utilitaire (double clic ou commande "Exécuter")
- Redémarrez votre ordinateur.

C'est tout. Vous pouvez désormais écrire en grec unicode à l'aide d'un clavier AZERTY. Pour passer du français au grec, utilisez la barre de langue, en bas de votre écran (FR pour le français, EL pour le grec), le tout, sans changer de police.
NB : Vous trouverez aussi sur le site de Denis Liégeois un tableau de la place des différents caractères.
Sur le même site, une présentation très complète de l'unicode

3) Pour trouver des polices unicode à télécharger :
  • Le site le plus complet est celui de David Mc Cedy (liste des polices disponibles et liens vers les sites de téléchargement)
    http://www.wazu.jp/index.html
  • Pour installer les polices sur son ordinateur :
    Les procédures sont décrites en détail sur les sites académiques de Rouen, de Nancy-Metz, de Toulouse ou de Versailles


Dernière mise à jour le 30/04/09. PB.