École inclusive : Axes prioritaires de travail 2016-2017

mardi 15 novembre 2016
par  Delphine DESCOT (Chargée de mission FORMATION-ASH 46)
popularité : 10%

Axes prioritaires de travail 2016-2017

La loi du 11 février 2005 a permis de développer la scolarisation en milieu ordinaire d’une majorité des enfants et des adolescents en situation de handicap. La loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école réaffirme le concept d’école inclusive par une approche plus qualitative, une meilleure prise en compte des besoins spécifiques de tous les élèves.

Dans ce cadre, en cette quatrième rentrée de la refondation de l’école de la République, la circulaire ministérielle de rentrée (n° 2016-058 du 13-4-2016) nous engage à promouvoir :

  • une Ecole plus juste, véritablement démocratique, incarnant pleinement les valeurs d’égalité et de solidarité,
  • une Ecole ouverte et inclusive, pour que tous les élèves puissent avoir accès à la richesse de ce qu’elle transmet, dans le cadre du socle commun de connaissances, de compétences et de culture et la mise en œuvre des nouveaux programmes de la scolarité obligatoire. Le pôle ASH qui s’inscrit dans les axes de travail du projet académique, continuera d’accompagner les équipes de terrain dans la mise en œuvre des exigences institutionnelles :
  • continuer à promouvoir la personnalisation des parcours scolaires, favoriser une meilleure continuité des apprentissages à travers un accompagnement coordonné, dans un dialogue privilégié avec les familles, en s’appuyant sur la mise en œuvre du PPS proposé nationalement.
  • généraliser l’inclusion dans chaque projet d’école ou d’établissement à travers un volet sur l’accueil et les stratégies d’accompagnement des élèves à besoins éducatifs particuliers,
  • renforcer les coopérations interprofessionnelles des acteurs d’un même territoire, notamment entre l’éducation nationale et le secteur médico-social, développer la mise en œuvre d’unités d’enseignement externalisées dans ce cadre,
  • viser la réussite de tous les élèves en vue d’une insertion de tous par l’obtention de diplômes ou d’attestation de compétences ;
  • poursuivre la professionnalisation des AESH ;
  • prévenir et éviter les situations de rupture pour tous les enfants et adolescents présentant des difficultés comportementales, dans une logique partenariale ;
  • mobiliser l’école numérique pour la scolarisation des élèves en situation de handicap.