Les foires au moyen age

Lundi 26 mars 2012, par JULIANA // Histoire

Une foire est une sorte de grand marche qui a lieu chaque annee a une date fixe et pour une duree determinee. Depuis du XIX eme siecle, les echanges augmente dans toute l’Europe et les foire deviennent un element essentiel du grand commerce medieval. Les marchands developpent une economie a l’echelle europeenne.

Avant de participer a une foire, les marchands doivent reunir, leurs stocks de produits. Il doivent avoir assez d’argent pour faire leurs achats et prevoir leur voyage qui peut durer des semaines. Un champ a l’exterieur de la ville est mis a la disposition des forains ; là les barques en bois sont montes, ou les marchands deballent leurs marchandises en echangeant une taxe. Au XV eme siecle la foire de Saint Laurent. a Paris reunit un millier de ces baraques provisoires. Parfois des villes possedent des halles. Il faut aussi prevoir des enclot pour le betail et les chevaux et des logements pour les participants.

Les grands foires attirent des marchands, par exemple de Troyes et de Provin. La foire Lendit est connut pour reunir de nombreux marchands de parchemin. Des riches bourgeois et grands marchands achetent et vendent des etoffes.

Un personnage incontournable des foires est le changeur, il doit changer les monnaies etrangeres en monnaie local, contre une petit commission. Donc le role des echangeurs est essentiel.

Au XIII eme siecle, grace au developpement du commerce europeenne, les marchands commencent a mettre au point des outils pour eviter d’avoir a voyager avec des cofres remplies de piece de monnaie : apparition des lettres de paiment et des lettres de change.

Arkeo Junio, num.180 decembre 2011