Site de philosophie de l'Académie de Toulouse
Responsable du site: Jean-Jacques Delfour
j.jacques.delfour@ac-toulouse.fr

Retour au sommaire général. A la page Nouveautés/mises à jour.
 
 

UNIVERSITE DE PARIS I               CENTRE NATIONAL DE LA
PANTHEON-SORBONNE              RECHERCHE SCIENTIFIQUE

U.M.R. 8590
Philosophie des sciences
 

Séminaire Complexité
Responsable : Hervé Zwirn
 

UNIVERSITE DE PARIS I               CENTRE NATIONAL DE LA
PANTHEON-SORBONNE              RECHERCHE SCIENTIFIQUE
 

U.M.R. 8590
Philosophie des sciences
 

Séminaire Complexité
Responsable : Hervé Zwirn

PROGRAMME 2002-2003

Vendredi 27 septembre 2002
Hervé Zwirn
(I.H.P.S.T. & CMLA ENS Cachan)
A PROPOS DES TRAVAUX DE G. CHAITIN

Gregory Chaitin vient de m'informer que pour des raisons personnelles, il a annulé tous ses voyages en Europe jusqu'à la fin de l'année et ne participera donc pas à la séance prévue avec lui le 27 septembre. Il m'a cependant envoyé le texte de sa conférence et me demande de le présenter à sa place. Après réflexion, il me semble que ceci peut être l'occasion d'inaugurer une nouvelle forme de réunions plus interactives lors de notre séminaire. Cette forme pourra être choisie de manière alternée avec les conférences magistrales données par un conférencier et sera organisée en deux parties : la première, consacrée à une présentation succincte de travaux importants par un intervenant volontaire, la deuxième à une discussion ouverte avec les participants sur le sujet présenté. Je me propose donc d'inaugurer cette formule, en ayant, non la prétention de parler à la place de G.Chaitin, mais le plaisir de vous présenter brièvement ses travaux dans une courte introduction à la séance. Il restera ensuite une large place pour une discussion entre nous sur les implications théoriques et philosophiques de la Complexité de Chaitin-Kolmogorov, du nombre Omega et de la vision des théories scientifiques que propose Chaitin.
Ceux qui sont intéressés et veulent préparer la réunion pourront consulter les liens que m'a envoyés Gregory:
http://www.cs.umaine..edu/~chaitin/bonn.html
http://www.cs.umaine.edu/~chaitin/summer.html
http://www.cs.umaine.edu/~chaitin/italy.html
En raison des travaux en cours à l'IHPST, la séance aura donc lieu le 27 septembre à 17h dans les locaux de
l'Université de Tolbiac. Dalle "Les Olympiades", Tour "Montréal", 1er étage, 59 rue Nationale dans le 13°.
Guide des Egarés:
* La dalle des Olympiades est un ensemble de constructions surelevees qui s'etend entre l'avenue d'Ivry, la rue Nationale et la
rue de Tolbiac. On y accede facilement par la rue de Tolbiac (prendre la rue vers l'Est a partir du metro Tolbiac). En face de
l'Universite Paris I, rue de Tolbiac, il y a des escaliers mecaniques qui menent a la dalle des Olympiades.
* Une fois sur la dalle, chercher l'immeuble appele MONTREAL. Il y a des plans de la dalle qui vous aideront a vous reperer.
* Si vous arrivez par la rue de Tolbiac, une fois sur la dalle, a gauche vous verrez un panneau "Universite Paris 7".
* Suivez la direction et lorsque vous arriverez au bout de l'allee, l'immeuble Montreal se trouve sur votre gauche, indique par un
panneau.
* Dans l'immeuble, les locaux de REHSEIS se trouvent au premier etage, dans les pieces 161 a 169.
169 est le numero de la salle de reunion.
 

Vendredi 8 novembre 2002
Georges Chapoutier
(CNRS UMR 7593, Hôpital Pitié-Salpetrière)
COMPLEXITE ET EMERGENCE DANS LES SYSTEMES VIVANTS

La prochaine conférence aura lieu le vendredi 8 novembre à 17h et sera donnée par Georges Chapoutier
(CNRS UMR 7593, Hôpital Pitié-Salpetrière) sur le sujet :

"Je vous rappelle que la salle est la pièce 169 dans les locaux de REHSEIS: Dalle "Les Olympiades", Tour "Montréal", 1er étage (Paris 13°)"


Vendredi 24 janvier 2003
Bernard d'Espagnat
(Membre de l'Institut)
ARTICULATION MICROSCOPIQUE MACROSCOPIQUE EN PHYSIQUE QUANTIQUE

Résumé: Les idées concernant l'articulation en question ont, ces derniers temps, grandement évolué. En effet, la prise en compte du nouveau concept de décohérence a, pour la première fois, permis de considérer les principes quantiques de prévision d'observations comme plus fondamentaux que les classiques. Il a été montré que les seconds, qui ne s'appliquent qu'aux seuls objets macroscopiques, se déduisent des premiers dès que l'on tient compte de l'inévitable interaction que les objets en question ont avec leur environnement. On verra toutefois que dans cette optique il faut renoncer à voir en ces objets autre chose que des phénomènes", au sens d'apparences valables pour tous.
 
 

Vendredi 28 février 2003
Thomas Bousonville
(Ilog)
METAHEURISTICS: SEARCH PROCEDURES FOR COMPLEX OPTIMIZATION PROBLEMS


Vendredi 21 mars 2003, 17 h
Roland Omnes
(Laboratoire de Physique Théorique, Université de Paris-Sud)
COMPLEXITE ET EMERGENCE : UN POINT DE VUE CRITIQUE

Les caractères des lois naturelles et leur relation aux mathématiques

 
Résumé:
Il est assez rare qu'on parle des lois naturelles pour dégager leurs caractères généraux , ainsi qu'ils apparaissent par exemple sous leur forme la plus récemment avérée au travers du modèle standard des particules. C'est un exercice métaphysique (au sens étymologique du terme) auquel on se livrera dans ce séminaire. L'étroite relation des lois avec leur expression mathématique suggère une nature "physicaliste" des fondements des mathématiques qui sera proposée à la discussion.
 
La séance suivante aura lieu le 23 mai et sera consacrée à une conférence de Olivier Sigaud (AnimatLab, LIP6)
 
Les séances ont de nouveau lieu à l'IHPST, 13 rue du Four.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Toutes les séances ou presque ont lieu à lI. H. P. S. T., rue du Four, 2ème étage (porte de droite, salle du fond), de 17 heures à 19 heures (13, rue du four, 75006 Paris, (M° Mabillon), +33(0)143546036 ou +33(0)143549460)