Plan du site. Index des notules.
 

Notule bibliographique

Alter Robert, Les Anges nécessaires, Kafka, Benjamin et Scholem entre tradition et modernité, Belles lettres, 2001, ISBN 2-251-44191-3

Robert Alter met en évidence les liens qui unissent trois témoins majeurs de notre modernité: Franz Kafka, Walter Benjamin et Gershom Scholem, trois théoriciens du doute, no man's land qui sépare religions traditionnelles et culture séculière moderne.

Scholem, le sioniste convaincu et historien du mysticisme juif, aussi bien que Benjamin, le critique marxiste, se réfèrent tous deux à la pensée de Kafka, explorateur de l’aliénation la plus radicale. Le sens inné de la complexité spirituelle de l'écrivain tchèque a inspiré les deux auteurs confrontés aux simplifications meurtrières de la pensée totalitaire.
Le premier ange convoqué est celui de Kafka qui relate dans son journal (25 juin 1914) un rêve mettant en scène un ange se métamorphosant sous ses yeux en image peinte de la proue d'un navire.
En 1940, Benjamin, consacre la neuvième de ses Thèses sur la philosophie de l'histoire à la description d'un ange peint par Paul Klee, qu'il voit comme précipité dans le futur par la tornade du progrès. Benjamin lèguera cette toile à Scholem. Une toile qui ornera le salon de ce dernier jusqu'en 1989.
La clarté prophétique de l’exposé de Robert Alter consacré à ces trois grands maîtres contemporains suffit à battre en brèche l’idée selon laquelle une rupture brutale avec la tradition serait la condition sine qua non d'une accession à la modernité.

Professeur d'hébreu et de littérature comparée à l’Université de Californie, Robert Alter est l’auteur, entre autres, de A Lion for Love, The Pleasures of Reading in an Ideological Age.

Traduit de l'américain par Isabelle Rozenbaumas.
 
 
 
 
Site de philosophie de l'Académie de Toulouse
Responsable du site: Jean-Jacques Delfour
j.jacques.delfour@ac-toulouse.fr