Plan du site. Index des notules.
 

Notule bibliographique
 

Cohen Joseph, Zagury-Orly Raphael dir., Judéités. Questions pour Jacques Derrida, Galilée, 2003, ISBN: 2-7186-0582-0

Du 3 au 5 décembre 2000 au Centre communautaire de Paris, s'est tenu le colloque international Judéités: questions pour Jacques Derrida. Ce livre recueille les conférences qui y furent prononcées. Loin de vouloir lui attribuer une plus grande richesse, nous avons recours à la judéité afin d'exprimer une équivocité, une diversité indéfinissable et indéterminable qui serait peut-être l'intériorité même du judaïsme. Autrement dit la judéité telle que nous la convoquons ici ne saurait être comprise comme la reformulation plus « authentique » de l'identité juive. Elle est ici appréhendée dans la diversité de ses interprétations et de ses commentaires, de ses langues, de ses nationalités, de ses politiques, de ses philosophies, de ses littératures, de ses courants religieux. Ce vocable de judéité, dont nous avons tenu à préserver la pluralité, aurait ouvert la possibilité même de ce colloque. Double possibilité que celle de questionner à la fois ce que l'on entend sous le terme de judaïsme et le rapport, s'il y en est, entre l'écriture de Jacques Derrida - toujours inscrite dans la tension même de l'indéfinissable - et les judéités. C'est ainsi que s'est offert à nous un espace de questionnement des plus vastes et des plus libres, accueillant des interrogations portant tant sur le politique, que sur le philosophique, le religieux mais aussi l'esthétique, la psychanalyse et la littérature. S'appliquant à ne pas circonscrire cette rencontre en une identité simple et assurée, ni à dessiner des contours définitifs à la discussion, mais à la préserver dans son aporie et dans son indécision, de nombreux universitaires, philosophes et écrivains se sont mis à l'écoute d'un questionnement infini et d'un rapport pour le moins oblique entre la déconstruction et ce que nous avons désigné par l'« être-juif ». Car, faut-il le rappeler, l'une des conditions de cette rencontre consistait précisément, et en toute fidélité avec la démarche du philosophe, à ne pas tenter de remonter à un rapport originaire, nommé, établi, plein et identifiable entre l'écriture de Jacques Derrida et la judéité. Une fois cette précaution respectée, ce rapport s'est révélé particulièrement fécond comme en témoignent la richesse et l'hétérogénéité des textes que nous rassemblons ici, dont les auteurs sont: Jacques Derrida, Gérard Bensussan, Hélène Cixous, Michal Ben Naftali, Betty Rojtman, Moshé Idel, Gianni Vattimo, Garbis Kortian, Jünger Habermas, Blandine Kriegel, Catherine Malabou, Gil Anidjar, Stéphane Habib, Joseph Cohen et Raphaël Zagury-Orly, Hent de Vries, Jean-Luc Nancy.

Diffusion commerciale: Gallimard/CDE. Contact direct aux Éditions Galilée: editions.galilee@free.fr

SOMMAIRE

Jacques DERRIDA, Abraham, l'autre
Gérard BENSUSSAN, Le dernier, le reste...(Derrida et Rosenzweig)
Hélène CIXOUS, Ce corps étranjuif
Michal BEN NAFTALI, Histoire d'une amitié. L'archive et la question de la Palestine
Betty ROJTMAN, Marges de la Torah: Le presque-parfait
Moshé IDEL, Jacques Derrida et les sources kabbalistiques
Gianni VATTIMO, Historicité et différance
Garbis KORTIAN, L'embrasement du voile
Jürgen HABERMAS, Comment répondre à la question éthique?
Blandine KRIEGEL, Jacques Derrida, la parole et l'écrit
Catherine MALABOU, La compulsion de révélation
Gil ANIDJAR, Derrida, le Juif, l'Arabe
Stéphane HABIB, Comme si on savait ce que l'on voulait dire
Joseph COHEN et Raphael ZAGURY-ORLY, Un monstre de fidélité....
Hent de VRIES, Autour du théologico-politique
Jean-Luc NANCY, Le judéo-chrétien
 
 
Site de philosophie de l'Académie de Toulouse
Responsable du site: Jean-Jacques Delfour
j.jacques.delfour@ac-toulouse.fr