Plan du site. Index des notules.
 

Notule bibliographique
 

Laurent Cournarie, L’Existence, Armand Colin, collection «Cursus», novembre 2001, ISBN: 2-200-26208-6

La philosophie procède de l’étonnement de l’homme devant l’existence. La  spéculation métaphysique y trouve son origine, tandis que l’interrogation de  chacun sur le sens à  donner à  sa propre existence déploie l’éventail des  choix éthiques, esthétiques et religieux possibles.
L’ancienne raison métaphysique tendait à  déduire le devoir-être humain de  démonstrations abstraites, assises sur la différenciation de l’essence et de  l’existence. Les philosophies modernes ont, au contraire, souligné le  caractère premier et non médiatisable de l’existence, s’attachant à décrire la confrontation angoissante de l’homme avec le temps et la mort. L’époque  présente apparaît partagée entre une ré-évaluation critique du questionnement métaphysique et une aspiration diffuse à  retrouver les conditions d’un art de  vivre dont les sagesses philosophiques de l’Antiquité avaient fait leur idéal.
Rien de tout cela ne saurait être compris sans une appréhension précise et  informée des grandes problématiques qui ont traversé l’histoire de la philosophie : distinction de l’essence et de l’existence, preuves de l’existence de Dieu, articulation du concept et de l’existence, signification de la liberté, fondement de la finitude.
Le grand mérite de cet ouvrage est d’introduire son lecteur à  la réflexion  spécifiquement philosophique sur la plus vive et inévitable question que puisse se poser l’être humain.
Ce livre s’adresse aux étudiants de philosophie de premier et second cycles, aux élèves des classes préparatoires aux grandes écoles, aux candidats aux  concours de recrutement et aux professeurs de philosophie, mais concernera aussi tous ceux qui veulent prendre la mesure de l’effort de la raison  humaine pour répondre, avec ses seules ressources, à  son plus grand défi.
 

Table des matières

Introduction : Etre, essence, existence
1. L’immédiat de l’existence
2. Existence et métaphysique
2.1 Le nouveau concept d’une antique question
2.2 Pourquoi l’existence et non pas seulement l’essence ?
2.3 Le renversement existentiel de la philosophie
2.4 Brève histoire de l’existence
3. La philosophie au risque de l’existence : la difficile médiation du concept
3.1 Une réflexion à  la seconde puissance
3.2 La différence ontologique de l’existence
 

Chapitre 1. Le primat métaphysique de l’essence
Introduction
1. Imparfaite existence
1.1 L’existence ou la non-vérité
1.1.1 Le principe onto-logique d’identité
1.1.2 L’existence ou l’être par participation
1.1.3 L’existence   irréelle de l’essence
1.2 L’essence de l’âme précède l’existence
1.2.1 Mourir à  l’existence pour renaître à  l’être
1.2.2 Une conversion éthique et religieuse
1.3 La morale de la vérité ou l’impuissance à  exister

2. L’être et l’existence
2.1 Substance et existence
2.1.1 Existence et substance individuelle
2.1.2 L’être formel de la substance
2.2 Un existentialisme métaphysique
2.2.1 De Dieu qui se dit comme l’Etre
2.2.2 L’accidentalité de l’existence
2.2.3 L’existence comme pur acte d’être
2.3 Démontrer l’existence de Dieu : à  la racine de l’illusion métaphysique
2.3.1.1 Les preuves communes
2.3.1.2 S’il y a du contingent il y a du nécessaire
2.3.1.3.L’exception rationnelle de la preuve ontologique
2.3.1.4 Déconstruction de l’argument ontologique
2.3.1.5 La position absolue d’existence
Conclusion
 

Chapitre 2. De l’existence à  l’existant
Introduction
1. Comment exister ?
1.1 Apprendre à  vivre tout son existence
1.1.1 Le sage et l’insensé
1.1.2 Désapprendre la crainte de la mort
1.2 La culture de soi
1.2.1 L’art de se gouverner
1.2.2 Ethique et esthétique de soi
1.3 Les trois stades de l’existence
1.3.1 L’existence dans la forme l’immédiat
1.3.2 Le choix de soi par la généralité normative
1.3.3 Le saut religieux de la foi

2. Penser l’existence
2.1 Il n’y a pas de système de l’existence
2.1.1 L’existence sépare l’être et la pensée
2.1.2 Il faut se rappeler la philosophie grecque
2 .1.3 Communiquer l’existence
2.2 Vérité et existence
2.2.1 La vérité est subjective
2.2.2 La subjectivité est la non-vérité
2.3 La philosophie de l’existence ou de l’inobjectivité
2.3.1 Eclairer l’existence
2.3.2 Existence et corporéité
Conclusion
 

Chapitre 3. Le phénomène de l’existence
Introduction
1. Analytique de l’existence
1.1 La conscience affective de l’existence
1.1.1 Le bonheur d’exister
1.1.2 La nausée de l’existence
1.1.3 L’angoisse, affection fondamentale de la situation fondamentale
1.2 Exister c’est être-au-monde
1.2.1 De la différence phénoménologique de la conscience à  la différence ontologique de l’existence
1.2.2 Dasein, être et existence
1.2.3 L’intentionalité réinterprétée comme facticité
1.3 De la phénoménologie à  l’existentialisme
1.3.1 La conscience réduite à  l’intentionalité
1.3.2 La conscience existe comme transcendance

2. L’absolu de la finitude
2.1 La liberté ou le fondement sans raison de l’existence
2.1.1 Existence et condition humaine
2.1.2 Contingence et facticité
2.2 La liberté en situation
2.2.1 Assumer les limites de l’existence
2.2.2 Engagement et responsabilité
2.3. Sous le signe du temps et de la mort
2.3.1 L’extase de la temporalité
2.3.2 Le souci ou le roman de l’existence
2.3.3 L’impossible possibilité de la mort

Conclusion : L’existence et la vie
1 Le sens de l’existence contre la sagesse de la vie
2 Le phénomène existentiel de la vie
 
 
 
Site de philosophie de l'Académie de Toulouse
Responsable du site: Jean-Jacques Delfour
j.jacques.delfour@ac-toulouse.fr