Actualité des publications
Octobre 2003


Sommaire général
Archives des livres par date
 Nouveautés

Vous trouverez ici l'archivage des publications annoncées en octobre 2003.
NB: Les titres ne sont pas archivés par nom d'auteur.
Les titres suivis d'un * sont des rééditions (ou bien mention explicite).
La liste des nouveautés de octobre 2003 est aussi disponible au format rtf.
 
 
 

— Adorno Theodor-Wiesengrund, Dialectique négative, Payot, Petite bibliothèque Payot, 2003, ISBN: 2-228-89775-2. Réédition.

— Adorno Theodor-Wiesengrund, Minima moralia: réflexions sur la vie mutilée, Payot, Petite bibliothèque Payot, 2003, ISBN: 2-228-89774-4. Réédition.

— Adorno Theodor-Wiesengrund, Modèles critiques: interventions, répliques, Payot, Critique de la politique, 2003, ISBN: 2-228-89779-5. Réédition.

— Adorno Theodor-Wiesengrund, Prismes: critique de la culture et société, Payot, Critique de la politique, 2003, ISBN: 2-228-89780-9. Réédition.

— Adorno, Theodor-Wiesengrund, Trois études sur Hegel, Payot, Critique de la politique, 2003, ISBN: 2-228-89781-7. Réédition.

— Alquie Ferdinand, Leçons sur Spinoza. Nature et vérité dans la philosophie de Spinoza, Servitude et liberté selon Spinoza, La Table Ronde, 2003, ISBN: 2-7103-2613-2

— Althusser Louis, Montesquieu, la politique et l'histoire, PUF, 2003, ISBN: 2-13-054035-X. Réédition.

— Ambroise Bruno, Barsotti Bernard, Buzon Frédéric De, Cournarie Laurent, Le corps et l'esprit. L'esthétique Locke, Bergson, Quine, Capes et Agrégation de Philosophie 2004, Delagrave, 2003, ISBN: 2-206-08699-9

— Ancel Pascal, Rivier Marie-Claire (dir.), Les divergences de jurisprudence: actes du IXe colloque du CERCRID (Saint-Etienne, Octobre 2001), Saint-Etienne: Publications de l’Université de Saint-Etienne, 2003. Dans un système juridique comme celui du droit français, où les décisions des tribunaux ne sont pas reconnues, en droit, comme productrices de normes juridiques générales, il n’est pas a priori anormal que, sur une même question, plusieurs juridictions, ou plusieurs formations d’une même juridiction prennent des positions différentes. Pourtant, parce que, en fait, la jurisprudence fonctionne comme une véritable source de droit, ces divergences sont souvent vécues comme insupportables par les différents acteurs du système, et celui-ci met d’ailleurs en place divers mécanismes tendant à les prévenir ou à les faire cesser. Issu d’un colloque organisé à Saint-Etienne par le CERCRID en octobre 2001, le présent ouvrage explore les différents aspects, théoriques et pratiques, de cette permanente tension entre le désir d’ordre et de sécurité dans la production des normes juridiques, et le nécessaire désordre engendré par une jurisprudence dont on veut maintenir la souplesse et le caractère évolutif. – Notule de l’éditeur.

— Aphrodise Alexandre de, Thillet Pierre, Traité de la Providence. Ouvrage bilingue Français-Arabe, Verdier, 2003, ISBN: 2-86432-395-8. Nulle part dans son œuvre, Aristote n'a traité de la Providence. Avant lui, Platon l'avait fait longuement dans les Lois. Plus tard, les stoïciens en consacrent la question, que nulle école philosophique ne pourra plus éluder. C'est d'Alexandre d'Aphrodise, l'exégète du corpus aristotélicien, qui vécut au troisième siècle, que nous tenons sur cette question l'exposé doctrinal, conforme à l'esprit grec du peripatétisme, le plus sûr et le plus complet. De cet exposé ne nous est parvenue que la version arabe dont nous donnons ici l'édition. Fruit d'un inestimable travail de recherche philologique, riche d'un apparat critique complet, elle vient combler une lacune majeure dans la connaissance de l'aristotélisme. – Notule de l’éditeur.

— Archives et documents situationnistes N° 3 Automne 2003, Beaulieu François de, Bourseiller Christophe dir., Denoël, 2003, ISBN: 2-207-25558-1

— Athanassiou-Popesco Cléopâtre, Le narcissisme de soi à l'autre, Delachaux et Niestlé, 2003, ISBN: 2-603-01256-8

— Audi Paul, L'ivresse de l'art. Nietzsche et l'esthétique, L.G.F., 2003, ISBN: 2-253-94351-7

— Bandrac Monique dir., Justice et droits fondamentaux. Etudes offertes à Jacques Normand, Juris Classeur, 2003, ISBN: 2-7110-0259-4

— Barbaras Renaud, Vie et intentionnalité - Recherches phénoménologiques, Vrin, 2003, ISBN: 2-7116-1642-8. L'objet de ce livre est de montrer que l'intentionnalité, condition de l'apparition de l'étant, ne peut être caractérisée de manière conforme à son essence que si elle est comprise comme vie. En effet, une philosophie rigoureuse de l'intentionnalité est soumise à une double contrainte. D'un côté, comme l'a souligné Merleau-Ponty, le sujet de la perception ne peut être défini comme une sphère d'être absolue surplombant le monde : il est du monde, et cette intramondanéité doit être comprise comme incarnation. Cependant, en mettant en avant un concept univoque de la chair, par delà la différence des étants du monde et du corps propre, Merleau-Ponty d'interdit d'accéder au sens d'être véritable de celui-ci. Or, comme l'a montré Heidegger pour sa part, le monde ne saurait être éclairé dans sa constituion par un retour à un étant du même mode d'être : le Dasein humain diffère de tous les autres étants en ce qu'il existe et c'est donc bien au plan existential que l'intentionnalité doit être ressaisie. C'est à Patocka qu'il revient d'avoir su concilier la différence radicale du sujet intentionnel et son intramondanéité en proposant une caractérisation existentiale du corps comme mouvement vivant. Les études réunies ici visent toutes à explorer la voie, ouverte par Patocka, d'une phénoménologie de la vie. – Notule de l’éditeur.

— Belfrage Bertil, Atherton Margaret, Berlioz Dominique, Brykman Geneviève, Berkeley, Langage de la perception et art de voir, PUF, 2003, ISBN: 2-13-052502-4

— Bissardon Sébastien, Droit et justice en 1400 citations et adages, Litec – Éditions du JurisClasseur, 2003, ISBN: 2-7110-0248-9. Avec ses 1400 citations et adages, cet ouvrage offre une présentation inédite du monde juridique et judiciaire, qui intéressera plusieurs disciplines, le droit, bien entendu, mais aussi la philosophie, la politique, la sociologie. Les différents textes ont été classés en 150 thèmes: Avocat, Code civil, délinquance, droits de l'homme, indépendance de la justice, jurisprudence, présomption d'innocence, procès, langage juridique, responsabilité. On y trouve quelque 500 auteurs: les grands noms de la littérature, de la philosophie, de la politique, ainsi que de très nombreux juristes (avocats, magistrats, professeurs de droit). Ce dictionnaire de citations sera pour tous un instrument original de connaissance du droit, idéal pour découvrir et approfondir votre culture juridique. Il sera particulièrement utile à ceux qui veulent enrichir ou appuyer leurs réflexions sur le droit et la justice, qu'ils soient lycéens préparant l'épreuve de philosophie du baccalauréat, étudiants en droit, philosophie, sciences politiques, sociologie.

— Blaizot-Hazard Catherine, Droit de la recherche scientifique, PUF, 2003, ISBN: 2-13-052568-7

— Bloom Allan, L'Amour et l'Amitié, L.G.F., 2003, ISBN: 2-253-94352-5

— Bourdieu Pierre, Méditations pascaliennes, revue et corrigée, Seuil, coll. Points, 2003, ISBN: 2-02-061164-3.

— Brentano Franz, L'origine de la connaissance morale suivi de La doctrine du jugement correct, Gallimard, 2003, ISBN: 2-07-074691-7. Contemporain de la crise de la philosophie de la seconde moitié du XIXe siècle, Brentano a voulu contribuer à sa renaissance en revenant à ses sources aristotéliciennes. Husserl a reconnu sa dette, et Heidegger aussi, envers ce philosophe autrichien en qui ils voyaient celui qui les avait conduits à la philosophie. Dans sa Psychologie du point de vue empirique, il avait défendu la thèse de l'intentionalité des faits de conscience et esquissé une théorie de l'évidence. Fondamentale pour l'ensemble de sa philosophie, et en particulier pour penser la rectitude ou la correction du jugement et des sentiments d'amour et de haine, cette théorie ne sera pleinement élaborée qu'en 1889 dans L'Origine de la connaissance morale. Cette conférence, et celle, contemporaine, relative à l'évidence, ainsi que l'ensemble des dictées posthumes qui s'échelonnent de 1889 à 1915 permettent d'en saisir la nature et l'évolution. Récusant aussi bien le kantisme que l'utilitarisme, L'Origine de la connaissance morale sera discuté par les membres du Cercle de Vienne et inspirera, outre Husserl, la phénoménologie morale de Max Scheler. Brentano ne s'est pas contenté d'exposer le versant éthique de sa pensée sans lui donner une assise dans la sphère de la logique: c'est le rôle dévolu à La Doctrine du jugement correct qui invite, de son côté, à une réforme d'autant plus radicale de la logique qu'elle met en question la théorie prédicative traditionnelle du jugement. – Notule de l’éditeur.

— Bruno Giordano, Oeuvres complètes T. I.: Chandelier, Les Belles Lettres, CXXVIII-452 p. 2003. 2003, ISBN: 2-251-34443-8. Farce composée de trois farces sans grand lien entre elles, le Chandelier (1582) offre un programme qui ne correspond pas au canon de la comédie du XVIe siècle. Celle-ci prévoit une intrigue plus ou moins compliquée et liée à un heureux dénouement: retrouvailles d’êtres chers ou aimés ou bien mariage des amoureux, une fois surmontées toutes les difficultés morales, sociales et économiques. La comédie de Bruno se conclut, en revanche, sur la déroute des trois dupes napolitaines: Bonifacio, Bartolomeo et Mamfurio. G. Bruno entend prendre pour cibles la littérature amoureuse pétrarquiste, la fausse science alchimique et la tradition humaniste latine jugée trop formaliste. Il y a 403 ans exactement, l’hérétique Giordano Bruno était livré aux flammes par l’Inquisition romaine. Il devenait dès lors l’une des plus célèbres victimes de l’intolérance et l’un des symboles de la libre pensée face aux pouvoirs et aux dogmes. Bruno laisse une œuvre considérable rédigée en italien et en latin. Les Belles Lettres ont entrepris la publication d’une édition complète, critique et bilingue de Bruno. Pour peu qu’on le dégage des interprétations réductrices et de quelques mythes persistants, G. Bruno intéresse aujourd’hui tant la philosophie que la poétique, tant l’art dramatique que l’histoire des sciences. – Notule de l’éditeur.

— Buber Martin, Écrits sur la Bible, Bayard, 2003, ISBN: 2-227-47121-2.

— Buber Martin, Le juste et l'injuste, Bayard, 2003, ISBN: 2-227-47199-3.

— Buci-Glucksmann Christine, Esthétique de l'éphémère, Galilee, 2003, ISBN: 2-7186-0622-3

— Champ Psychosomatique N°29/2003: Destins de l'oralité, Harrus-Revidi Gisèle, Celerier Marie-Claire, L’Esprit du temps, 2003, ISBN: 2-84795-019-2

— Charles Sébastien, Berkeley au siècle des lumières: immatérialisme et scepticisme au XVIIIe siècle, Vrin, 2003, ISBN: 2-7116-1602-9. Si Locke l'emporte sur Descartes dans la pensée des Lumières, plusieurs problèmes surgis au sein du cartésianisme agitent encore le siècle. Ainsi de la question «égoïste» (la question du solipsisme). La présente étude examine comment fut reçu l'immatérialisme berkeleyen, très vite converti par les Jésuites en un pur scepticisme. Pourquoi Berkeley fut-il perçu comme la figure de proue du solipsisme ? Quels furent ses adversaires ? C'est alors une autre image qui se dégage du XVIIIe siècle : celle d'un scepticisme inquiet plutôt que d'un rationalisme triomphant. Docteur en philosophie, Sébastien Charles est professeur de philosophie à l'Université de Sherbrooke. – Notule de l’éditeur.

— Charlet Nicolas, Yves Klein, machine à peindre, 2003, ISBN: 2-910721-56-6 . Auteur d’une monographie consacrée à Yves Klein publiée chez Adam Biro, ainsi que d’un récent ouvrage regroupant plus de 500 citations sur le thème du bleu, Nicolas Charlet développe une analyse très juste et très claire du processus de sacralisation du peintre par lui-même. Éditions Complicité, Chantal Vieuille, 26230 Grignan – France. ed.complicites@wanadoo.fr – Notule de l’éditeur.

— Charrue Jean-Michel, Illusion de la dialectique et dialectique de l'illusion. Plotin / Platon, Les Belles Lettres, 2003, 2003, ISBN: 2-251-32655-9. L’essai philosophique de Jean-Michel Charrue propose une lecture critique de la réalité et de l’apparence et de son utilisation dialectique chez Plotin au travers des œuvres platoniciennes. Que ce soit dans le Timée ou dans la République, Platon recourt à un nouveau mode d’expression imagé: la métaphore. C’est cette illusion, que l’on perçoit pleinement dans le mythe de la caverne, qui est critiquée et réinterprétée par Plotin. Jean-Michel Charrue est l’un des traducteurs de Plotin. Il a publié aux Belles Lettres, Plotin, Lecteur de Platon. – Notule de l’éditeur.

— Chasseguet-Smirgel Janine, Le corps comme miroir du monde, PUF, 2003, ISBN: 2-13-053922-X

— Chauvire Christiane, Voir le visible: la seconde philosophie de Wittgenstein, PUF, 2003, ISBN: 2-13-053691-3. Dans cet essai consacré au Wittgenstein des années 40, l'auteur a essayé de montrer comment s'articulent chez lui phénoménologie et grammaire et comment il en arrive à une philosophie de la psychologie riche en descriptions phénoménologiques. – Notule de l’éditeur.

— Choulet Philippe, Freymann Jean-Richard, Frères humains qui... Essai sur la frérocité, ERES, 2003, ISBN: 2-7492-0219-1

— Chrétien Jean-Louis, L'Intelligence du feu, Bayard, 2003, ISBN: 2-227-47300-2.

— Collectif, Petit Annie, Bourdeau Michel, Braunstein Jean-François, Auguste Comte aujourd'hui précédé de Michel Houellebecq: préliminaires au positivisme, Kimé, 2003, ISBN: 2-84174-315-2

— Corbic Arnaud, Camus. L'absurde, la révolte, l'amour, L’Atelier, 2003, ISBN: 2-7082-3703-9

— Crepon Marc, Nietzsche: l'art et la politique de l'avenir, PUF, 2003, ISBN: 2-13-052635-7

— Damien Robert, Le conseiller du Prince de Machiavel à nos jours, PUF, 2003, ISBN: 2-13-053162-8

— Denis Daniel et Kahn Pierre dir., préface Pierre Nora, L'école républicaine et la question des savoirs, enquête au cœur du Dictionnaire de pédagogie de Ferdinand Buisson, Editions du CNRS, 2003, ISBN: 2-271-06176-8, prix 30 euros. Œuvre monumentale, initiée et dirigée par Ferdinand Buisson au moment même où il devient l'un des acteurs principaux de la mise en place de l'école républicaine, le Dictionnaire de pédagogie donne de celle-ci une image complexe, dès lors qu'on l'aborde à partir des discours tenus sur les savoirs scolaires. C'est que ces discours accueillent un débat ouvert et contradictoire. Dans les articles consacrés à l'enseignement des disciplines se déroule une guerre des anciens et des modernes, les tenants d'une éducation primaire «libérale» et «humaniste» affrontant ceux qui continuaient à se référer à une école bornée par l'utilité pratique des connaissances qu'elle dispense aux classes populaires qui la fréquentent. D'un champ disciplinaire à l'autre, et même à l'intérieur d'un même champ, les lignes de force de cet affrontement varient, mais partout s'observe comment une volonté réformatrice s'affirme et se heurte aux réalités de la forme scolaire. Pourtant, ce jeu subtil et changeant qui met dans le Dictionnaire l'idéal réformateur à l'épreuve de l'école réelle disparaît trente ans plus tard, dans la seconde édition (1911), au profit d'un Nouveau Dictionnaire à la doctrine pédagogique plus lisse et plus désenchantée. Ce que le Dictionnaire dit des savoirs scolaires permet alors de suivre, d'une édition à l'autre, l'aventure d'une entreprise réformatrice et, très loin des stéréotypes actuels sur «l'école de Jules Ferry», d'en dégager le sens. – Notule de l’éditeur.

— Derrida Jacques & Roudinesco Elisabeth, De quoi demain...: dialogue, Flammarion, 2003, ISBN: 2-08-080080-9.

— Derrida Jacques, Béliers. Le dialogue ininterrompu: entre deux infinis, le poème, Galilée, 2003, ISBN: 2-7186-0627-4

— Derrida Jacques, Genèses, généalogies, genre et le génie: les secrets de l'archive, Galilée, 2003, ISBN: 2-7186-0628-2.

— Destrée Pierre dir., Aristote. Bonheur et vertus, Presses Universitaires de France, collection 'Débats philosophiques', 2003, ISBN: 2-13-052373-0. Sommaire: Pierre Destrée, Introduction. Pierre Rodrigo, L'ordre du bonheur. A propos de quelques paradoxes sur le bonheur et les vertus. Pierre Destrée, Bonheur et complétude. Jean-Louis Labarrière, Comment vivre la vie de l'esprit ou être le plus soi-même? Marco Zingano, Emotion, action et bonheur. Richard Bodéüs, La justice, état de choses et état d'âme. David Lefebvre, Bonheur et amitié. Que font les hommes heureux? Gerd Van Riel, Bonheur et plaisir. Aristote est-il un hédoniste? Bibliographie – Notule de l’éditeur.

— Diderot Denis, Écrits sur le théâtre, tome 1: le drame, Pocket, coll. Agora, 2003, ISBN: 2-266-13544-9.

— Diderot Denis, Écrits sur le théâtre, tome 2: l'acteur, Pocket, coll. Agora, 2003, ISBN: 2-266-13545-7.

— Diderot, Lettre sur le commerce de la librairie, version intégrale. Postface de Jean-Yves Mollier. Editions Mille et une nuits, n°434, octobre 2003, 2003, ISBN: . - Jean-Yves MOLLIER, directeur du Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines, en a rédigé la postface «Sur la naissance de l’édition». «Il est des textes dont l’intérêt est tel que l’on finit par oublier les circonstances qui entourèrent leur publication et qui deviennent quasi intemporels, presque éternels […], ainsi en est-il de la Lettre sur le commerce de la librairie de Denis Diderot. Si la lettre a acquis un tel statut, c’est au prix d’un véritable détournement de signification. Intitulée initialement Mémoire sur la liberté de la presse, fondatrice en matière de défense de la liberté d’expression, elle a pris un tout autre sens dans l’histoire. Rédigée fin 1763, publiée seulement en 1861, brandie par Bernard Grasset en 1937 pour contrer les propositions du ministre Jean Zay, puis à nouveau lors des débats préparatoires au vote de la loi [sur la propriété intellectuelle et littéraire] de mars 1957, elle est aujourd’hui tirée du linceul où dorment les grandes œuvres, comme chaque fois qu’un péril réel ou supposé semble menacer le monde de l’édition.» milleetnuits@wanadoo.fr – Notule de l’éditeur.

— Dolto Jean, Dolto Grégoire, Dolto Catherine, Dolto Françoise, Percheminier Colette, Lettres de jeunesse. Correspondance 1913-1938, Gallimard, 2003, ISBN: 2-07-073261-4

— Ducomte Jean-Michel, La démocratie, Milan, 2003, ISBN: 2-7459-1121-X.

— Ethnologie française N° 4 Octobre-Décembre 2003: Voix, visions, apparitions, PUF, 2003, ISBN: 2-13-053402-3

— Études sur la mort N° 123/2003: Morts et deuils collectifs, Hanus Michel, Clervoy Patrick, Moro Marie-Rose, Bacque Marie-Frédérique, L’Esprit du temps, 2003, ISBN: 2-84795-004-4

— Fabre Nicole, L'inconscient de Descartes, Bayard Centurion, 2003, ISBN: 2-227-47309-6

— Faure Georges & Koubi Geneviève (dir.), Le titre préliminaire du Code civil, Paris, Économica, 2003, 254 p. (coll. Etudes juridiques). Les six premiers articles du Code civil, quasiment inchangés depuis 1804, constituent le socle du système de droit français. Cette caractéristique ne signifie pas l’absence de tout débat sur leur modification ou leur actualisation éventuelles. A l’aube du bicentenaire du Code civil, la permanence du Titre préliminaire du Code civil devient la marque de la stabilité du système de droit français. Dès lors, elle autorise une réflexion sur les lectures et interprétations qui en sont données par la doctrine comme par la jurisprudence. Quand émerge la nécessité de rédiger un code civil, sans aucun doute, il s’agit de répondre à un besoin d’ordonnancement systématique du droit. Il ne s’agit pas de faire simplement œuvre de codification sous la forme de compilation de textes ou de mesures plus ou moins détaillées. Dans les six premiers articles, sont exposés les principes généraux à partir desquels sont ordonnancés de manière logique et rationnelle les règles de droit; la particularité première de ce titre préliminaire est alors de signifier les entrecroisements et interactions entre les diverses branches du droit. De nouvelles approches de ces articles sont nécessaires pour restituer leur portée dans les processus de (re)codification de multiples domaines du droit. Elles consistent à retravailler la question des fondements du droit, de l’élaboration des règles de droit, de la concrétisation des normes, et de l’application des textes juridiques. Elles s’inscrivent ainsi dans l’espace défini par l’intitulé du titre préliminaire: De la publication, des effets et de l’application des lois en général, en soulignant que si la publication et l’application s’entendent au singulier, la question des résultats ou conséquences, des effets donc, se comprend au pluriel permettant l’ouverture aux problématiques de l’effet social d’un texte ou de son retentissement politique voire de sa perception morale. (Ont contribué à cet ouvrage: Danièle Bourcier Jacques Buisson, Jacques Chevaliier, Morgane Daury-Faureau, Georges Fauré, Gilles J. Guglielmi, Daniel Gutman, Gharley Hannoun, Philippe Jestaz, Geneviève Koubi, José Lefebvre, Rémy Libachaber, Christophe Willemann) – Notule de l’éditeur.

— Fermigier Sophie, Cambiano Giuseppe, Polis Histoire d'un modèle politique, Aubier, 2003, ISBN: 2-7007-3359-2

— Fine Alain, Green André dir., Le travail psychanalytique, PUF, 2003, ISBN: 2-13-053502-X

— Fleury Cynthia, Dialoguer avec l'Orient. Retour à la Renaissance, PUF, 2003, ISBN: 2-13-053484-8

— Folscheid Dominique, L'esprit de l'athéisme et son destin, La Table Ronde, 2003, ISBN: 2-7103-2615-9

— Fux Pierre-Yves, Roessli Jean-Michel et Wermelinger Otto dir., Augustinus Afer: Saint Augustin, africanité et universalité: Actes du colloque international Alber-Annaba, 1-7 avril 2001, Éditions Universitaire Fribourg, 2003, ISBN: 2-8271-0943-3.

— Gens Jean-Claude, Karl Jaspers. Biographie, Bayard Centurion, 2003, ISBN: 2-227-47073-9

— Green André, Laplanche Jean, Schimek Jean-G, Grubrich-Simitis, Sur la théorie de la séduction, IN PRESS, 2003, ISBN: 2-84835-008-3. En quatre études aussi originales qiue rigoureuses, quatre auteurs de notoriété internationale instruisent le procès scientifique d'un dilemme essentiel. Reconnaissance d'un traumatisme psychique que les hommes, de génération en génération, d'adulte à enfant, s'infligent entre eux par le jeu si ordinaire de la séduction? Ou bien reconnaissance du fantasme, cette construction imaginaire, qui conduit l'être humain à s'ériger en subjectivité désirante? Entre ces deux pôles opposés, se situeraient l'acte de naissance du psychisme individuel et le moment inaugural de la connaissance psychanalytique. – Notule de l’éditeur.

— Grenier Hubert, Pourriol Ollivier, La liberté heureuse. Cours et conférences, Grasset et Fasquelle, 2003, ISBN: 2-246-65161-1

— Guénoun Denis, Après la révolution. Politique morale, Belin, 2003. Sommaire (avec de brefs éclaircissements): I. Politique morale. (Où il est avancé que malgré une opinion répandue, toute politique répond à des choix de nature morale). II. La venue au monde. (Où est proposée une interprétation du rapport entre les nations et la mondialité). III. Théologie de l'Europe. (Où l'on formule - pendant l'été 2002 - une hypothèse sur le sens d'une différence possible entre Europe et Etats-Unis). IV. Violences dans la culture. (Où il s'agit d'une surprenante re-légitimation de la violence dans les arts et lettres, et des dangers qu'elle contient.). V. Du style politique. (Où sont examinées quelques idées simples, touchant l'écologie, l'injustice, la censure et la guerre, impossibles à énoncer dans le faux style du discours politique.) Réflexions rédigées entre juin et août 2002. 144 p. – Notule de l’éditeur.

— Hegel, L'esprit du christianisme et son destin, précédé de L'esprit du judaïsme, Vrin, 2003, ISBN: 2-7116-1494-8. Textes réunis, introduits, traduits et annotés par Olivier Depré. C'est pour mettre à la disposition du plus grand nombre les textes fondateurs de la philosophie hegelienne, et permettre au chercheur d'en suivre l'évolution, que sont ici réunis des extraits de l'édition complète des Premiers écrits (Francfort 1797-1800). Influencé par sa rencontre avec Hölderlin, Hegel adopte désormais une philosophie de l'unification : la tâche dévolue à la religion n'est plus une tâche éthique vouée à une moralisation du peuple, mais elle va devenir, au-delà de celle-ci, une tâche ontologique tendant à l'unification du tout. Ce que Hegel cherche à penser dans l'histoire du peuple juif d'abord, dans l'histoire du christianisme ensuite, c'est l'histoire de la scission de l'esprit d'un peuple et de sa phénoménalisation, c'est-à-dire l'histoire de la séparation de l'esprit d'avec lui-même tel qu'il se donne dans les phénomènes historiques de son destin. Une telle histoire des phénomènes de l'esprit préfigure bien ce qui sera dix ans plus tard une Phénoménologie de l'esprit. Écrit de jeunesse, resté à l'état de brouillon, L'esprit du christianisme et son destin n'en représente pas moins, pour Dilthey, un ouvrage où le génie de Hegel se manifeste «dans sa première fraîcheur et libre encore des entraves du système». – Notule de l’éditeur.

— Heidegger, Zur Auslegung von Nietzsches II. Unzeitgemäßer Betrachtung "Vom Nutzen und Nachteil der Historie für das Leben", Gesamtausgabe Band 46, Vittorio Klostermann. Wenn Nietzsche in seiner II. Unzeitgemäßen Betrachtung nach dem Nutzen und Nachteil der Historie für das Leben fragt, so geht er dabei – wie Heidegger in seiner Auslegung dieser Schrift im Seminar vom Wintersemester 1938/39 zeigt – von einem zweideutigen Lebensbegriff aus. "Leben" meint hier zum einen das Seiende im Ganzen als All-Leben und zum anderen in betontem Sinne das menschliche Leben. Vor diesem Hintergrund vergleicht Nietzsche den historischen Bezug des Menschen zur Vergangenheit mit der Gegenwartsbezogenheit des Tieres. Den Maßstab bildet hierbei das Leben im weiteren Sinne, an dem speziell die Bedeutung der Historie für das menschliche Leben abgeschätzt werden soll. Allein – das ist die Grundfrage, die Heidegger daraufhin stellt: Läßt sich die Historie in dieser Weise mit dem Leben als solchem verrechnen? Wer oder was ist denn der Mensch? Ist er – wie Nietzsche später sagt – das "noch nicht festgestellte Tier", das sein Leben mittels der verschiedenen Arten der Historie (der monumentalischen, antiquarischen, kritischen) sowohl steigern und erhöhen als auch schwächen kann? Oder ist er nicht vielmehr dasjenige Seiende, das sich durch Erinnern und Vergessen zum Leben "verhält", gerade weil er nicht (nur) als animal rationale ein auf grenzenlose Macht- und Lebenssteigerung ausseiendes "Raubtier" ist, sondern ein Wesen, das inständig in der Wahrheit des Seins steht, und worin das "Leben" in seiner Mehrdeutigkeit als Welt, Mensch, Natur, d.h. als "Seiendes im Ganzen" allererst geschichtlich erschlossen wird? Diese Frage ist, wie Heidegger andeutet, nicht zuletzt für die seinsgeschichtliche Auseinandersetzung mit dem "Willen zur Macht" des späten Nietzsche von zentraler Bedeutung. – Notule de l’éditeur.

— Herzl Theodor, L’État des Juifs, Éditions La Découverte, 2003, Collection «La Découverte/Poches», 182 p. Alors que le conflit israélo-arabe prend une tournure de plus en plus tragique, il importe d'avoir accès au document fondateur du sionisme politique: Der Judenstaat, de Theodor Herzl. L'Essai sur le sionisme qui accompagne ce célèbre texte, publié en 1896, est bien davantage qu'une présentation de la vie et de l'œuvre de l'auteur, c'est une réflexion courageuse sur la force et les limites de la culture politique du mouvement sioniste. Il s'agit pour Claude Klein, auteur de cette nouvelle traduction, de questionner, sans concession, l'actualité du sionisme et l'avenir d'Israël. – Notule de l’éditeur.

— Himy Armand, John Milton (1608-1674), Fayard, 2003, ISBN: 2-213-61690-6

— Hotimsky Armand, L'aminot Tanguy, Bocquentin Françoise, Jean-Jacques Rousseau, femme sans enfants? Essai sur l'analyse des textes autobiographiques de J.J. Rousseau à travers sa "langue des signes", L’Harmattan, 2003, ISBN: 2-7475-5148-2

— Huisman Denis, Socrate, Pygmalion, 2003, ISBN: 2-85704-853-X

— Hummel Pascale, Philologus auctor: Le philologue et son œuvre, éd. P. Lang (Berne), coll. Sapheneia, Beiträge zur klassischen Philologie, 2003, ISBN: 3-906770-80-X.

— Imaginaire et Inconscient N° 10 Septembre 2003: L'imaginaire du masculin, Donnars Alain, Arenes Jacques, Aumage Monique, Descamps Marc-Alain, L’Esprit du temps, 2003, ISBN: 2-84795-013-3

— Janicaud Dominique, Aristote aux Champs-Élysées: promenades et libres essais philosophiques, Encre marine, 2003, ISBN: 2-909422-72-0. «Se promener, c’est mener plus loin les pas mais aussi la pensée, comme l’atteste toute une tradition qui, issue de l’Antiquité – Aristote bien sûr, mais aussi Socrate aux bords de l’Illisos, Épicure en son jardin, les Scolastiques à l’ombre de leurs cloîtres – se poursuit jusqu’à Derrida en passant par Nietzsche et Heidegger. Toute promenade n’est pas philosophique. Pourtant se promener – se mettre en marche sur un chemin (et dans la méthode qu’affectionne la philosophie comme discipline, résonne la racine grecque odos, chemin) ou sortir des sentiers battus – recèle une dimension de décision et de liberté où se noue l’alliance de la philosophie et de la promenade. Certaines promenades sont liées au lieu, au travail de la mémoire ou de l’imagination; d’autres, hors de toute topologie, plongent dans l’immémorial, affrontent la solitude, l’immensité et la mort. D’abord en compagnie de ces «ombres amies» – Aristote, Kant, Nietzsche, et Heidegger – qui vivent en nous plus intensément que nombre de nos contemporains, l’auteur s’est risqué ensuite à des «reconnaissances solitaires», explorations entre soleil et mort, de pensées sans retour. D’un bout à l’autre, une même quête questionnante guide les pas: comment concilier l’idéal d’une vie bonne, soucieuse de mesure avec la marche forcée que nous impose, tel un destin inexorable, les avancées de la Surpuissance – mais aussi l’existence irréversible? Comment tracer la bonne limite – celle qui va permettre de surprendre l’illimité – face à la techno-science qui tend sans cesse à les reculer? Comment inaugurer quelque chose comme une nouvelle sagesse face à la hauteur des nouveaux pouvoirs? face aussi à la mort. Hölderlin avait déjà pressenti que la modernité est «vacance du partage». C’est justement cette vacance qu’il nous faut affronter. D’où l’appel final – en désespoir de cause – à la plus divine des qualités humaines: l’intelligence. Ces essais pleins d’alacrité baignent dans la fraîche lumière d’un départ matinal où, à nouveau, philosophie et vie font ensemble un bout de chemin.» – Notule de l’éditeur.

— Janicaud Dominique, Les bonheurs de Sophie: une initiation à la philosophie en 30 mini-leçons, Encre marine, 2003, ISBN: 2-909422-73-9. «Ce petit livre n’a d’autre ambition que de répondre à une lacune qui m’a été signalée par des élèves de Première désireux de faire connaissance avec la Philosophie durant leurs vacances d’été, après avoir passé les épreuves anticipées du bac. Il existe beaucoup de manuels ou d’ouvrages scolaires portant sur les questions inscrites au programme, mais aucune initiation préalable. Les nouvelles instructions officielles font même l’impasse sur la question: «Qu’est-ce que la philosophie?», comme si l’on pouvait se lancer dans la réflexion philosophique sans savoir ce que l’on fait ni ce que l’on vise. La question portant sur la philosophie elle-même est-elle considérée comme négligeable, ou comme trop difficile? On tente ici de combler, entre autres, cette lacune par une initiation accessible à tout élève qui vient de terminer sa Première, quelle que soit sa section. Cette initiation ouvre la voie à des travaux plus documentés, plus précis et plus ambitieux, en particulier à la lecture de textes fondamentaux des grands philosophes qui ne font ici qu’une entrée discrète. Pour l’instant, chers lecteurs, n’ayez pas peur de la Philosophie! Laissez-vous guider doucement et, on l’espère, agréablement, pour faire sa connaissance. L’effort demandé n’est pas excessif. Il peut être effectué avant le bain ou l’escalade. Il ne fait que suggérer ce qu’il faudra bientôt compléter et discuter. Chaque chapitre correspond à une mini-leçon qui doit représenter environ un quart d’heure de lecture. Le ton est celui de la conversation. Il y a trente leçons comme trente jours dans un mois. Août ou juillet? Choisissez! Est-ce trop demander?» – Notule de l’éditeur.

— Jaspers Karl, Givord Robert, Hersch Jeanne, Nietzsche et le christianisme suivi de Raison et existence, Bayard Centurion, 2003, ISBN: 2-227-47301-0

— Juranville Alain, Lacan et la philosophie, PUF, 2003, ISBN: 2-13-053943-2

— Kamieniak Jean-Pierre, Mythe et fantasme, Delachaux et Niestlé, 2003, ISBN: 2-603-01259-2

— Kant, Critique de la raison pratique, Garnier-Flammarion, 2003, ISBN: 2-08-071090-7. Traduction et notes de Jean-Pierre Fussler, index de Michaël Foessel.

— Képès Suzanne, Le corps libéré, Éditions La Découverte, 2003, Collection «La Découverte/Poches». Dans ce livre tonique et concret, Suzanne Képès montre, grâce à sa longue expérience clinique, comment les troubles sexuels peuvent masquer des conflits internes et des souffrances qui parfois remontent à la prime enfance. Selon l’auteur, seule une approche psychosomatique, qui sollicite autant le psychisme que le corps, peut intégrer toutes les dimensions de la personne. En s’appuyant sur de nombreux témoignages, elle apporte des connaissances précieuses sur la sexualité des hommes et des femmes, beaucoup plus complexe qu’on ne l’imagine souvent. Elle explique comment on peut se débarrasser des peurs qui rendent incapable d’établir une relation et retrouver le fil conducteur de sa vie. Ce livre, qui veut être un ami mais aussi un démystificateur, est un encouragement à se connaître et à prendre sa vie en main, car rien n’est jamais joué définitivement. – Notule de l’éditeur.

— Koubi Geneviève & Muller-Quoy Isabelle (dir.), Sur les fondements du droit public – De l’anthropologie au droit, Bruxelles, Bruylant, 2003, 294 p. (coll. Droits, Territoires, Cultures). Tout système juridique évolue à partir de ruptures, de crises qui forment autant de transitions politiques et suscitent autant de recompositions sociales. Les jeux de préservation et d’innovation comme les mécanismes de conciliation et de compromis permettent d’appréhender les transformations du droit: révisions constitutionnelles, modifications législatives, revirements jurisprudentiels, évolutions des doctrines. En résulte une relative continuité suivant une logique qui donne sens à ces mutations ou métamorphoses. Les évolutions du droit se réalisent généralement en interaction avec d’autres systèmes, d’autres traditions de pensée, d’autres modes de catégorisation, d’autres cultures. Entre droit et système social, interactions et interopérabilités lient les différents champs de connaissance. L’interdisciplinarité invite ainsi à reconsidérer la nature plurielle du droit; elle permet d’expliquer la variété des thèmes et des objets de recherches présentés dans cet ouvrage comme autant de questionnements sur la composition de la sphère juridique, comme autant de témoignages de la complexité du droit. Les études ici réunies offrent une diversité de modes de raisonnement qui accentue la force et le statut des arguments relevant tant de la théorie du droit ou de la philosophie du droit, que de la psychanalyse ou de l’anthropologie sociale et politique, ou encore de l’histoire de l’enseignement du droit ou de l’histoire du droit administratif. Soulignant les interrogations que soulève toute recherche sur les «fondements du droit public», ces études proposent donc un autre regard sur le droit. (Ont contribué à cet ouvrage: Christophe Agostini, Odile Delfour, Eugène Enriquez, Thomas Giraud, Claudine Haroche, Gilles J. Guglielmi, Geneviève Koubi, Jsabelle Muller-Quoy, Alberto Puppo, Catherine Prebissy-Schnall, Daniela Romagnoli, Roland Ricci, Mathieu Touzeil-Divina) – Notule de l’éditeur.

— Koubi Geneviève, Les circulaires administratives, Paris, Économica, 2003, 391 p. (coll. Corpus/Essais). Les “vraies” circulaires administratives sont des circulaires interprétatives, qu’elles rappellent des textes en vigueur, décrivent les procédures administratives, commentent les dispositions des lois et règlements, en définissent les termes ou en offrent des modes d’emploi. Les circulaires interprétatives donnent sens aux textes juridiques, aux règles de droit positif. Elles sont les principales références des fonctionnaires et des agents publics qui composent les dossiers, traitent les affaires, préparent les décisions particulières, individuelles ou collectives, en application des lois et règlements que ces circulaires explicitent. Elles sont ainsi un moyen de prévention des conflits administratifs, aussi bien au sein des services qu’entre les administrations et les citoyens. Les circulaires administratives s’insèrent dans le circuit de la mise en œuvre des règles de droit aussi bien au niveau central que dans les services déconcentrés ou dans les structures territoriales. Elles offrent aux citoyens les moyens de mieux appréhender la complexité du droit administratif. – Notule de l’éditeur.

— Lapointe Sandra & Fisette Denis dir., Aux origines de la phénoménologie. Husserl et le contexte des Recherches Logiques, Presses Universitaires de Laval. Douze études ont été réunies dans ce volume afin de souligner le centenaire de la publication de l’ouvrage séminal de la phénoménologie. Fidèles à la vocation que lui assigne le père de la phénoménologie d’être une œuvre de percée, ces études ouvrent de nouvelles perspectives sur ce monumental Grundwerk. Elles se penchent sur différents aspects des Recherches logiques en portant une attention particulière à son contexte historique, à ses sources (bolzaniennes et brentaniennes) dans la philosophie du dix-neuvième siècle et à sa réception, du Cercle de Munich jusque dans la philosophie britannique. Table des matières La percée des Recherches logiques et la phénoménologie: une introduction par Denis Fisette Le général et l'abstrait: sur la maturation des Recherches logiques de Husserl par Robert Brisart Carnap, Husserl, Euclid et l'idée d'une géométrie matérielle par Rene Jagnow Représentations. Husserl critique de Twardowski par Denis Fisette Principe de priorité et principe du contexte chez Bolzano et Husserl par Sandra Lapointe La théorie des intuitions chez Bolzano par Paul Rusnodk Nécessité, phénoménologie et essence dans les Recherches logiques par Jimmy Plourde L'ontologie dans les limites de la simple phénoménologie: Husserl et le primat de la théorie phénoménologique de la connaissance par Bruce Bégout Évidence et justification chez Husserl par Dagfinn Føllesdal Husserl et Daubert sur la notion d'état de choses par Guillaume Fréchette Husserl contre le psychologisme et le cognitivisme: la «naturalisation superficielle» et la psychologie d'un style nouveau dans les Recherches logiques Par Wioletta Miskievicz Husserl, Wittgenstein et l'impossibilité d'une pensée illogique Par Jocelyn Benoist Les Recherches logiques et le réalisme britannique Par Mathieu Marion. – Notule de l’éditeur.

— Larouche Jean-Marc dir., Reconnaissance et citoyenneté. Au carrefour de l'éthique et du politique, Presses Universite Quebec, 2003, ISBN: 2-7605-1219-3

— Le Coq-Héron N° 174/2003: Ferenczi clinicien, Bonomi Carlo, Berman Emanuel, Borgogno Franco, Rudnytsky Peter-L, ERES, 2003, ISBN: 2-7492-0150-0

Le Plaisir des formes, première série des conférences données au Centre Roland-Barthes par Julia Kristeva, Christian de Portzamparc, Umberto Eco, Philippe Sollers, Isabelle Huppert et Marcel Detienne. Éditions du SEUIL

— Leclerc Marc dir., Blondel entre L'Action et la Trilogie. Actes du Colloque international sur les "écrits intermédiaires" de Maurice Blondel, tenu à l'Université Grégorienne à Rome du 16 au 18 novembre 2000, Lessius, 2003, ISBN: 2-87299-107-7

Leibniz. Mathematischer, naturwissenschaftlicher und technischer Briefwechsel 1691-1693 Saemtliche Schriften und Briefe - III. Reihe Band 5 ISBN: 3-05-003471-8; Leibniz: Mathematische Schriften 1672-1676 Differenzen, Folgen, Reihen Saemtliche Schriften und Briefe - VII. Reihe Band 3 ISBN: 3-05-004003-3. Both volumes are also published in a quotable electronic version (pdf): III5A, III5B and VII3A, VII3, VII3C. In addition there are now some tools for research accessible: A concordance to Gerhardt's editions of mathematical papers and letters, A cumulated index of the correspondence 1663-1695, Corrections to already published volumes of the edition.

— Levy Benny, Être juif, Verdier, 2003, ISBN: 2 86432 402 4. Être Juif. Être, de manière radicalement singulière; être, irrémissiblement rivé à son judaïsme comme le dit Emmanuel Lévinas, présent tout le long des lignes de ce texte. À partir de cette facticité juive, s'esquissent quelques propositions pour une pensée du Retour. Retour au Sinaï. Là précisément où le juif est rivé. La pensée du Retour requiert une critique de l'athéologie du juif moderne. Théologie du silende de Dieu après Auschwitz, critique de la théodicée, enfin recours à la notion de Mal absolu, voilà les points par où il faut passer de manière critique. En ce sens, ce livre s'adresse à tout homme pour autant qu'il est encore sensible à la question de l'origine du Mal. «nés [...] en 1945, nous procédions des épousailles des Lumières et de la Nuit. La Nuit ne s’opposait pas aux Lumières, elle les achevait: il fut jour, il fut nuit; jour un. Le verset, à l’envers. Les lettres voletaient en désordre. Le prophète se lamentait: Nos pères ont failli, ils ne sont plus; quant à nous, leurs fautes, nous les supportons. Nous, fils de l’inversion, nous ne nous lamentions pas. Nous n’avions plus à payer aucun billet. Tout avait été payé, et pour toujours. Le Siècle nous faisait un crédit illimité; le Juif honteux pouvait être fier, sans frais: il n’était plus le Juif moderne, mais le Juif du Siècle. Nous ne remarquions même pas que nous étions en train de payer l’absence de lamentations. Le prix: l’obscurcissement du rapport du fils au père. Dans les Lumières, nous avions perdu la mère; dans la Nuit: le père. Enfants adoptifs du Siècle, nous pouvions nous mêler à tous ses combats. Ils se révélèrent douteux, qu’à cela ne tienne: nous pouvions nous retourner contre le Siècle, en véritables enfants. Contre le Siècle de la barbarie s’élevaient alors l’humanité et ses droits.» – Notule de l’éditeur.

— Libres cahiers pour la psychanalyse N° 8 / Automne 2003: L'enfance du féminin, Lehmann Herbert, Hirt Jean-Michel, Coblence Françoise, Daubech Jean-François, IN PRESS, 2003, ISBN: 2-84835-023-7. Si la masculin ancré dans le complexe de castration est d'une lecture aisée, le féminin reste plus difficile à cerner: un épais mystère entoure les lieux de la créativité de la femme qu'elle soit mère, muse ou artiste. De fait, le trajet du devenir femme, après des détours violents et imprévus par le masculin, apparaît comme celui d'une réconciliation possible avec le féminin, une réconciliation qui, même à titre précaire, n'est pas toujours réalisée. – Notule de l’éditeur.

— Mcdougall Joyce, Théâtres du corps. Le psychosoma en psychanalyse, Gallimard, 2003, ISBN: 2-07-042986-5. Première édition: 1989. Collection Folio essais: 429 2003. Après les Théâtres du Je, riches en scènes et en personnages, voici ceux du corps où, le plus souvent, les mots manquent pour dire l'angoisse et la souffrance, où seul le soma parle un langage obscur, comme si les conflits lointains et les émotions étouffées de l'infans n'avaient jamais pu trouver leur lexique propre. Freud, notamment à propos de l'hystérie dite de conversion, évoquait le «saut mystérieux» du psychique dans le corporel. Avec les affections psychosomatiques, c'est au problème inverse qu'on a affaire: comment «convertir» en psychique, en représentations et en mots, ce qui s'exprime sous forme de troubles divers, allant de l'insomnie persistante au malaise cardiaque? On connaît le talent de Joyce McDougall pour faire participer ses lecteurs à son travail d'analyste et à la passion de comprendre qui l'anime. Avec elle, on est véritablement dans la séance, dans l'échange, au plus près de la clinique psychanalytique et des hypothèses théoriques que suscite l'expérience. Ce ne sont pas alors des cas qu'on observe du dehors, c'est un voyage qu'on entreprend avec des êtres humains qui nous ressemblent, pour peu qu'on consente à entendre, comme l'a noté Michelet, «la foule de ceux qui n'ont pas vécu assez» et les mots «qui ne furent jamais dits». – Notule de l’éditeur.

— Merleau-Ponty, L’Institution / La Passivité, Préface de Claude Lefort. Paris: Éditions Belin, 2003. 2003, ISBN: 2701133017 C’est dans les notes de cours ici publiées que Merleau-Ponty donne, pour la première fois, une inflexion décisive à la phénoménologie en direction d’une nouvelle ontologie. Il s’attaque à la racine de la philosophie du sujet en même temps qu’il s’évade du cadre de la théorie de l’Histoire auquel ses critiques du hégélianisme et du marxisme étaient encore demeurées assujetties. D’un côté, il vise avec la notion d’institution, dans des domaines aussi différents que possible (le sentiment, l’art, les mathématiques, la connaissance d’autres cultures) «des événements d’une expérience qui la dotent de dimensions durables par rapport auxquelles d’autres événements auront sens, formeront une suite [...]». D’un autre côté, il décèle dans la passivité, non pas un état, mais une modalité de notre relation au monde; non pas le contraire de l’activité, mais son envers. Et du même coup, il fait apparaître une activité à l’envers de la passivité. En témoignent l’attache au monde qui subsiste dans le sommeil, le travail du rêve, l’efficacité de l’oubli qui maintient un présent intact dans la mémoire. Ces notes de cours ont l’incomparable mérite de nous rendre sensibles une recherche et, au meilleur sens du terme, ce qu’elle a d’aventureux. Incursions répétées dans l’univers de Proust, discussion du détail d’interprétations de Freud, exploration des croyances au temps de Rabelais, dans le sillage de Lucien Febvre, analyses critiques de thèses de Sartre ou de Lévi–Strauss: la pensée de Merleau-Ponty ne cesse de s’exercer et, parfois, semble se découvrir à elle-même au contact des autres. – Notule de l’éditeur.

— Michaud Jean, Teboul Gérard, Andorno Roberto, Azoux Bacrie Laurence, Bioéthique, bioéthiques, Emile Bruylant, 2003, ISBN: 2-8027-1762-6

— Monge Bernard, Misrahi Robert, Baumont Stéphane, Thiebault Christophe, Le bonheur d'entreprendre. Pour un refondement existentiel et critique de l'entreprise, Encre Marine, 2003, ISBN: 2-909422-75-5. EST-IL POSSIBLE de saisir dans un même mouvement le fondement, le contenu, le sens de l’acte d’entreprendre ainsi que les attitudes qui renouvelleront ces fondements, ces contenus et ce sens? Quelles «qualités» pour quels «devenirs» des acteurs dans l’entreprise et pour l’entreprise elle-même? Ce qui est proposé dans cet ouvrage, c’est une mise à jour du système de savoir entrepreneurial tel qu’il peut être posé par la conscience du sujet dans et hors de l’entreprise. Décrire l’entreprise dans sa dimension réflexive, en développer une théorie stimulante, souligner les réciprocités existentielles entre les sujets et l’entreprise (conditions pour la Liberté, le Désir et la Joie), c’est opérer un travail de refondation au profit du bonheur des acteurs; du Bonheur d’entreprendre. Au-delà du risque d’entreprendre, à l’opposé des théories imposées et grâce à Spinoza, revisité avec ferveur par Robert Misrahi, on peut affirmer que la jouissance et le profit ne s’obtiennent qu’avec la culture des désirs de joie et de liberté des sujets activant leurs préférables vers un devenir transformé, celui du Bonheur d’entreprendre en fait.
Le chemin proposé ici au lecteur est exigeant; il est à la fois, comme le souligne Robert Misrahi, «celui qui est parcouru et celui qui le parcourt, celui qui est reconnu et celui qui le reconnaît, celui qui est découvert et celui qui le découvre.» – Notule de l’éditeur.

— Morel Pierre-Marie, Aristote. Une philosophie de l'activité, Flammarion, 2003, ISBN: 2-08-071191-1

— Mouvements n° 29, La société saisie par le droit? Éditions La Découverte, 2003, 176 p. L’idée selon laquelle on a assisté ces dernières années en France - comme dans d’autres démocraties occidentales - à une expansion du rôle des juges et du droit relève presque de l’évidence. L’arbitrage du juge en matière de comportements politiques et sociaux est à la fois requis et sujet à polémique. Ce dossier se propose d’éclairer les mutations récentes des activités des professionnels de la justice et - peut-être - des fonctions sociales dévolues aux juridictions. L’objectif est double: faire le point sur certains des phénomènes considérés comme les plus révélateurs de cette expansion du rôle du juge et apercevoir la diversité des mécanismes, des acteurs sociaux et des logiques d’action souvent confondus dans les termes de «juridicisation» et de «judiciarisation». – Notule de l’éditeur.

— Muraro Luisa, Cornaz Laurent, Solari Francesca, L'ordre symbolique de la mère, L’Harmattan, 2003, ISBN: 2-7475-5264-0

— Naas Michael, Derrida Jacques, Brault Pascale-Anne, Chaque fois unique, la fin du monde, Galilée, 2003, ISBN: 2-7186-0607-X

— Onfray Michel, Féeries anatomiques. Généalogie du corps faustien, Grasset et Fasquelle, 2003, ISBN: 2-246-64581-6

— Parant Jean-Luc, Le moindre pas de nos yeux ou lumière sur Alberto Giacometti, 2003, ISBN: 2-910721-35-3. 132 pages avec 7 reproductions en couleur de pages de brouillons de l'auteur, portant une empreinte d'un pied et d'une main de Gille Lenglet, l'une des femmes pinceau qui a accompagné l'artiste Yves Klein. Éditions Complicité, Chantal Vieuille, 26230 Grignan – France. ed.complicites@wanadoo.fr – Notule de l’éditeur.

— Pena-Ruiz Henri et alii, Anthologie. La laïcité, Garnier-Flammarion, 2003, ISBN: 2-08-073067-3.

— Pena-Ruiz Henri, La laïcité, Gallimard, coll. Folio actuel, 2003, ISBN: 2-07-030382-9.

— Perron Roger, La passion des origines. Etre et ne pas être, Delachaux et Niestlé, 2003, ISBN: 2-603-01258-4

— Poizat Jean-Claude, Hannah Arendt, une introduction, éditions Pocket/La Découverte, 2003, 2003, ISBN: 2-266-11223-6. Le premier chapitre est lisible sur Pocket.fr

— Quilliot Roland, Le corps et l'esprit, Ellipses Marketing, 2003, ISBN: 2-7298-1634-8

— Raisons politiques N° 11 Août 2003: Le corps du libéralisme. Volume 1, Ogien Ruwen, Nagel Thomas, Dworkin Ronald, Guillarme Bertrand, Presses de Sciences Po, 2003, ISBN: 2-7246-2963-9

— Regnault François, Notre objet a, Verdier, 2003, ISBN: 2-86432-398-2

— Revue française de science politique Volume 53 N° 4 Août 2003, Menon Anand, Benoit Olivier, Schwengler Bernard dir., Presses de Sciences Po, 2003, ISBN: 2-7246-2958-2

— Rey Jean-Michel, Les promesses de l'oeuvre. Artaud, Nietzsche, Simone Weil, Desclée de Brouwer, 2003, ISBN: 2-220-05126-9

— Sacco François, Schmid-Kitsikis Elsa dir., Psychanalyse de l'enfant et croissance psychique. Le développement en question?, IN PRESS, 2003, ISBN: 2-84835-031-8. Quelle est la spécificité d'une psychanalyse d'enfant? Que se passe-t-il au cours d'une séance dans cette rencontre entre un adulte et un enfant? Le travail du psychanalyste d'enfant explore le champ de la psyché, élargit le champ de la clinique et de la théorie psychanalytique. Cet élargissement nécessite l'apport de concepts théoriques nouveaux: interactivité, intersubjectivité, interpsychique, termes définissant ce qui se passe dans une séance. Qu'en est-il du débat, souvent renouvelé, qu'entoure le concept de développement, utilisé comme référence princeps d'une cure psychanalytique menée avec un enfant, alors qu'il ne s'agit dans aucun cas d'un processus éducatif, adaptatif, mais de la découverte de la complexité de la psyché humaine? Un tel concept s'inscrit-il dans un débat d'école ou bien offre-t-il une vision différente et enrichissante de la psychanalyse de l'enfant et de l'adolescent? – Notule de l’éditeur.

— Saint-Germain Charles-Eric de, L'avènement de la vérité. Hegel-Kierkegaard-Heidegger, L’Harmattan, 2003, ISBN: 2-7475-5075-3

— Saint-Germain Christian, L'œil sans paupière. Écrire l'émotion pornographique, Presses Universite Quebec, 2003, ISBN: 2-7605-1222-3

— Salem Jean, Une lecture frivole des écritures. L'essence du christianisme de Ludwig Feuerbach, Encre Marine, 2003, ISBN: 2-909422-74-7. Il y a là, tout d’abord, un très vieil intérêt pour la révolution. Ainsi que pour l’histoire du matérialisme. Un intérêt, cela va de soi, bien plus ancien que la katastroïka: car pas un lycéen communiste ne pouvait ignorer dans les années 70 de ce siècle qui, peut-être, aura été le dernier (?) que Marx devait quelque chose à Ludwig Feuerbach. Que l’auteur de l’Essence du Christianisme n’avait pas voulu ou pas pu donner la philosophie du socialisme, mais qu’il fut un penseur socialiste. Nous savions même que F. Engels avait fait figurer le nom de ce disciple dissident de Hegel dans le titre d’un opuscule que l’on nous présentait comme un compendium du marxisme. Puis vint Louis Althusser, qui soutint avec un brio peu commun que Marx ne parla vraiment en son propre nom que lorsqu’il commença de rompre avec la problématique de la nature humaine, avec l’anthropologie philosophique, dont Feuerbach aurait été le dernier héraut. Il y eut à ce propos beaucoup de batailles d’Hernani qui, toutes, semblaient faire de Feuerbach un enjeu. Les quelques réflexions et notes de lecture dont ce livre est issu traitent principalement d’un Feuerbach qui nous convie à une interprétation délibérément prosaïque, à une lecture quelque peu volage, indocile, ironique à l’occasion et, pour le dire en un seul mot, frivole, des textes que l’on dit sacrés. – Notule de l’éditeur.

— Seneque, Brehier Emile, Schuhl Pierre-Maxime, De la constance du sage suivi de De la tranquillité de l'âme, Gallimard, 2003, ISBN: 2-07-030250-4

— Sherringham Marc, Introduction à la philosophie esthétique, Payot, 2003, ISBN: 2-228-89791-4

— Sloterdijk Peter, Finkielkraut Alain, Les battements du monde, Pauvert, 2003, ISBN: 2-7202-1493-0

— Sloterdijk Peter, Sphères. Tome 1, Bulles, Hachette, 2003, ISBN: 2-01-279113-1

— Stiegler Bernard, Aimer, s'aimer, nous aimer. Du 11 septembre au 21 avril, Galilée, 2003, ISBN: 2-7186-0629-0

— Tenzer Nicolas, Les valeurs des modernes. Réflexions sur l'écroulement politique du nouveau siècle, Flammarion, 2003, ISBN: 2-08-067450-1

— Terrel Jean, Le vocabulaire de Hobbes, Ellipses Marketing, 2003, ISBN: 2-7298-1720-4

— The journal of the british society for phenomenology, volume thirty-four, no.1, January 2003.

— Topique N° 83 septembre 2003: Représentations du terrorisme, Kiss Adam, Aubrac Raymond, Valabrega Jean-Paul, Mijolla-Mellor Sophie, L’Esprit du temps, 2003, ISBN: 2-84795-016-8

— Vartzbed Eric, La troisième oreille de Nietzsche. Essai sur un précurseur de Freud, L’Harmattan, 2003, ISBN: 2-7475-5011-7

— Verhaegen Jacques, Le droit international pénal de Nuremberg. Acquis et régressions, Emile Bruylant, 2003, ISBN: 2-8027-1672-7

— Vernant Denis, Bertrand Russell, Flammarion, 2003, ISBN: 2-08-071192-X

— Von Herrmann Friedrich-Wilhelm, Subjekt und Dasein, Vittorio Klostermann. Dasein ist nicht nur der leitende Grundbegriff unter den übrigen Grundbegriffen von "Sein und Zeit". Mit ihm ist auch die Blickbahn benannt, innerhalb deren sich das Denken von "Sein und Zeit" schrittweise entfaltet und aus der jeder andere Grundbegriff seine eigene Bedeutung und Stellung im Begriffsgefüge erhält. Daß die Grundbedeutung von Dasein sowohl die Daseinsanalytik wie die Grundfrage nach dem Sein überhaupt (Zeit und Sein) einschließt. ist Thema des ersten Kapitels. Die methodische Aufweisung des Daseins ist an die hermeneutische Blickstellung der Phänomenologie geknüpft. Die vorhermeneutische Philosophie Husserls findet deshalb ihr Untersuchungsfeld auch nicht im Dasein, sondern im Bewußtsein und im transzendentalen Subjekt. Das zweite Kapitel zeigt, wie fruchtbar es für die Aneigung der hermeneutischen Phänomenologie des daseinsmäßigen In-der-Welt-seins ist, diese mit der vorhermeneutischen Phänomenologie der Lebenswelt zu vergleichen. Unter ständiger Beachtung der Einheit von Daseinsanalytik und Grundfrage erweitern die Kapitel drei bis fünf die Einführung in die Grundbegrifflichkeit von "Sein und Zeit" und erschließen zugleich dessen innere Architektonik. Subjekt und Dasein ist bestrebt, dem Studierenden, der um einen sachnahen Zugang zu Heideggers Hauptwerk bemüht ist, einen zuverlässigen Wegweiser an die Hand zu geben. – Notule de l’éditeur.

— Warnier Jean-Pierre, Laburthe-Tolra Philippe, Ethnologie, anthropologie, PUF, 2003, ISBN: 2-13-053886-X

— Weber Max, L'Ethique protestante et l'esprit du capitalisme, Paris, Gallimard, Bibliothèque des sciences humaines, 530 pages, Nouvelle traduction, appareil critique et les "Anticritiques" sorte de "réponse aux objections". Édition de Jean-Pierre Grossein avec la collaboration de Fernand Cambon, 608 pages, 140 x 225 mm. Collection Bibliothèque des Sciences humaines. De toute l'oeuvre de Max Weber, L'Éthique protestante et l'esprit du capitalisme est sans doute l'ouvrage le plus cité et le plus commenté. Est-ce pour autant que ce «classique» de la sociologie est lu et travaillé pour ce qu'il est, soit une contribution fondamentale à l'analyse de la genèse du capitalisme moderne? En proposant au lecteur francophone une édition scientifique de cette étude, qui rassemble, en outre, une série de textes jusque-là inédits en français et propres à en expliciter le sens - les «Anticritiques», dans lesquelles Weber répond longuement aux objections qui lui avaient été faites, mais aussi la première version de l'étude sur les sectes protestantes américaines - et cela dans une traduction qui se veut scrupuleusement attentive à la richesse et à la subtilité de l'analyse wébérienne, Jean-Pierre Grossein donne la possibilité d'une lecture nouvelle de ce grand texte, lequel peut encore nous aider à approcher les questions les plus vitales qui travaillent nos sociétés contemporaines. Un appareil critique important et une présentation à la fois historique et analytique font de cette édition l'indispensable outil de travail pour accéder à une oeuvre aujourd'hui «canonique». – Notule de l’éditeur.

— Wunenburger Jean-Jacques dir., Bachelard et l'épistémologie française, PUF, 2003, ISBN: 2-13-051535-5

— Zafiropoulos Markos, Lacan et Lévi-Strauss ou le retour à Freud, 1951-1957, PUF, 2003, ISBN: 2-13-053891-6

— Zenou Gilles, Levy Bernard-Henri, Regards sur la condition juive, PUF, 2003, ISBN: 2-13-053896-7

— Zourabichvili François, Le vocabulaire de Deleuze, Ellipses Marketing, 2003, ISBN: 2-7298-1291-1

— Zubiri Xavier, Nicolas Juan-A, Secretan Philibert, L'homme et la vérité. Suivi de La théorie zubirienne de la vérité, L’Harmattan, 2003, ISBN: 2-7475-4891-0