Plan du site. Index des notules.
 

Notule bibliographique

Schmitt Jean-Claude, Le corps, les rites, les rêves, le temps. Essais d’anthropologie médiévale, Bibliothèque des histoires, Gallimard, 2001. - ISBN 2070760790

Qui veut comprendre le Moyen Âge doit le tenir à distance : poser sur lui le regard de l’anthropologue étudiant une société étrangère à sa propre culture et à ses habitudes de pensée. C’est la première ambition de ce livre : mettre en garde contre l’usage de catégories - la «religion» par exemple, ou l’«individu», - dont il convient de saisir la relativité historique. Voilà qui peut sembler paradoxal, mais il n’y a pas, au Moyen Âge, de «religion», au sens où nous l’entendons aujourd’hui. Toute une «culture», en revanche, complexe, foisonnante, originale, se déploie selon les différents pôles constitutifs de cette société : les clercs et les laïcs, la cathédrale et le château, la communauté paysanne et la ville. S’en dégagent des conceptions irréductibles aux nôtres, du corps et de la personne, de la croyance et des rêves, des rites et du temps, à l’articulation de l’homme et du divin (ou du démoniaque), de l’ici-bas et de l’au-delà, des images et de l’invisible, de la memoria et des futura. Ce livre retrace le parcours sinueux d’une recherche de plus de vingt ans à travers les textes et les images issues de la culture médiévale. Il tente de répondre aux questions que pose la construction d’une anthropologie historique du Moyen Âge : qu’est-ce qu’une «personne» dans la société médiévale? Qu’en est-il de la notion du «sacré»? L’idée d’«avenir» est-elle compatible avec la conception eschatologique du temps chrétien? –

Notule de l’éditeur.
 
 
 
Site de philosophie de l'Académie de Toulouse
Responsable du site: Jean-Jacques Delfour
j.jacques.delfour@ac-toulouse.fr