Zask Joëlle, Art et démocratie - Peuples de l'art, Paris, PUF, coll. "interventions philosophiques", 2003

Un autre titre de J. Zask
 

Résumé :
Apparemment tout oppose art et démocratie. Eloge ou critique, l’art est souvent tenu pour élitiste, individualiste et distinctif, et la démocratie, comme un régime où les particularités s’effacent, où le commun tend vers le moyen, et l’égalité, vers la médiocrité. Ce livre ne se laisse pas enfermer dans ces approches. Il considère l’effacement de la dimension individuelle comme un danger éthique et politique, et présente la démocratie comme ce régime qui protège et rétablit, le plus également possible, le développement de l’individualité de chacun. En démocratie, chacun vote, car en droit, chacun compte pour un. Démocratiser n’est pas niveler ou conformer, mais libérer. Ainsi, il n’y a pas de meilleurs citoyens que les artistes. De même, il n’y a pas d’activité plus emblématique d’une conduite démocratique que les pratiques artistiques. Voici donc l’enjeu de ce livre : en se fondant sur des conversations avec des artistes, des galeristes, des collectionneurs, proposer un éclairage réciproque entre les arts plastiques (aujourd’hui, en France) et les conduites démocratiques. Pour cela, sont mobilisées des valeurs qui, à la lumière du souci de l’individuation, traversent et orientent au même titre art et démocratie: reconnaissance publique, éducation, historicité, pluralité, et engagement personnel. Ces valeurs sont des visées. Chacune d’elle a sa force, ses enjeux, son histoire. Avec les suites d’action qui leur conviennent, elles forment ici le système, indissoluble et cohérent, où s’accomplissent les peuples de l’art.
 

Table des matières
 

INTRODUCTION

CHAPITRE I
EXERCICES COMMUNS DE RECONNAISSANCE PUBLIQUE
. FACE À UNE ŒUVRE, IL Y A D'ABORD UN ARTISTE
. CE QUE DISENT LES ARTISTES DE CE QU'ILS FONT
. VERS D'AUTRES PUBLICS
    .. PETITS PUBLICS ET GRANDS PUBLICS
    .. PROFESSION GALERISTE DÉCOUVREUR

CHAPITRE II
ENSEIGNER LA LIBERTÉ
. ÉLÉMENTS POUR UNE GENÈSE DE LA CITOYENNETÉ RÉPUBLICAINE 0
. ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE ET CITOYENNETÉ DÉMOCRATIQUE
. CONSTITUANTS ARTISTIQUES, ESTHÉTIQUES ET ÉTHIQUES DE L'ENSEIGNEMENT DE L'ART.

CHAPITRE III
PRATIQUES DE LA PLURALITÉ
. LE COMMUN, PAS LE COLLECTIF.
. LA PLURALITÉ, PAS LE PLURALISME ; LA RECONNAISSANCE, PAS LA TOLÉRANCE.
. LA PLURALITÉ DANS L'ART : LA TERRE, LES PEUPLES, LES COLLECTIONS, LES GALERIES, LES ŒUVRES.
    .. " TOUS LES PEUPLES DE TOUTE LA TERRE "
    .. COMMENT LES GALERISTES PRATIQUENT LA PLURALITÉ 0
    .. EXPOSER ET COLLECTIONNER AU PLURIEL
. JUGER À PLUSIEURS ; REMARQUES SUR LA PLURALITÉ DES ÉVALUATIONS ESTHÉTIQUES ET DES OPINIONS PUBLIQUES
    .. LA PLURALITÉ COMME CONDITION D'UN JUGEMENT JUSTE
    .. REMARQUES SUR LA DIFFÉRENCE ENTRE UNANIMITÉ ET ACCORD
    .. HISTORICITÉ DES ACCORDS
    .. S'ACCORDER DANS LE FAIRE

CHAPITRE IV
HISTOIRES D'INDIVIDUATION
. L'ART EST DU TEMPS.
. POLITIQUE DE L'HISTORICITÉ HUMAINE : S'INDIVIDUER
. HISTORICITÉ DE LA CRÉATION ARTISTIQUE ET HISTORICITÉ DU NOUVEAU
. LA CAPACITÉ DE DÉVELOPPEMENT D'UNE ŒUVRE COMME CRITÈRE DE L'ART
. REMARQUES SUR LES CONDITIONS SOCIALES D'UNE DURÉE PUBLIQUE.

CHAPITRE V
ENGAGEMENTS
. L'ENGAGEMENT, LES AVANT-GARDES, ET LEUR EXCLUSION RÉCIPROQUE
. REMARQUES SUR LA VALEUR SOCIALE D'UN ENGAGEMENT POUR L'ART
. L'ENGAGEMENT ARTISTIQUE COMME INTER-OBJECTIVATION

CONCLUSION