Académie de Toulouse
Revue Critique
Responsable du site:
Jean-Jacques Delfour
j.jacques.delfour@ac-toulouse.fr

 
Revues de philosophie
Revues généralistes
Retour au sommaire général
Actualité/Nouveautés

 
Sommaire Présentation Contacts Dernier numéro paru Sommaire des précédents numéros



Sommaire.
Présentation

Revue créée par G. Bataille.
 
 



Sommaire.
Contacts

Editions de Minuit.
Les Éditions de Minuit, 7, rue Bernard-Palissy, 75006 Paris
Tél. 01 44 39 39 20, Fax 01 45 44 82 36

Pour joindre directement votre correspondant au téléphone composez le 01 44 39 39  suivi des deux chiffres qui figurent à la suite de chaque service : Direction - Droits étrangers - Manuscrits, 22 — Commercial, 25 — Comptabilité, 21 — Fabrication, 24 — Revues - Service de presse, 27.

Ecrire à la revue: Revue Critique
 




Derniers numéros parus

Sommaire du numéro 667 décembre
Sommaire du numéro 666 novembre
Sommaire du numéro 665 octobre
Sommaire du numéro 663-664 septembre
Sommaire du numéro 661-662 juin
Sommaire du numéro 660 mai
Sommaire du numéro 659 avril 2002
Sommaire du numéro 658 mars 2002
Sommaire du numéro 656-657 février 2002


Sommaire.
Numéros précédents
 

Sommaires des anciens numéros (site de la revue).

Sommaire du n° 643
Sommaire du n° 644-645
Sommaire du n° 646
Sommaire du n° 647
Sommaire du n° 648
Sommaire du n° 649-650
Sommaire du n° 651-652
Sommaire du n° 653
Sommaire du n° 654
Sommaire du n° 655,
 


Critique, n° 654

ISBN : 2.7073.1750.0

Sommaire

ELIE DURING, Les boîtes noires de Wittgenstein
Sur La Philosophie dans la boîte noire. Cinq pièces faciles sur Wittgenstein, de Christiane Chauviré, Paris, Kimé, 2000.

JEAN-PHILIPPE NARBOUX, La logique peut-elle prendre soin d'elle-même ?
Sur The New Wittgenstein, de Alice Crary et Rupert Reads (éd.), Londres et New York, Routledge, 2000.

LAYLA RAID, Splendeurs et misères des Lumières : Wittgenstein et le monde moderne
Sur Essai I. Wittgenstein, la modernité, le progrès et le déclin, de Jacques Bouveresse, Marseille, Agone, 2000.

HUGUES RABAULT, Carl Schmitt et la mystique de l'Etat total
Sur la réédition de deux ouvrages de Carl Schmitt : Le Nomos de la terre dans le droit des gens du Jus publicum Europaeum, Paris, PUF, coll. « Léviathan », 2001 et La Dictature, Paris, Le Seuil, coll. « L'Ordre philosophique », 2000.

DANIELE COHN, Copier pour voir
Sur Johann Joachim Winckelmann. Enquête sur la genèse de l'histoire de l'art, d'Elisabeth Décultot, Paris, PUF, coll. « Perspectives germaniques », 2000.
 



Critique, n° 653

ISBN : 2.7073.1749.7

Sommaire

 JEAN-MARIE SCHAEFFER : D'un en deçà de la philosophie
 Sur Penser d'un dehors (la Chine). Entretiens d'Extrême-Occident de François Jullien et Thierry Marchaisse, Paris, Le Seuil, 2000 et sur De l'essence ou du nu de François Jullien avec des photographies de Ralph Gibson, Paris, Le Seuil, 2000.

 BERTRAND PRÉVOST : Physiologie de la rhétorique à Rome
 Sur L'Orateur sans visage. Essai sur l'acteur romain et son masque de Florence Dupont, Paris, PUF, 2000.

 JEAN-MARC BERLIÈRE : Police privée à la française, un historien mène l'enquête Sur Naissance de la police privée. Détectives et agences de recherche en France, 1832-1942 de Dominique Kalifa, Paris, Plon, 2000.

 KAREL THEIN : Rendre la lune aux hommes
 Sur Anatomie de la mélancolie de Robert Burton, Paris, José Corti, 2000.

 CATHERINE BRUN : Monstruosité de Pierre Guyotat
 Sur deux ouvrages de Pierre Guyotat, Progénitures, Paris, Gallimard, 2000 et Explications. Entretiens avec Marianne Alphant, Paris Éditions Léo Scheer, 2000.

 MICHEL AUCOUTURIER : Nouveaux bilans du réalisme socialiste
 Sur Kul'tura Dva (La Culture deux), de Vladimir Papernyj, Novoe literaturnoe obozrenie, 1996 et sur Formovka sovetskogo pisatelja (Le Moulage de l'écrivain soviétique) de Evgennij Dobrenko, Saint-Pétersbourg, Akademiceskij proekt, 1999.

 NICOLE LORAUX-PILON : Aphasie et le jeu de mots
 Sur Le Langage blessé, entretien avec Mona Ozouf de Philippe van Eeckhout, Paris, Albin Michel, 2001.
 
 



Critique, n° 651-652
 numéro spécial « Alain Robbe-Grillet »

 ISBN : 2.7073.1748.9

Présentation

 Préface
 Jeux de miroirs pour un anniversaire

 Une fois de plus, Robbe-Grillet s'avance dans son labyrinthe de miroirs, de  couloirs interminables, de photographies surexposées, de gestes ébauchés, de poses  ou d'images érotiques, bric à brac de reliques, de chaussures de bal abandonnées,  de cartes postales, de fétiches, de récits suspendus, de figures sardoniques de la  mort ; et la tentation est vive de l'imiter dans ce geste d'autoparodie qui est le sien  depuis son tout premier livre, Un régicide.
 A quatre-vingts ans, tuer le roi autocouronné du Nouveau Roman en l'enterrant  sous l'hommage ? le numéro qu'on va lire tente de déjouer ce piège et ne s'interdit  pas un peu de bouffonnerie critique. C'est que, depuis Le Voyeur, de savants  discours escortent gravement l'aventure de l'écriture robbe-grilletienne, ses fastes  liquides et ses pompes ironiques. L'Université a pris très rapidement au sérieux un  écrivain qui ne l'était guère. On ne voit pas Robbe-Grillet dire à la manière de  Malraux : « Ce n'est pas sérieux », pour dénoncer une fausse intelligence de l'histoire.
 Au contraire, plus les critiques l'on pris au sérieux en le référant au monde, plus il a  semblé s'amuser lui-même, et s'est mis à leur tendre des miroirs où ses propres  textes les piégeaient dans un palais des glaces. Il est devenu le champion absolu de  l'autoréférentialité. Après quoi, le romancier du regard objectif s'est affirmé parangon  de subjectivité - l'important pour lui étant de garder la maîtrise du jeu.
 Alain Robbe-Grillet, marionnettiste ? De ce numéro, il n'a même pas eu à tirer les  fils, se contentant de lui donner son impulsion initiale. Cela s'appelle le coup de  confiance. Nous avons choisi les auteurs en toute liberté, mais sous la plus efficace  des contraintes : celle de l'amitié, ce primum mobile de bien des entreprises  littéraires. Nous avons fait appel à des familiers de l'œuvre, qui ont saisi l'occasion de  revisiter de ce que Robbe-Grillet appelle, non sans coquetterie, ses « petits travaux  ». Et nous avons laissé venir les textes que la seule rumeur du projet suscitait. Ce  numéro, en somme, s'est fait tout seul. Il a suffi d'en ordonner le sommaire. Mais  c'est à l'amitié, encore, que nous devons de pouvoir offrir aux lecteurs trois fragments  inédits : les premières pages de La Reprise (à paraître en octobre aux Editions de  Minuit) et deux fragments d'un scénario intitulé C'est Gradiva qui vous appelle,  dont la publication est prévue pour 2002. Car plus encore qu'un anniversaire ou une fidélité - à Jérôme Lindon, son éditeur,  et à la revue, où Roland Barthes publié en 1954 et 1955 deux articles décisifs pour  la fortune du Nouveau Roman, « Littérature objective » et « Littérature littérale » -,  c'est une reprise que l'on célèbre ici. Celle, par Robbe-Grillet, de toute sa thématique  et de toutes les ressources de son écriture dans La Reprise, son « Nouveau Roman  », qui est en réalité le retour de l'ancien Nouveau Roman par la voie d'une  radicalisation souterraine. Reprise aussi de nombreux thèmes critiques que les  exégètes, décrypteurs, commentateurs savants, laudateurs impénitents de  Robbe-Grillet ont lancé dans le débat littéraire depuis la création de cette école du  Regard qui a tant irrité les traditionalistes et qui, pour nous, aujourd'hui, est d'abord  et surtout l'expérience d'un auteur aux prises avec sa propre psyché - et un peu celle  des autres telle que les images du siècle permettent de s'en faire une idée. Robbe-Grillet auteur engagé ? Oui : engagé dans une écriture de miroirs sans autres  reflets que le leur propre, une écriture de l'écriture. Ce XXe siècle où il a fait minuit  plus que de raison a produit là sa propre version de l'Art pour l'Art (cum grano  salis) sur un fond d'inquiétude et, si l'on peut dire, de conscience à vif des pulsions  inconscientes. Cette écriture cherche sa maîtrise dans les méandres du récit infini et  se présente finalement comme une sorte de Livre des Splendeurs de l'imagination  sado-érotique, elliptique et répétitive, un livre des secrets machinés, des leurres  désignés, des provocations à fleuret moucheté, un livre strié par sa propre  intelligence et celle des fantasmes qui y sont mis en branle. Y a-t-il encore des  lecteurs pour jouer ce jeu d'un narcissisme qui n'est pas le leur ? C'est tout le pari de  ce numéro que de répondre oui à Robbe-Grillet, oui quand même au dernier des  écrivains heureux. Ou qu'on espère heureux, ne serait-ce que d'avoir non pas  ressuscité, mais réinventé l'auteur, en ésotériste de lui-même.
 Michel Contat et Philippe Roger

 Sommaire

 MICHEL CONTAT et PHILIPPE ROGER, Jeux de miroirs pour un
 anniversaire
 Fiche bibliographie
 ALAIN ROBBE-GRILLET, Inédit : bonne feuilles de La Reprise (roman à  paraître le 4 octobre aux éditions de Minuit)
 EDMUND WHITE, Marienbad, Michigan
 TOM BISHOP, Topologie d'une reprise ou le retour de Robbe-Grillet
 GUY SCARPETTA, Représentation de la perversion et perversion de la  représentation
 JEAN BELLEMIN-NOËL, Une écriture freudienne ?
 MIREILLE CALLE-GRUBER, Alain Robbe-Grillet ou la reprise-en-avant
 CLAUDE MURCIA et HENRI SCEPI, Les fictions de l'auteur
 TORFI H. TULINIUS, Le premier romancier et le dernier
 VÉRONIQUE SIMON, L'invention du réel
 PIERRE VAN DEN HEUVEL, Dysnarration et cohérence
 ANDRÉ GARDIES, Il n'a pas pris les dés
 JEAN-LOUIS LEUTRAT, Lettres de Turquie
 ALAIN ROBBE-GRILLET, Deux fragments du scénario inédit C'est Gradiva  qui vous appelle
 
 
 
 



Critique, n° 649-650
 Approches esthétiques : l’art et la critique

 ISBN : 2.7073.1747.0

Sommaire

 Bruno Nassim ABOUDRAR, de Prospectiva scribendi
 Sur L'annonciation italienne de Daniel Arasse, Hazan, 1999 ; sur deux ouvrages d'Hubert Damisch : L'Origine de la perspective, Flammarion, 1987 et Un souvenir d'enfance par Piero della Francesca, Le Seuil, 1997 et sur De la perspective en peinture de Piero della Francesca, trad. par J.-P. Le Goff, Éd. In media res, 1998.

 Mark ALIZART, Plasticiens, arts plastiques, plasticité
 Sur Plasticité de Catherine Malabou, Éd. Léo Scheer, 2000.

 Jacques-Olivier BEGOT : L'œuvre d'art à l'époque de sa connaissance scientifique
 Sur La Part de l'œil n° 15-16 : Problème de la Kunstwissenschaft, éd. par Holger Schmid avec la coll. de Éliane Escoubas, Bruxelles, La Part de l'œil, 1999.

 Jean-Pierre COMETTI : États des lieux : œuvres, espaces, mouvements
 Sur En chemin, le land art, t. I : Partir, t. II : Revenir, de Anne Françoise Penders, La Lettre volée, 1999 ; et sur Notes sur la nature, la cabane et quelques autres choses, de Gilles A. Tiberghien, École supérieure des Arts décoratifs de Strasbourg, 2000

 Colas DUFLO, Le goût du temps
 Sur deux ouvrages de Pierre Sauvanet : Le Rythme et la raison, t. I : Rythmologie et t. II : Rythmanalyses, Paris, Kimé, 2000.

 Rainer ROCHLITZ, L'esthétique analytique en France
 Sur Questions d'esthétique de Jean-Pierre Cometti, Jacques Morizot et Roger Pouivet, PUF, 2000 et La Philosophie de l'art, fondation et fondements ; Épistémologie de l'esthétique ; Qu'est-ce que l'art ? de Dominique Château, L'Harmattan, 2000.

 Olivier SCHEFER : Art et Nature : l'esthétique à la croisée des chemins
 Sur Voir la Terre, six essais sur le paysage et la géographie, de Jean-Marc Besse, Actes Sud, ENSP/ Centre du Paysage, 2000 ; et sur Le Jardinier, l'Artiste et l'Ingénieur, sous la dir. de Jean-Luc Brisson, Besançon, les Éditions de l'Imprimeur, 2000.
 
 
 



Critique, n° 648

ISBN : 2.7073.1746.2

Sommaire

 MARC FUMAROLI : La république des antiquaires
 Sur Peiresc’s Europe : Learning and Virtue in the Seventeenth Century, de Peter N. Miller, Yale University Press, 2000.

 CéLINE SPECTOR : Un libéralisme paradoxal
 Sur La Liberté et la Loi, de Lucien Jaume, Fayard, 2000.

 MICHEL AUCUTURIER : Nouveaux bilans du réalisme socialiste
 Sur Kul’tura Dva (La Culture deux), de Vladimir Pepernyj, Novoe literaturnoe obozrenie, 1996 et sur Formovka sovetskogo pisatelja (Le Moulage de l’écrivain soviétique), de Evgennij Dobrenko, Akademiceskij proekt, 1999.

 PIERRE PENISSON : L’inachèvement du trait de pinceau
 Sur De l’un au multiple. Traductions du chinois vers les langues européennes, de Viviane Alleton et Michael Lackner, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1999.

 JEAN GREISCH : « L’herméneutique événementiale ». De la mondification à la temporalisation du temps
 Sur deux ouvrages de Claude Romano : L’Événement et le Monde, PUF, 1998 et L’Événement et le Temps, PUF, 1999.

 PHILIPPE MELCHISSEDEC : Le cinéma comme héritage
 Sur Hollywood à l’écran, de Marc Cerisuelo, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, coll. « L’œil vivant », 2000.

 YOSHIKAZU NAKAJI : Maurice Pinguet en japonais
 Sur Tekisuto to siteno nihon (Le Texte Japon), de Maurice Pinguet, Tokyo, Chikuma Shobô, 1987.

 LUCETTE FINAS : Creusement d’un cœur
 Sur L’Éducation de la poussière, de Natacha Michel, Le Seuil, 2000.
 
 
 



Critique, n° 647

ISBN : 2.7073.1754.3

Sommaire

 DICK HOWARD, L’anti-totalitarisme hier, aujourd’hui et demain.
 Sur deux ouvrages de Frances Stonor Saunder Who Paid the Piper, Londres Granta Publications, 1999 et  The Cultural Cold War. The CIA and the World of Arts and Letters, New York, The New Press, 1999. Sur  Intelligence de l’anti-communisme. Le Congrès pour la liberté de la culture à Paris, 1950-1975, Paris,  Fayard et sur Sündenfall der Intellektuellen. Ein deutsch/französischer Streit von 1945 bis heute, de  Ulrike Ackermann, Stuttgart, Klett-Cotta Verlag, 2000.

 PHILIPPE BERTHIER, Les Frères Rimbaud
 Sur Lettres à Paul Placet de François Augiéras, Périgueux, Fanlac, 2000.

 MICHEL AUCUTURIER, Nouveaux bilans du réalisme socialiste
 Sur Kultura dya (La Culture deux), de Vladimir Papernyi, Moscou, Novoe Literaturnoe obozrenie, 1996 et  sur Formokva soyets-kogo pisatelja (Le Moulage de l’écrivain soviétique), de Evgenij Dobrenko,  Saint-Pétersbourg, Akademiceskij Proekt, 1999.

 LESZEK BROGOWSKI, Dilthey et le problème du « nouveau » dans l’art et dans l’histoire.
 Sur l’édition de deux ouvrages de Wilhelm Dilthey : Conception du monde et L’Analyse de l’homme depuis  la Renaissance et la Réforme, Œuvres 4, Paris, Éd. du Cerf, 1999 et Écrits d’esthétique, Œuvres 7, Éd. du  Cerf, 1995.

 JOSHIKAZU NAKAJI, Maurice Pinguet en japonais
 Sur Tekisuto to siteno nihon (Le Texte Japon) de Maurice Pinguet, Tokyo, Chi-kuma shobô, 1987.

 GÉRARD JORLAND, Ontologie et sensibilité
 Sur Wonders and the Order of Nature 1150-1750, de Lorraine Daston et Katharine Park, New York, Zone  Books, 1998.
 
 
 
 



Sommaire revues généralistes
Revues de philosophie
Sommaire général
Critique, n° 646 mars 2001
ISBN : 2.7073.1743.8

Sommaire

 RAINER ROCHLITZ, Mémoire et pardon. Le statut politique des actes symboliques.
Sur La Mémoire, l’Histoire, l’Oubli de Paul Ricœur, Le Seuil, coll. « L’ordre philosophique », 2000 et La  Question de l’État européen, de Jean-Marc Ferry, Gallimard, coll. « NRF Essais », 2000.

 FRANÇOISE BALIBAR, Les mots, le monde, les enfants.
Sur Le Doudou méchant de Claude Ponti, Paris, l’École des loisirs, 2000.

 JÉRÔME CORNETTE, Raoul Ruiz : une pensée-cinéma de Proust.
Sur le film Le Temps retrouvé de Raoul Ruiz, France, 1999.

 ARNAUD BERTINA, Le silence gagne. Les tentations de Paysage fer.
Sur Paysage fer de François Bon, Éd. Verdier, 2000.

 JEAN-XAVIER RIDON, L’héritage et l’archive : quinze ans de Pleine Marge.
Sur la revue Pleine Marge de mai 1985 à juin 2000.

 GINETTE MICHAUD, Point de vue d’aveugle.
Sur Tourner les mots. Au bord d’un film, de Jacques Derrida et Safaa Fathy, Galilée/Arte Éditions, coll. «  Incises », 2000.
 
 
 
 



Sommaire revues généralistes
Revues de philosophie
Sommaire général
Critique, n° 644-645  « Moscou 2001 » février 2001
ISBN : 2.7073.1741.1

Présentation

 Il était une fois l’URSS. Adulée ou haïe, elle en imposait. Divine Pythie ou Sphinx dévorant, nul n’était  indifférent à ses énigmes. Il y a maintenant la Russie : qui s’en soucie ? C’est faux dira-t-on, on en parle beaucoup. Non : on parle – avec raison – de la Tchétchénie. Et puis de la  Mafia. Et puis des nouveaux riches. Et puis c’est tout. En France comme dans toute l’Europe, la Russie est  réduite à quelques traits négligemment bâtonnés sur un mur d’indifférence. Il est vrai qu’elle ne tourne pas très rond, cette Russie. Et pourtant elle pense, elle écrit, elle découvre et  traduit et transpose. Et pourtant elle crée, avec une bravoure et un allant que nous pourrions parfois lui envier.  Littérature, philosophie, essayisme critique, pensée esthétique, réflexion sur l’architecture ou théorie  économique : tout y est chantier pour l’esprit au milieu des ruines matérielles. Donner au moins une idée à cet essor, tel est le but de ce numéro conçu et élaboré par Wladimir  Bérélowitch et Éléna Galtsova. Et aussi, et surtout, redonner la parole aux Russes eux-mêmes, dont les  contributions constituent les trois quart du volume.
 Critique renoue ici avec une tradition des portraits de ville qui a déjà mené ses lecteurs de Lisbonne à  Vienne et de Venise à Prague. Mais à travers cette Moscou qui ne « croit pas aux larmes », c’est à toute la  Russie qui refuse de désespérer que nous rendons hommage.
 Aragon l’appela « Moscou-la-Gâteuse » et Erofeiev « Moscou-sur-Vodka ». La pudeur souvent héroïque  de nos amis russes dût-elle s’en émouvoir, nous appelons la nôtre Moscou-sur-Courage.

 Sommaire

 Marie-Christine Autant-Mathieu, Festins contre la peste
 Natalia Avtonomova, L’héritage de Lotman
 Alexis Bérélowitch, Quand la culture rencontre l’argent
 Dimitri Chvidkovski, En avant vers le passé ! L’architecture à Moscou
 Sergueï Fokine, La momie de Lénine et les berceuses de mort
 Éléna Galtsova, Le nouveau roman russe
 Alexandre Gavrilov, Alexandra Marinina : un nouveau fantasme russe
 Youri Levada, La présidence Poutine devant l’opinion publique
 Olga Medvedkova, Revues et critique d’art à l’épreuve de la nouvelle « transparence »
 Véra Miltchina, La critique littéraire : revue de quelques périodiques anciens et nouveaux
 Irina Popova, Le second de Bakhtine
 Jutta Scherrer, Discours politique et « blanc de l’histoire »
 Kirill Skripkine, Les économistes russes au pays des merveilles : tableau d’une crise théorique
 Serge Zenkine, Corps continus ou corps historiques ? La postsémiologie russe
 
 



Sommaire revues généralistes
Revues de philosophie
Sommaire général


Critique, n° 643 Janvier 2001
ISBN : 2.7073.1720.9
 

Sommaire

 Michel Plon : Entre courants et tempêtes, une traversée de la psychanalyse.
Sur Corresponance 1908-1914 ; 1914-1919 ; 1920-1933 de Sigmund Freud et Sandor Ferenczi,  Calmann-Lévy, 1992 à 2000 et Correspondance complète (1908-1939) de Sigmund Freud et Ernest Jones,  PUF, 1998.

 Jeannine Hayat : L’autobiographie saturnienne.
Sur Route de nuit : épisodes cliniques de Clément Rosset, Gallimard, 1999.

 Éric Marty : Les dernières poésies d’Ossip Mandestam.
Sur Les Cahiers de Voronej (1935-1937), Circé, 1999, et Lettres, Solin/Actes Sud, 1998, d’Ossip  Mandelstam.

 Michel Lantelme : Le tombeau de Jean Genet.
Sur Jean Genet, le poète travesti de Marie Redonnet, Grasset, 2000.

 Anne Godard : Les métamorphoses de la rhétorique.
Sur Histoire de la rhétorique dans l’Europe moderne, 1450-1950 de Marc Fumaroli (sous la dir. de), PUF,  1999.

 Fabienne Durand-Bogaert : Pour oublier la langue.
Sur La Traduction et la Lettre ou l’Auberge du lointain de Antoine Berman, Le Seuil, coll. « L’ordre  philosophique », 1999 et sur Poétique du traduire de Henri Meschonnic, Lagrasse, Verdier, 1999.

 Silviane Agacinski : L’éclipse du sujet en peinture.
Sur Le Regard du portrait de Jean-Luc Nancy, Galilée, 2000.

 Note
 Pierre Frantz : L’abbé Galiani et Louise d’Épinay, épistoliers électriques.  Sur Correspondance de Ferdinando Galiani, Louise d’Épinay,Desjonquères, 5 vol., 1992 à 1997.

 Tables des matières du n° 632 au n° 643, année 2000
 
 
 
 
 
 



 
Site de philosophie de l'Académie de Toulouse
Responsable du site:
Jean-Jacques Delfour
j.jacques.delfour@ac-toulouse.fr