Philosophie
Académie de Toulouse

Conférence Littérature & Philosophie par Hélène Bertier

mardi 15 avril 2014

Emma, séminaire Erraphis Littérature et Philosophie
Kundera, par Hélène Bertier (Jeudi 24 avril, 10-12h, Maison de la recherche salle C26).

Hélène Bertier :
"Cette présentation gravitera autour de « Ce que seul le roman peut dire ». On comprendra, en s’y plongeant, que la raison d’être du roman est pour Kundera d’offrir une scène où expérimenter l’homme dans toute la légèreté de son être, et dans sa multiplicité de postures face au « scandale existentiel de l’insignifiance ». C’est tout à la fois cette problématique de la forme littéraire que peut (et doit ?) prendre l’ontologie pour coïncider avec le seul être à en constituer à la fois l’objet et le sujet, et celle du vertige donné à vivre par cette dernière, que nous tacherons, l’espace de cette séance, d’aborder ensemble à partir de l’œuvre kunderienne. Cela nous donnera, je l’espère, l’occasion de partager autour cette œuvre qui constitue le cœur de mes recherches.

Et pour le plaisir, un extrait de son dernier roman, La fête de l’insignifiance, qui vient de paraître :
L’insignifiance, mon ami, c’est l’essence de l’existence. Elle est avec nous partout et toujours. Elle est présente même là où personne ne veut la voir : dans les horreurs, dans les luttes sanglantes, dans les pires malheurs. Mais il ne s’agit pas de la reconnaître, il faut l’aimer l’insignifiance, il faut apprendre à l’aimer… Respirez cette insignifiance qui nous entoure, elle est la clef de la sagesse, elle est la clef de la bonne humeur…"


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 200 / 42901

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.5 + AHUNTSIC

Creative Commons License