Elevage de chenilles / papillons

Elevage de chenilles / papillons

Différents élevages de chenilles/papillons sont réalisables en classe. Nous vous en proposons quelques-uns détaillés ci-dessous, sous la forme de fiches d’élevages.

Cependant afin de guider votre choix, le petit tableau ci-dessous permet de récapituler les points-clé de chaque élevage. Cliquez sur le nom de l’espèce pour voir la fiche d’élevage :

Espèce Remarques
Inachis io
(Paon du jour)
  • Espèce autochtone en Europe
  • Développement saisonnier (du printemps au début de l’automne)
Philosamia ricini
(Bombyx eri ou Bombyx du ricin)
  • Espèce exotique
  • Élevage possible toute l’année (en intérieur)
  • Régime alimentaire : troène ou lilas
Bombyx Mori

(Bombyx du mûrier)

  • Espèce exotique
  • Élevage possible toute l’année (en intérieur)
  • Régime alimentaire strict : mûrier-platane

 


Fiche d’élevage

Inachis io (Paon-du-jour)

Où et quand les trouver ?

On peut trouver des pontes ou des chenilles de Paon-du-jour sur des orties dioïques (terrains vagues, bords de chemins). Les chenilles nouvellement écloses sont bien repérables car elles sont souvent en groupes sur les tiges d’ortie. Elles sont de couleur noire et leur corps est recouvert de soies épineuses totalement inoffensives. La taille des chenilles peut atteindre 4 cm au bout des 4 semaines de leur croissance.

On peut trouver des chenilles depuis le printemps jusqu’au début de l’automne.

Développement

  • Stade larvaire (développement de la chenille) : environ 4 semaines
  • Nymphose (transformation de la chenille en chrysalide) : environ 48 heures
  • Stade nymphal (chrysalide) : environ 2 semaines
  • Stade adulte : Variable, puisqu’il peut y avoir jusqu’à trois générations par an, entre le printemps et le début de l’automne. Les adultes (imagos) de la dernière génération hivernent jusqu’au printemps suivant.

Dans quoi les élever ?

On peut élever les chenilles dans un aquarium ou un terrarium que l’on aura placé à la verticale (ouverture en façade). Ceci permettra de placer à l’intérieur un récipient rempli d’eau dans lequel on disposera les tiges de la plante-hôte des chenilles. Prendre la précaution de percer le couvercle afin d’éviter les noyades ! (Ne pas laisser l’accès direct à l’eau : les chenilles ne boivent pas mais s’hydratent en mangeant les feuilles). Les feuillages seront renouvelés à la demande. Lorsqu’on change les plantes, ne pas tenter de prendre les chenilles à la main (elles sont « fragiles »!), mais simplement disposer les anciennes tiges au contact des tiges fraîches et attendre que les chenilles se déplacent d’elles-même.

L’ouverture du terrarium est simplement recouverte d’un tulle (moustiquaire) afin que l’intérieur soit suffisamment aéré. Dans la classe, éviter l’exposition directe du Soleil (risque de surchauffe malgré l’ouverture).

A défaut de « vrai » terrarium, une simple caisse de rangement en plastique translucide fera très bien l’affaire !

dessin_elevage_chenilles
Exemple de cage d’élevage de chenilles.

Alimentation

Les chenilles de Paon-du-jour se nourrissent exclusivement d’ortie dioïque, ou éventuellement de houblon.
Ainsi, l’ortie, considérée à tord comme « mauvaise herbe » se révèle être un refuge et une plante nourricière de choix pour de nombreux papillons … sans compter ses nombreux autres usages …

Remarques particulières

  • D’autres papillons ont également pour plante-hôte de leurs larves l’ortie dioïque ; ce sont le Vulcain (Vanessa atalanta), la Petite tortue (Aglais urticae), la Belle-Dame (Vanessa cardui), le Robert-le-Diable (Polygonia c-album), la Carte géographique (Araschnia levana).

Liens utiles

 


Fiche d’élevage

Philosamia ricini (Bombyx eri ou Bombyx du ricin)

(en cours de rédaction)

Où et quand les trouver ?

Développement

  • Stade larvaire (développement de la chenille) :
  • Nymphose (transformation de la chenille en chrysalide) :
  • Stade nymphal (chrysalide) :
  • Stade adulte :

Dans quoi les élever ?

On peut élever les chenilles dans un aquarium ou un terrarium que l’on aura placé à la verticale (ouverture en façade). Ceci permettra de placer à l’intérieur un récipient rempli d’eau dans lequel on disposera les tiges de la plante-hôte des chenilles. Prendre la précaution de percer le couvercle afin d’éviter les noyades ! (Ne pas laisser l’accès direct à l’eau : les chenilles ne boivent pas mais s’hydratent en mangeant les feuilles). Les feuillages seront renouvelés à la demande. Lorsqu’on change les plantes, ne pas tenter de prendre les chenilles à la main (elles sont « fragiles »!), mais simplement disposer les anciennes tiges au contact des tiges fraîches et attendre que les chenilles se déplacent d’elles-même.

L’ouverture du terrarium est simplement recouverte d’un tulle (moustiquaire) afin que l’intérieur soit suffisamment aéré. Dans la classe, éviter l’exposition directe du Soleil (risque de surchauffe malgré l’ouverture).

A défaut de « vrai » terrarium, une simple caisse de rangement en plastique translucide fera très bien l’affaire !

dessin_elevage_chenilles
Exemple de cage d’élevage de chenilles.

Alimentation

 

Remarques particulières

Liens utiles


Fiche d’élevage

Bombyx Mori (Bombyx du mûrier)

(en cours de rédaction)

(en cours de rédaction)

Où et quand les trouver ?

Développement

  • Stade larvaire (développement de la chenille) :
  • Nymphose (transformation de la chenille en chrysalide) :
  • Stade nymphal (chrysalide) :
  • Stade adulte :

Dans quoi les élever ?

On peut élever les chenilles dans un aquarium ou un terrarium que l’on aura placé à la verticale (ouverture en façade). Ceci permettra de placer à l’intérieur un récipient rempli d’eau dans lequel on disposera les tiges de la plante-hôte des chenilles. Prendre la précaution de percer le couvercle afin d’éviter les noyades ! (Ne pas laisser l’accès direct à l’eau : les chenilles ne boivent pas mais s’hydratent en mangeant les feuilles). Les feuillages seront renouvelés à la demande. Lorsqu’on change les plantes, ne pas tenter de prendre les chenilles à la main (elles sont « fragiles »!), mais simplement disposer les anciennes tiges au contact des tiges fraîches et attendre que les chenilles se déplacent d’elles-même.

L’ouverture du terrarium est simplement recouverte d’un tulle (moustiquaire) afin que l’intérieur soit suffisamment aéré. Dans la classe, éviter l’exposition directe du Soleil (risque de surchauffe malgré l’ouverture).

A défaut de « vrai » terrarium, une simple caisse de rangement en plastique translucide fera très bien l’affaire !

dessin_elevage_chenilles
Exemple de cage d’élevage de chenilles.

Alimentation

Remarques particulières

Liens utiles