Brassage génétique

 

Cette animation est destinée aux élèves de terminale S (voire au-delà).

Elle permet, en travaillant sur la modélisation de croisements entre différentes souches de drosophiles, d'étudier :

- le brassage interchromosomique.

- le brassage intrachromosomique.

- la localisation des gènes sur les chromosomes.

Le travail s'inscrit dans la démarche de laboratoire en identifiant les phénotypes, en les triant et en effectuant les comptages pour le calcul des pourcentages des différentes drosophiles.

 

Télécharger l'application (fichier .exe)

Version en ligne

 

 

 

 

 

Dans un premier temps, on a la possibilité de croiser mâles et femelles de 3 souches différentes (les différences portent sur l'expression de 3 gènes : "corps noir", "ailes vestigiales" et "oeil sépia").

 

 

 

 

 

 

 

La page résultant du croisement présente la génération F1 et offre la possibilité d'obtenir une génération F2 ou de voir les résultats des croisements test envisageables pour le croisement étudié.

 

 

 

 

 

 

 

La page de résultats est une modélisation aléatoire du croisement étudié respectant les probabilités d'apparition de chaque phénotype. Plus l'échantillonnage statistique sera important plus les valeurs des pourcentages obtenus seront proches des valeurs théoriques (d'où la possibilité d'obtenir plusieurs résultats pour chaque tableau).

 

Pour faciliter les comptages, on peut trier les drosophiles en les faisant glisser sur la page.

 

 

 

Dans un deuxième temps, en cliquant sur le bouton "pour aller plus loin" on affiche une page présentant 9 croisements imposés, faisant intervenir 10 souches différentes (les différences portent cette fois-ci sur l'expression de 7 gènes répartis sur les 3 paires de chromosomes somatique).

Cette partie permet d'appréhender la position des gènes sur les différents chromosomes et la notion de carte génétique.

On obtient les résultats sur le même principe que précédemment.