Ultima Patagonia

En partenariat avec Centre Terre, association de spéléologues spécialisée dans les expéditions en milieux extrêmes, l’académie de Toulouse invite les écoles et établissements scolaires de France au suivi des expéditions Ultima Patagonia.

 Depuis 2000, plusieurs expéditions ont permis la découverte de paysages et de cavernes extraordinaires, de glaciers de marbre, de comètes de roche, mais aussi de nouvelles espèces animales ou de traces des Indiens Kawésqar, premiers occupants de ces archipels.  La singularité de cette expérience en fait un objet privilégié pour inciter les plus jeunes à découvrir, analyser et étudier la géologie, l’hydrologie, la climatologie, la paléontologie, la préhistoire, l’art rupestre, l’archéologie, l’écologie, la géographie...

Voir le site de Centre Terre, régulièrement mis à jour

    Image
    Logo-UP2023-pt

     Le projet proposé aux élèves dans le cadre du concours Ultima Patagonia

     1. Déroulement du projet

    2. Le format des productions

    5. Inscriptions

    Par formulaire en ligne jusqu'au 20.10.2022

    Académie de Toulouse : les inscriptions effectuées via ADAGE jusqu'au 16 septembre 2022 sont déjà retenues

    1. Déroulement du projet

    - Avant l’expédition (septembre à décembre), les élèves, accompagnés par les équipes enseignantes prennent connaissance du projet et s’approprient le contexte de l’expédition, en particulier grâce aux ressources pédagogiques mises en ligne dans un espace dédié sur le site internet de Centre Terre .

    Le forum de discussion qui est d’ores et déjà ouvert sur ce même site permet aux classes d’échanger avec tous les membres de l’équipe dans leur phase de préparation.

    Le 16 novembre 2022 (date prévisionnelle) : journée d'information/formation au suivi de l'expédition, à Toulouse (lieu à préciser) et en visioconférence (lien bientôt disponible).

    - Pendant l’expédition (janvier-février), les élèves peuvent suivre l’avancée de l’expédition sur le site internet et avoir des échanges avec les explorateurs grâce au même forum de discussion. Une ou deux visioconférences depuis le glacier et  l’île seront organisées par la DAAC, si les moyens techniques le permettent.

    - Après l’expédition (mars-avril), un concours est organisé pour primer une production sur un thème choisi par les élèves et leurs enseignants, en lien avec l’expédition. Le type de production est libre mais les équipes en rendront compte au jury en réalisant un diaporama en ligne. La classe lauréate gagnera une journée de spéléologie sur un site local (au plus proche et au plus adapté pour cette activité), encadrée par des spéléologues de Centre Terre (voir détails ci-après).

    La participation peut s’appuyer sur :
    -    Des échanges entre les élèves et les membres de l’équipe ayant participé aux expéditions précédentes, notamment par le biais du forum sur le site Centre Terre.
    -    Des fiches pédagogiques (en espagnol dans un premier temps) sur Puerto Eden, dernier village habité par les descendants des nomades de la mer, les Kaweskars.
    -    Des interventions possibles en établissement de membres de l’association Centre Terre, moyennant une participation financière.
    -    Des visioconférences peuvent être organisées pendant l’année scolaire avec des classes en fonction des disponibilités des membres de l’équipe et les contraintes techniques de connexion.

    Des pistes pédagogiques pour accompagner votre projet vont être proposées notamment lors de la formation du 23 novembre 2022 (exemple 2021 : voir ci-contre).

    2. Le format des productions

     Afin de consolider le travail collectif, les classes ou les groupes participant au projet sont invités à réaliser une production de leur choix. Un jury composé de membres de Centre-terre, de représentants de l’éducation nationale et des principaux partenaires examinera ces réalisations et primera certaines d’entre elles au niveau académique et au niveau national. Les gagnants se verront offrir une journée de spéléologie dans leur région encadrée par Centre-Terre. 

     Le thème de la production peut être large ou ciblé. Sa forme est totalement libre en revanche elle devra être valorisée par la réalisation d’un diaporama en format pdf pour être présentée au jury. Cette dernière production rendra compte à la fois de la démarche, du suivi de l’expédition tout au long de l’année et son aboutissement à savoir la production finale réalisée. Ce diaporama pourra intégrer des liens externes permettant de compléter la présentation. 

    Vous pourrez trouver ici les productions des lauréats du concours Ultima Patagonia 2017 et 2019.

    3. Intérêt pédagogique et culturel

    Le suivi de cette expédition permet un travail interdisciplinaire : sciences de la vie et de la terre, physique-chimie mais aussi histoire-géographie, français, espagnol, anglais, éducation musicale, arts plastiques ou éducation physique et sportive. Il contribue à l’éducation au et par le numérique ainsi qu'à l’éducation au développement durable en sensibilisant les élèves aux problématiques environnementales. Il participe aussi au développement de la culture scientifique et technique. Enfin, il véhicule des valeurs de solidarité ou de dépassement de soi inhérentes au projet.

    4. Financements à prévoir

    • Déplacement éventuel sur le site de visioconférence
    • Défraiement si demande d’intervention d’un membre de l’expédition en classe
    • Déplacement jusqu’au site de pratique pour la classe lauréate

    L’expédition sera réalisée en partenariat avec le CNRS. Elle reçoit le soutien du CNES partenaire de l’académie de Toulouse.

    5. Inscriptions

    Par formulaire en ligne jusqu'au 20.10.2022

    Académie de Toulouse : les inscriptions effectuées via ADAGE jusqu'au 16 septembre 2022 sont déjà retenues

     


    Ultima Patagonia 2022

    L'expédition Ultima Patagonia n’a pas eu lieu en 2022 comme nous l’annonçait l’association Centre Terre.


    Ultima Patagonia 2019

    En 2018-2019, la DAAC ac-toulouse proposait aux élèves de toute la France de participer au suivi d’une expédition sur une île encore inexplorée en Patagonie chilienne.

    Image
    logo_up_2019.mini_.jpg

    En 2019, les élèves de toute la France ont pu suivre au jour le jour l'exploration de l'île de Madre de Dios. Moment fort de ce suivi, les échanges par visioconférence entre les explorateurs sur place et les élèves. Ces derniers ont pu ainsi collecter des informations importantes en vue de l'élaboration de la restitution attendue dans le cadre du concours scolaire ouvert à cette occasion.

    Située par 50°10 de latitude sud et directement exposée au front pacifique, Madre de Dios est battue par des vents violents et soumise aux plus fortes pluviométries de la planète. Quels secrets révèle-t-elle ?

     

     

    Ils ont suivi l'expédition Ultima Patagonia 2019